Fukushima : des robots pour intervenir dans la centrale - L'EnerGeek Fukushima : des robots pour intervenir dans la centrale - L'EnerGeek

Fukushima : des robots pour intervenir dans la centrale

Les Japonais font appel à de multiples robots afin de nettoyer le site de la centrale nucléaire endommagée par le tsunami de mars 2011.

Mercredi 20 février, Mitsubishi Heavy Industries a dévoilé un robot du nom de « Super-Girafe » pouvant travailler dans des environnements radioactifs comme celui de Fukushima. Télécommandé,  doté d’un bras télescopique et utilisant différents objets, le « ICM-Super Girafe (Mars C) » peut effectuer de nombreuses manipulations jusqu’à 8 mètres de hauteur.

De son côté, l’entreprise Toshiba a présenté une autre invention pouvant aspirer la radioactivité du site nucléaire grâce à la projection de dioxyde de carbone congelé sur les surfaces contaminées. Le robot aspire ensuite la glace évaporée ayant capturé les résidus radioactifs. Si Toshiba estime que ce robot pourra nettoyer 2m² par heure, l’actuel prototype ne contient de dioxyde de carbone congelé que pour 30 minutes d’opération.

Un programme national

C’est dans le cadre des travaux de décontamination de la centrale de Fukushima, qu’un organisme dépendant du ministère nippon de l’Industrie avait lancé un programme de recherche et de développement. Aujourd’hui, les robots sont indispensables sur un site qui connaît d’importants taux de radioactivité empêchant toute intervention humaine.

Outre ces deux innovations robotiques, d’autres entreprises japonaises ont entamé des phases de recherche et de création afin de participer à la décontamination de la centrale qui pourrait s’étaler sur quarante ans.

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
jeu 14 Jan 2016
Le ministère du développement durable vient de rendre public les pièces du dossier de chiffrage du projet CIGEO – base sur laquelle il arrêtera prochainement le coût de référence de ce dernier. La publication intervient quelques jours après la rencontre entre…
mer 20 Mai 2015
A la suite de l'accident nucléaire survenu en mars 2011 à la centrale nucléaire de Fukushima-Daiichi, un bouclier de protection avait été scellé sur le réacteur 1 afin de contenir toute fuite radioactive. Il faut maintenant retirer ce bouclier pour débuter le long démantèlement du réacteur.  Ces…
mar 16 Fév 2016
L’Afrique du Sud est actuellement le seul pays du continent africain à bénéficier d’une centrale nucléaire en activité. Conçue par la société Framatome (aujourd'hui Areva), elle pourrait bientôt être secondée par une nouvelle installation, le président Jacob Zuma envisageant la construction…
ven 1 Juil 2016
A l’ouverture de la seconde édition du salon mondial du nucléaire, le ministre de l’économie, Emmanuel Macron, a rappelé son attachement à la filière nucléaire. Le locataire de Bercy a notamment souligné l'importance de cette technologie pour le respect des engagements…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *