Les énergies vertes progressent aussi dans les DOM-TOM

Les énergies vertes progressent aussi dans les DOM-TOM

EDF-Martinique-transition-energetique

La Guadeloupe a inauguré, le 26 janvier 2019, le plus grand parc éolien des Antilles françaises. Si ce projet d’envergure doit augmenter la production électrique de l’île, il est aussi le symbole de la transition énergétique avance dans les DOM-TOM. Pour ces territoires isolés, l’objectif de l’autonomie énergétique dépasse largement la question du développement durable. C’est une question de nécessité…

L’électricité verte progresse dans les DOM-TOM

La Loi de transition énergétique a fixé à ces territoires d’Outre-mer des objectifs ambitieux. Dès 2020, ils doivent atteindre 50% d’ENR dans leurs productions électriques locales. Et ils doivent atteindre les 100% dès 2030. Pour réussir le pari de l’électricité verte, les DOM-TOM se sont mis en ordre de bataille, largement soutenus par les projets déployés par l’ADEME et EDF.

Et 2018 s’est avérée être une année charnière pour le développement de l’électricité verte dans ces territoires, même si tous ne progressent pas au même rythme. En effet, d’après l’édition 2018 du bilan énergétique de l’île de La Réunion, en 2017, le taux de pénétration des EnR dans la production électrique était de 20,5% en Guadeloupe, de 6,4% en Martinique, de 32,4% à la Réunion, de 30,5 % en Corse et de 61,6 % en Guyane, tandis que la consommation électrique moyenne par habitant serait de 3,82 MWh en Guadeloupe, de 3,67 MWh en Martinique, de 3,47 MWh à La Réunion, de 6,07 MWh en Corse et de 3,54 MWh en Guyane.

La Réunion : 36% d’électricité verte en 2018

Le projet d’indépendance énergétique de l’île de La réunion est co-piloté par l’ADEME et par EDF. Ensemble, ils ont privilégié, tout au long de 2018, des projets d’énergies renouvelables pour augmenter la part d’électricité verte produite localement. Les résultats ne se sont pas fait attendre. En 2017, la part des ENR dans la production d’électricité de l’île de La Réunion était de 32% ; elle est de 36% pour l’année 2018.

Cet excellent score est en partie dû à la baisse de la consommation de l’île. La Réunion a consommé 0,9% d’électricité de moins qu’en 2017. C’est la première fois qu’un recul de la consommation électrique est observé sur l’île. Cette tendance s’explique notamment par les campagnes menées par l’ADEME en faveur d’une consommation éco-responsable. L’Agence a ainsi soutenu l’installation de 160 000 chauffe-eaux solaires dans les foyers de l’île. Une habitation sur deux est désormais équipée. Une opération qui permettrait permet d’économiser jusqu’à 40% du montant de sa facture d’électricité. En parallèle, EDF a investi dans la filière hydraulique de l’île. L’hydroélectricité représente désormais 20% de la production de l’île grâce aux travaux de rénovation et d’optimisation effectués sur différents sites.

La Guadeloupe se dote d’un parc éolien à Sainte-Rose

Le 26 janvier 2019, la Guadeloupe a inauguré le parc éolien de Sainte-Rose. Avec ses huit éoliennes, il s’agit du plus grand parc éolien des Antilles françaises. Il augmentera la production électrique de l’île grâce à sa production annuelle estimée à 33 000 MWh. De quoi couvrir les besoins de 17 000 personnes. Et surtout de quoi permettre aussi d’augmenter la part des énergies renouvelables en Guadeloupe.

Car l’île n’a atteint que 20% d’ENR en 2018. Ce résultat en-deçà des objectifs s’explique simplement : le développement des énergies renouvelables est rendu difficile par l’exposition du territoire aux épisodes climatiques violents. Pour répondre à ce risque, le parc éolien de Sainte-Rose intègre les dernières innovations techniques. Les éoliennes sont équipées de nacelles et de pales qui s’orientent automatiquement face au vent, pour optimiser la production. Avec toutes ces innovations, « le territoire se place plutôt aujourd’hui sur une trajectoire autour de 50 % en 2023 et 75 % en 2028 » indique EDF.

Un Showroom de la Transition Energétique en Martinique

Jeudi 31 janvier 2019, l’ancienne centrale électrique de Bellefontaine, en Martinique, a officiellement commencé sa nouvelle vie. Cet ancien site industriel a été rénové et transformé en showroom de la transition énergétique. Cet espace ludique, qui met en lumière les réalisations techniques sur l’île, va donner le ton à la transition énergétique sur tout le territoire. Le projet est simple : créer un véritable hub de compétences en ENR, tant du point de vue technique qu’économique.

Le showroom va en effet se doter d’un laboratoire d’innovations ainsi que d’une pépinière d’entreprises pour encourager les projets des start-ups locales. Et pour donner l’exemple, le showroom de Bellefontaine est lui-même alimenté à l’aide des énergies renouvelables. Une bonne façon de montrer l’exemple et d’amoindrir sa dépendance aux énergies fossiles…

La voiture électrique en ligne de mire

Si EDF et l’ADEME se mobilisent autant pour l’autonomie des DOM-TOM, ce n’est pas seulement pour garantir l’approvisionnement des habitations. C’est aussi parce que la révolution de la mobilité douce atteindra les îles dans les prochaines années. Le boom des voitures électriques va demander l’adaptation du réseau électrique, l’installation de bornes de recharge, mais surtout une production électrique optimale. Pour cela, les DOM-TOM peuvent compter sur une large gamme de ressources à leur disposition : hydraulique, solaire, éolien et biomasse.

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
lun 15 Déc 2014
C’est en Australie qu’une équipe de chercheurs vient d’annoncer avoir battu un nouveau record de rendement pour un panneau photovoltaïque, qui est parvenu à transformer 40% de la lumière en électricité. Ce record a été obtenu en utilisant des cellules…
mer 26 Avr 2017
Le méga projet hydroélectrique de Nachtigal emmené par le groupe français EDF et destiné à réduire de manière significative le déficit énergétique camerounais, se poursuit sans encombre. Le ministre de l’Eau et de l’énergie, Basile Atangana Kouna, et le directeur…
lun 18 Mai 2015
Le 9 mai dernier, Envision Energy, une société danoise spécialisée dans les solutions de Smart Energy, a annoncé qu’elle allait mettre à l’essai un générateur supraconducteur sur l’une de ses éoliennes. Cette technologie qui est à l’étude depuis plusieurs années…
mar 8 Août 2017
Le président angolais José Eduardo dos Santos, qui doit quitter ses fonctions d'ici la fin du mois, a inauguré vendredi 4 août 2017 à Lauca, dans l’ouest du pays, le plus grand barrage hydroélectrique d’Angola. Cette installation qui comptera à…

COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.