EPR de Flamanville : la vanne mal montée n'a pas retardé le chantier - L'EnerGeek

EPR de Flamanville : la vanne mal montée n’a pas retardé le chantier

flamanvilleLa presse vient de révéler qu’une vanne de sécurité du réacteur de l’EPR a été montée à l’envers par AREVA. Mais cette non-conformité n’a pas entraîné de retard sur le chantier qui est désormais en phase finale.

La division locale de l’ASN (Autorité de sûreté nucléaire), qui a été informée par AREVA le 2 juillet, a confirmé que la vanne avait été montée de la mauvaise façon. « Ce qui devait être à gauche était à droite, ce qui devait être à droite était à gauche », a déclaré le directeur de l’ASN Caen, Simon Huffeteau.

Mais contrairement à ce qui a été annoncé par certains médias, cette erreur n’a pas d’incidence sur le calendrier du chantier, selon EDF qui en est le responsable. D’après un porte-parole de l’électricien, « les travaux sur une seule vanne sont suspendus, mais les autres sont déjà achevées. Il y a quatre vannes en tout et les trois autres sont déjà montées et terminées. La suspension concerne cinq à six personnes, et n’a aucun impact sur le reste du chantier ».

EDF et AREVA on informé l’ASN des actions envisagées pour remettre cette vanne en position conforme. En attendant l’approbation de l’ASN, les deux énergéticiens ont également proposé au gendarme du nucléaire une amélioration du processus de montage des vannes.

Une proposition d’ores et déjà validée par l’ASN , qui a pu constater que les autres trois vannes similaires à celle concernée par l’erreur de positionnement avaient bien été montées de façon conforme.

Désormais en phase finale, le chantier de l’EPR de Flamanville mobilise actuellement plus de 1.000 salariés. Les activités de montages électromécaniques sont en cours, et la plupart des travaux de génie civil ont été réalisés.  L’EPR devrait être livré en 2016.

Rédigé par : arthur-leroy

lun 18 Juil 2016
En plus de deux REP toujours en fonction, la centrale nucléaire de Saint-Laurent-des-Eaux est composée de deux réacteurs graphite-gaz (A1 et A2) fermés respectivement en avril 1990 et mai 1992. Le démantèlement de ces unités, qui devait être achevé en 2034,…
mer 20 Août 2014
Aucun réacteur de troisième génération EPR n’est encore en activité dans le monde, mais  la Suède envisage déjà la conception d’un réacteur expérimental de quatrième génération. Le projet vient d’être dévoilé par le gouvernement de centre-droit qui espère être reconduit au…
ven 23 Jan 2015
EDF Energy, la filiale anglaise de l'énergéticien français, a annoncé mardi 20 janvier dans un communiqué que sa centrale nucléaire de Dungeness B voyait sa durée de vie prolongée de 10 ans. Les autorités britanniques ont en effet donné leur accord…
mar 30 Juin 2015
Le Département américain de l'Énergie (DOE) vient d'annoncer qu'il apportait un nouveau soutien financier à la construction des deux réacteurs du projet nucléaire de Vogtle, les premiers a être construits aux Etats-Unis depuis plus de 30 ans. Ce prêt de 1,8 milliards…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *