Implantation d'îles solaires sur le lac de Neuchâtel - L'EnerGeek

Implantation d’îles solaires sur le lac de Neuchâtel

Viteos et Nolaris, deux compagnies énergétiques suisses, ont annoncé vouloir implanter trois îles couvertes de panneaux solaires photovoltaïques sur le lac de Neuchâtel. Cette implantation prendra place dans le  cadre d’un projet de  recherche.

Le plus grand lac suisse accueillera dans ses eaux de véritables laboratoires flottants dont le but premier ne sera pas la production de l’électricité à grande échelle mais l’étude de l’énergie photovoltaïque. Ces îles seront installées au large de la station d’épuration (STEP), à proximité des centres de recherche neuchâtelois.

L’investissement est évalué à plus de 100 millions de francs suisses. La société énergétique Viteos vise plusieurs objectifs : augmenter sa propre production de plus de 80 millions de kilowattheures en 10 ans, privilégier les énergies renouvelables primaires et réaliser des unités de production régionales.

Philippe Burri, directeur technique de Viteos, explique qu’il s’agit “d’améliorer les solutions mécaniques, de tester les effets de l’humidité, de l’érosion, du vent, des vagues et même de la neige et du gel sur ce type de construction”.

 

[stextbox id=”info”]Une installation innovante[/stextbox]

 

Ces trois îles, de 25 mètres de diamètre, portent 100 capteurs photovoltaïques chacune. Elles suivent le mouvement du soleil. L’île, en effet, tourne de 220° dans le sens du soleil la journée. La nuit, la plateforme retourne en position initiale. Ce mécanisme de rotation est renforcé par la surface d’eau qui freine la résistance. Chacune des îles est indépendante de l’autre. Elles peuvent ainsi produire de manière autonome leur propre électricité.

Les plateformes sont posées sur une structure gonflable. Ce choix s’explique par une réduction de coûts, une facilité de montage et de recyclage, et un impact écologique moindre.

Des mesures de sécurité particulières ont été envisagées :  les moteurs de rotation sont arrêtés en cas de mauvais temps, les plateformes s’illuminent durant la nuit…

Les trois îles seront implantées dans une zone riveraine, à 150 mètres du rivage, où la circulation des bateaux est interdite. Elles seront reliées à la rive par des câbles et raccordées au réseau électrique de Viteos.

La proximité des plateformes avec les centres de recherche et de formation de Neuchâtel permettra, à terme, de créer un pôle de compétence dans la technicité de la mécanique, des tests d’érosion et de mise en situation naturelle, et des essais de production d’énergie photovoltaïque.

Selon l’étude d’impact du projet, aucune incident n’est à constater sur les caractéristiques physiques, géologiques et les courants du lac. Aucun changement n’est non plus à signaler concernant la vie sous-marine. Les îles n’engendrent pas de CO2 et de gaz à effet de serre. La couche d’ozone n’est pas touchée.

Il faudra attendre entre mai et août 2013 pour voir l’implantation des îles. Leur exploitation commencera en fin d’année ou au début de l’année 2014. Puis 25 ans après, ces plateformes flottantes seront démontées et une partie sera recyclée.

 

 

 

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
jeu 25 Fév 2021
Annoncé le 11 janvier dernier, le conseil national de l'hydrogène vient de voir le jour en France. Le 25 février, Barbara Pompili, Agnès Pannier-Runacher et Bruno Le Maire ont inauguré cette nouvelle initiative. Le but de ce conseil national de…
ven 21 Sep 2018
Alors que la première éolienne flottante de France installée au large du Croisic vient tout juste d’être raccordée au réseau électrique nationale, la filière solaire commence elle aussi à développer de nouveaux systèmes de production flottants dans le but d’augmenter…
mer 3 Avr 2019
A l'hôtel de Région d'Orléans, lundi 1e avril 2019, était organisée la toute première Assemblée pour le climat et la transition énergétique (ACTE). Cette mobilisation, voulue par la région Centre-Val de Loire, se veut une véritable COP régionale. Elle a…
ven 10 Fév 2017
Territoire à énergie positive, la métropole de Grenoble multiplie les efforts pour adapter ses infrastructures aux nouveaux enjeux énergétiques et environnementaux, et devenir à terme une agglomération connectée, écologique et innovante. Elle vient de signer, jeudi 9 février avec le…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.