EDF Renouvelables remporte deux nouveaux projets éoliens au Brésil

EDF Renouvelables remporte deux nouveaux projets éoliens au Brésil

bresil-edf-en-parc-eolien

Huitième consommateur d’énergie au monde, le Brésil est considéré par EDF Renouvelables (nouveau nom de EDF EN) comme un marché porteur pour l’avenir compte tenu de ses ambitions dans le développement des énergies propres à l’international. Le groupe français y a mis en service en 2017 ses premières centrales solaires et éoliennes pour un total de 350 MW, et a annoncé mercredi 5 septembre 2018, avoir remporté un nouveau contrat pour la construction et l’exploitation de deux parcs éoliens d’une puissance cumulée de 276 MW.

Très active au Brésil depuis 2015 et le rachat d’un portefeuille éolien en développement de 800 MW, la filiale du groupe EDF spécialisée dans les énergies renouvelables poursuit ses investissements dans de nouveaux moyens de production. Elle a commencé en 2018 à produire de l’électricité dans ses deux parcs de Pirapora et de Ventos da Bahia, et finalisé la construction d’un parc éolien de 117 MW et d’un complexe solaire de près de 400 MW. Concernant les projets à venir, elle a remporté en avril dernier un projet éolien de 114 MW dans le cadre d’une enchère fédérale brésilienne dans l’Etat de Bahia, dans le nord-ouest du pays, et a été sélectionné la semaine dernière pour deux projets supplémentaires de construction de parcs éoliens pour une puissance totale de 276 MW.

Un gigawatt de capacités renouvelables

Ces deux futurs parcs, l’un de 147 MW et l’autre de 129 MW, se situent eux aussi dans l’état de Bahia et seront en réalité des extensions de parcs existants, a indiqué EDF Renouvelables dans un communiqué publié mercredi 5 septembre 2018. Ils ont été remportés dans le cadre d’un appel d’offres national organisé fin août par le régulateur brésilien de l’énergie, pour des projets qui doivent entrer en service d’ici 2024.

Au total, EDF Renouvelables possède désormais dans le pays plus de 1000 MW de capacité de projets éoliens et solaires, en construction ou en exploitation, et devrait continuer à investir. Disposant de belles ressources naturelles et des besoins énergétiques croissants, le Brésil représente en effet un marché stratégique pour le groupe EDF qui vise à doubler ses capacités renouvelables en France comme à l’international d’ici 2030, dans le cadre de son plan d’entreprise Cap 2030.

Autre groupe français très présent au Brésil, le producteur d’énergies renouvelables Voltalia a pour sa part annoncé avoir remporté un projet de 60,5 MW lors de cette même enchère.

Crédits photo : Voltalia

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mer 15 Jan 2014
La startup Pedal Power, implantée dans le comté de l'Essex aux Etats-Unis, a lancé une campagne de levée de fonds via le site de fundraising Kickstarter afin de développer un concept d'énergie renouvelable des plus originaux : un vélo-bureau qui…
mar 13 Jan 2015
La start-up américaine Misfit et la marque de produits en cristal Swarovski ont profité du Consumer Electronics Show, qui s'est déroulé à Las Vegas du 6 au 9 janvier 2015, pour présenter le bracelet connecté issu de leur collaboration. Baptisé…
lun 6 Mar 2017
En tant que source d'opportunités économiques pour les entreprises, la transition énergétique pour une croissance verte doit être soutenue et rendue davantage accessible. Dans un rapport publié jeudi 2 mars dernier, le Conseil général de l'économie, dépendant du ministère de…
mer 24 Août 2016
Acteur engagé au service du développement des énergies renouvelables, EDF EN Canada vient de vendre 15 % des parts du parc éolien de la Rivière-du-Moulin. Cette décision illustre la philosophie de l’entreprise qui souhaite s’appuyer sur les acteurs de terrain…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.