Production d’uranium record pour Areva en 2012 - L'EnerGeek

Production d’uranium record pour Areva en 2012

Areva vient d’annoncer un record de production d’uranium pour l’année 2012. Le groupe français a produit un total de 9.760 tonnes d’uranium dans le monde.

Ces résultats sont en grande partie liés aux productions record des gisements de Katco (Kazakhstan) et de Somair (Niger).

3.661 tonnes d’uranium ont été produites à Katco (53 tonnes de plus qu’en 2011), et 3.065 tonnes à Somair (339 tonnes de plus qu’en 2011).

Le troisième gisement le plus important exploité par le groupe,  la mine de McArthur au Canada, a permis de produire 2.270 tonnes (108 tonnes de plus qu’en 2011).

Le site de nigérien de Cominak a permis d’extraire 512 tonnes d’uranium, et le site namibien de Trekkopje a produit 251 tonnes.

Malgré cette production en hausse, Areva ne reprend pas sa place de premier producteur mondial d’uranium, perdu au détriment du groupe kazak Kazatomprom en 2010. Kazatomprom a produit 11.900 tonnes en 2012.

Le troisième producteur mondial est le canadien Cameco.

Rédigé par : arthur-leroy

Avatar
mer 24 Sep 2014
Le groupe nucléaire français Areva prévoit de créer 200 emplois dans le cadre du grand chantier de démantèlement de l'ancienne usine UP2-400 située à la Hague, dans le Cotentin. Un ensemble de bâtiments destinés aujourd'hui au stockage de déchets radioactifs…
lun 28 Déc 2015
Largement dépendant des combustibles fossiles et confronté à des difficultés d'approvisionnement récurrentes, le réseau électrique sud-africain nécessite aujourd'hui des réformes radicales. Le gouvernement souhaite développer d'ici à 2020 un mix énergétique durable comprenant à la fois des énergies fossiles et…
mar 22 Août 2017
Malgré toutes les bonnes volontés affichées lors des dernières conférences climatiques internationales, les énergies renouvelables font encore pâle figure face au maintien des énergies fossiles dans le mix énergétique mondial, et progressent bien trop lentement pour enrayer l'augmentation globale de…
ven 11 Juil 2014
Le gestionnaire du réseau éclectique belge tire la sonnette d’alarme. Selon Elia la sûreté d’alimentation électrique sera précaire au cours des prochains hivers si les réacteurs nucléaires de Doel 3 et de Tihange 2 ne sont pas remis en service.…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.