EDF Renouvelables remporte deux nouveaux projets éoliens au Brésil

EDF Renouvelables remporte deux nouveaux projets éoliens au Brésil

bresil-edf-en-parc-eolien

Huitième consommateur d’énergie au monde, le Brésil est considéré par EDF Renouvelables (nouveau nom de EDF EN) comme un marché porteur pour l’avenir compte tenu de ses ambitions dans le développement des énergies propres à l’international. Le groupe français y a mis en service en 2017 ses premières centrales solaires et éoliennes pour un total de 350 MW, et a annoncé mercredi 5 septembre 2018, avoir remporté un nouveau contrat pour la construction et l’exploitation de deux parcs éoliens d’une puissance cumulée de 276 MW.

Très active au Brésil depuis 2015 et le rachat d’un portefeuille éolien en développement de 800 MW, la filiale du groupe EDF spécialisée dans les énergies renouvelables poursuit ses investissements dans de nouveaux moyens de production. Elle a commencé en 2018 à produire de l’électricité dans ses deux parcs de Pirapora et de Ventos da Bahia, et finalisé la construction d’un parc éolien de 117 MW et d’un complexe solaire de près de 400 MW. Concernant les projets à venir, elle a remporté en avril dernier un projet éolien de 114 MW dans le cadre d’une enchère fédérale brésilienne dans l’Etat de Bahia, dans le nord-ouest du pays, et a été sélectionné la semaine dernière pour deux projets supplémentaires de construction de parcs éoliens pour une puissance totale de 276 MW.

Un gigawatt de capacités renouvelables

Ces deux futurs parcs, l’un de 147 MW et l’autre de 129 MW, se situent eux aussi dans l’état de Bahia et seront en réalité des extensions de parcs existants, a indiqué EDF Renouvelables dans un communiqué publié mercredi 5 septembre 2018. Ils ont été remportés dans le cadre d’un appel d’offres national organisé fin août par le régulateur brésilien de l’énergie, pour des projets qui doivent entrer en service d’ici 2024.

Au total, EDF Renouvelables possède désormais dans le pays plus de 1000 MW de capacité de projets éoliens et solaires, en construction ou en exploitation, et devrait continuer à investir. Disposant de belles ressources naturelles et des besoins énergétiques croissants, le Brésil représente en effet un marché stratégique pour le groupe EDF qui vise à doubler ses capacités renouvelables en France comme à l’international d’ici 2030, dans le cadre de son plan d’entreprise Cap 2030.

Autre groupe français très présent au Brésil, le producteur d’énergies renouvelables Voltalia a pour sa part annoncé avoir remporté un projet de 60,5 MW lors de cette même enchère.

Crédits photo : Voltalia

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mer 10 Juil 2013
Apple a annoncé la construction d'une centrale solaire de 18 MW pour alimenter son prochain data center avec 100 % d'énergie renouvelable.  Le groupe américain vient de commencer la construction de son quatrième data center américain à Reno, ville située…
jeu 30 Mai 2013
L’été dernier, plusieurs incendies ont été déclarés à cause d’installations photovoltaïques. La saison estivale approchant, il est temps de faire le point sur les dangers liés à la pose de panneaux solaires, notamment sur les toits des particuliers. Il y…
mar 1 Août 2017
Considéré comme une alternative propre et durable pour le stockage des énergies renouvelables intermittentes, l'hydrogène reste toutefois encore assez peu compétitif au regard des coûts de production qu'il implique. Un manque d’efficacité et de compétitivité auquel les chercheurs de l'Institut…
jeu 19 Juin 2014
La République du Chili est un pays d'Amérique du Sud qui partage ses frontières avec la Bolivie, le Pérou et l'Argentine. Avec un taux de croissance annuel qui dépasse les 6%, le pays dirigé par Michelle Bachelet fait figure de…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.