Avec quels matériaux sont fabriquées les pales des éoliennes ? - L'EnerGeek

Avec quels matériaux sont fabriquées les pales des éoliennes ?

La plupart des pales d’éoliennes sont fabriquées à partir de matériaux composites alliant légèreté et solidité. La réalisation d’éoliennes de très grande taille, notamment pour les besoins de l’éolien offshore, poussent les chercheurs à concevoir des matériaux de plus en plus performants.

Deux mots suffisent pour qualifier les matériaux nécessaires pour la construction des pales d’éoliennes : légèreté et solidité. Et plus une pale est longue plus les matériaux nécessaires à sa fabrication doivent être résistants.

Les pales des éoliennes de grande taille sont fabriquées à partir de matériaux composites qui allient ces qualités de résistance et de légèreté. Les matériaux choisis pour construire les pales des éoliennes en mer doivent de plus être résistants à la corrosion.

Les matériaux composites utilisés pour la fabrication des pales sont des mélanges de fibre de verre, de fibre de carbone, de résines polyester ou de résines d’époxy.

Des matériaux de plus en plus performants

Les efforts de la recherche se concentre aujourd’hui sur la mise au point de matériaux de plus en en plus légers et résistants. La légèreté et la résistance de ces nouveaux matériaux permettent en effet de fabriquer des pales plus longues, pour produire plus d’électricité.

Les chercheurs de l’Université américaine de Case Western ont par exemple mis au point un matériau composite réalisé à partir de polyuréthane renforcé avec des nanotubes de carbone. Les pales construites dans ce matériau sont annoncées comme étant 8 fois plus solides que les pales en matériaux composites traditionnelles, tout en étant plus légères.

De son côté le fabricant Blade Dynamics affirme qu’il pourra bientôt concevoir  des pales de 100 mètres de long, intégralement constituées de fibres de carbone.

Un recyclage problématique

Signalons que les pales, en raison de leur composition complexe,  sont les seules parties d’une grande éolienne qui ne peuvent pas être recyclées. Elles ne représentent que 2% du poids total de l’éolienne.

Elles sont incinérées pour récupération de chaleur ou broyées pour servir à la fabrication de ciment.

Et pour le petit éolien ?

Les pales des petites éoliennes peuvent être construites en bois, en aluminium ou en fibre de verre.

Le bois a l’avantage d’être léger, mais sa résistance est moyenne, et sa durée de vie limitée en raison de sa réaction à l’humidité.

L’aluminium en tôles fines est léger, très résistant mais la réalisation de la pale est technique et nécessite du matériel adapté.

La fibre de verre est légère, résistante, mais le moulage de la pale est une opération difficile à réaliser soi-même.

Rédigé par : vincent-delong

Avatar
mar 11 Juin 2024
À partir du 3 juillet 2024, une nouvelle réglementation européenne imposera que les bouchons restent attachés aux bouteilles en plastique. Cette initiative, mise en place par l’Union européenne, a pour objectif de lutter plus efficacement contre la pollution plastique. Objectifs…
sam 15 Juin 2024
En avant-garde de la technologie verte, la Chine a inauguré une station hydrogène entièrement automatisée dédiée aux trains. Située à Ordos, dans la région autonome de Mongolie-Intérieure, cette station représente une avancée majeure dans le domaine des transports durables. Une…
jeu 30 Mai 2024
Le producteur français d’énergies renouvelables, Neoen, devrait bientôt changer de mains. En tout cas, les discussions sont avancées avec un groupe canadien. Un producteur d’énergies renouvelables racheté Brookfield Asset Management entre en négociations exclusives avec Impala et d'autres actionnaires pour…
C'est une première depuis le mois de décembre 2023 : le prix repère du gaz va augmenter. L'annonce a été faite par la Commission de régulation de l'énergie (CRE).   Gaz : une hausse de 1,48 euros par mégawattheure La…

COMMENTAIRES

  • Je croyais que les pales étaient enterrées quand elles ne servaient plus, pourquoi vous n’abordez pas se sujet?

    Répondre
  • La plus part du temps, puisque personne ne veut prendre à sa charge le recyclage des pales et qu’elles n’ont pas de valeur alors elles sont enterrées.
    Comme elles dégagent des fumées toxiques, elles ne sont pas incinérées, comme il est mentionné dans l’article.

    Répondre
  • Le nouveau materiaux disponible sur le marche en quantite industriel a bon marche , developpe chez NanoXplore a Montreal , appele ( graphene ,) de type nanoparticule represente les caracterustiques de base recherchees pour la fabrication de pale d’eolienne . De tres Grande legerete et de resistance compare a l’acier .
    La Cie fait le parallele avec la (capacite d’un poil de moustache de chat pour supporter le chat ) .
    Exceptionnelle n’est ce pas ?
    NanoXplore travaille actuellement asur la methode ou procede garantissant les caracteristiques de performances du produit .
    Quelle avance technologique revolutionnaire dans des application materiaux comme une pale d’Eolienne !………. le Graphene est appele a revolutionner le monde des materiaux composite et semi- conducteurs dans le developpement du monde quantique ! Bon developpement R.et D .

    Répondre
  • Pourquoi à chaque fois des pâles plus longue pourquoi pas les réduire ? Est ce que en les réduisant le flux d’énergie produit se réduirait aussi ? Pourquoi pas associée au éolienne une autre centrale pour optimiser le flux d’énergie produit ?

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.