ADEME : nouvelle campagne pour les économies d'énergies - L'EnerGeek

ADEME : nouvelle campagne pour les économies d’énergies

ADEME : nouvelle campagne pour les économies d'énergie

L’automne 2020 est à peine entamé, et déjà les températures en baisse ont contraint les Français à redémarrer leur chauffage. Alors que le plan France Relance a mis l’accent sur la rénovation énergétique, l’ADEME lance sa nouvelle campagne. Avec Faire tout pour ma rénov’, l’ADEME veut encourager les foyers à investir pour les économies d’énergie. Sobriété énergétique, changement de matériel, adoption des nouveaux outils de suivi de consommation… Les sujets ne manquent pas. Mais pour l’instant, les Français restent réticents.

La rénovation énergétique : un chantier qui n’avance pas

La performance énergétique des logements demeure l’un des points noirs de la transition énergétique en France. Le chantier n’avance pas assez vite, et le gouvernement et l’ADEME ne cessent de multiplier les initiatives pour convaincre les propriétaires de rénover les fameuses “passoires énergétiques”. En août dernier, le ministère de la transition énergétique annonçait qu’il y avait encore 7,5 millions de ces logements énergivores dans l’Hexagone. Des logements classés dans les catégories G ou F de la classification énergétique, les plus mauvaises notes.

Pour enrayer le phénomène, le gouvernement et l’ADEME ont lancé plusieurs programmes, avec notamment plusieurs subventions pour les particuliers. Début 2020, le gouvernement à mis en place Ma Prime Rénov’. Le programme doit simplifier et centraliser les démarches pour financer les travaux de rénovations énergétiques. Mais les Français ne sont pas au rendez-vous. L’état espérait financier 200 000 projets de rénovation au premier semestre 2020. Il s’avère que seulement 50 000 logements ont souscrit à la prime de l’état pour entamer des rénovations énergétiques. Face à cet échec, l’ADEME lance cet automne une nouvelle campagne : Faire tout pour ma rénov’.

Faire tout pour ma rénov’ : le plan de l’ADEME pour les économies d’énergie

Pour motiver les foyers français à entamer des rénovations énergétiques, l’ADEME utilise un argument séduisant : les économies d’énergie entraînent aussi des économies financières. L’agence observe que “les bâtiments sont responsables d’environ 45% de nos consommations d’énergie et de plus du quart de nos émissions de gaz à effet de serre”. L’objectif est donc de faire d’une pierre deux coups. Atteindre la sobriété énergétique est bon pour la planète et pour le portefeuille des Français.

Concrètement, cette nouvelle campagne vise à bien informer les propriétaires sur les enjeux de la rénovation énergétique. Il s’agit aussi de les rassurer en mettant l’accent sur les mécanismes d’aide et de conseil mis à leur disposition par le réseau FAIRE. Ce réseau, mis en place par l’ADEME, dispose actuellement de 350 points d’accueil en France pour recevoir les particuliers et les accompagner dans leurs projets.

Pour Arnaud Leroy, le PDG de l’ADEME, la mission est claire : “Cette nouvelle campagne FAIRE doit permettre de prendre conscience que chacun de nous peut, à son échelle et avec des gestes simples, devenir acteur de ses consommations d’énergie. C’est grâce à la mobilisation de tous, accompagnés par les conseillers FAIRE présents sur l’ensemble du territoire, que nous pourrons diminuer notre facture d’énergie tout en améliorant le confort de nos logements.”

“Devenir acteur de ses consommations d’énergie”

Pour réussir ce pari, pas de baguette magique mais beaucoup de pédagogie. L’ADEME met l’accent sur le nécessaire suivi de la consommation pour faire des économies d’énergie. La campagne souligne l’intérêt des outils désormais proposés par les fournisseurs d’énergie. Non seulement ils permettent un suivi en temps réel de la consommation, mais ils proposent aussi des solutions pour mieux gérer cette consommation et faire des économies.

Dans ce sens, l’ADEME propose des guides dédiés aux compteurs intelligents pour l’électricité et le gaz. L’Agence a aussi réalisé une infographie “Dépenses d’énergie : comment garder le contrôle ?” pour aider les particuliers à réduire leur consommation électrique.

Un coup de pouce pour le thermostat

Dans sa campagne, l’ADEME met également l’accent sur les thermostats performants. L’agence souhaite rappeler que l’installation et l’utilisation des équipements de programmation par intermittence des systèmes de chauffage est un plus pour réduire sa facture de chauffage. Surtout, ce volet coïncide avec le lancement du Coup de pouce Thermostat voulu par l’état. Emmanuelle Wargon, la ministre en charge du logement, a présenté cette nouvelle prime d’un montant de 150€. Elle vise à aider les foyers à s’équiper d’un thermostat performant. Cette nouvelle génération offre un système de régulation programmable et pilotable à distance. Il permet d’optimiser le chauffage en durée et en intensité. L’ADEME estime qu’un foyer peut réaliser entre 5% à 15% d’économies sur sa facture de chauffage grâce à un tel appareil.

D’après Emmanuelle Wargon, cette nouvelle aide devrait séduire les particuliers. La ministre estime : “Cette prime vient compléter le dispositif d’aides financières déjà en place, que nous renforçons encore aujourd’hui grâce aux mesures prises dans le cadre du plan France Relance. L’ensemble de ces mesures doit nous permettre d’atteindre les objectifs ambitieux que nous nous sommes fixés en matière de rénovation énergétique des bâtiments.” Et pour encourager un peu plus les Français, le gouvernement vient de décider d’ouvrir la Prime rénov’ à tous les foyers.

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mer 11 Jan 2017
La loi relative à la transition énergétique pour une croissance verte d'août 2015 fait de l'efficacité énergétique un levier essentiel de la transition énergétique. Cependant, à en croire l’AIE et RTE, la consommation d'énergie en France ne s'oriente clairement pas à la…
lun 27 Juil 2020
  Dans une tribune publiée ce dimanche 26 juillet 2020, Julien Tchernia, président d’ekWateur, explique que le véhicule électrique doit être alimentée par une électricité renouvelable si l'on veut qu'il soit écologique. Alimenté par une centrale à charbon, son bilan…
ven 13 Mar 2020
« Interdire le démarchage à domicile pour la fourniture de gaz et d’électricité ». La récente prise de position du nouveau médiateur national de l’énergie, Olivier Challan Belval, a fait l’effet d’une petite bombe. Même son prédécesseur, Jean Gaubert, n’était pas allé…
jeu 29 Jan 2015
La zone d'aménagement concerté (ZAC) de Ker Lann, située sur la commune de Bruz dans l'agglomération de Rennes, pourrait prochainement être dotée d'un réseau électrique intelligent, autrement appelé «smart grid». La faisabilité du projet, baptisé « RennesGrid », est à l'étude. En…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.