Le barrage de Guri : troisième plus grand de la planète - L'EnerGeek

Le barrage de Guri : troisième plus grand de la planète

Le barrage de Guri, officiellement la Central Hidroeléctrica Simon Bolivar, est une véritable œuvre d’ingénierie située au Venezuela, dans l’État de Bolivar. Il s’agit du troisième plus grand barrage du monde avec une hauteur de 162 mètres et une longueur de 1304 mètres.

Sur la rivière Caroni, à 100 kilomètres de la confluence avec l’Orénoque, se trouve le barrage de Guri, d’une puissance de 10 235 MW.

La centrale électrique, gérée par la société Electrificacion del Caroni, produit annuellement environ 50 TWh, soit 75 % de la production nationale en électricité. 82 % de l’électricité du Venezuela provient de l’énergie renouvelable.

Le lac artificiel Guri a la deuxième plus grande superficie du pays, après le lac de Maracaibo, avec une surface de 3919 km2. Le réservoir a un volume de 111 104 mm3.

[stextbox id=”info”]Construction[/stextbox]

A partir des années 60, le gouvernement vénézuélien veut réduire sa production d’énergie à partir de combustibles fossiles. Il lance la construction du barrage de Guri en 1963. Une première étape, achevée en 1978, a permis d’atteindre une puissance de 2065 MW. Puis, en 1986, dix turbines de 730 MW ont été ajoutées. L’altitude du barrage s’est élevée à 272 mètres au-dessus du niveau de la mer.

Depuis les années 2000, un projet de réfection est en cours pour prolonger l’exploitation de la centrale durant 30 ans.

Le barrage est perçu comme une véritable œuvre d’art : les murs de la salle numéro 2 sont décorés par l’artiste vénézuélien Carlos Cruz Diez. On retrouve également la sculpture d’Alejandro Otéro.

La centrale hydroélectrique est la troisième plus importante de la planète. Le barrage est également le huitième plus grand au monde en volume d’eau.

[stextbox id=”info”]Controverses[/stextbox]

Cette stratégie a un prix. En 2010, une sécheresse prolongée a conduit à un manque d’eau, ce qui n’a pas permis de produire suffisamment d’électricité. Le gouvernement a alors imposé des pannes d’électricités de deux heures, chaque jour, dans tout le pays.

Le barrage de Guri est sujet à plusieurs controverses. Le lac a en effet détruit des milliers de mètres carrés d’une forêt réputée pour sa biodiversité et abritant des espèces rares.

 

 

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
lun 31 Juil 2017
Selon le 22ème Observatoire de l’énergie solaire photovoltaïque publié mercredi 26 juillet 2017 par le think tank France territoire solaire et consacré au premier trimestre 2017, le volume de raccordement des installations solaires aurait chuté de manière significative en début…
sam 29 Juin 2019
Mercredi 26 juin 2019, le Haut Conseil pour le climat a remis son rapport au gouvernement français. Les experts dressent un bilan sévère des actions engagées par la France en matière d'action climatique. En cause : des dispositifs insuffisants face…
jeu 4 Août 2016
Le projet du barrage hydroélectrique de Nachtigal, au Cameroun, passe à la vitesse supérieure. Les différents partenaires du projet, à savoir l'électricien français EDF, la Banque mondiale et les autorités camerounaises, ont en effet annoncé leur décision d'investir un milliard…
mar 17 Sep 2013
EDF continue de développer son activité éolienne en Amérique du Nord. Alors que l’électricien vient d’achever la moitié d’un programme portant sur plus de 1.000 MW au Québec, une filiale américaine du groupe (EDF Renewable Energy) annonce avoir passé un…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.