climatisation : quand et comment nettoyer son appareil ?

Climatisation : quand et comment nettoyer son appareil ?

climatisation-individuelle-centralisee

La canicule a causé un pic de consommation pendant les premiers jours du mois d’août 2018. Une pointe plutôt inhabituelle à cette période de l’année qui s’explique notamment par le recours à la climatisation pour rafraîchir les bureaux, les transports publics, les magasins, et dans une moindre mesure les logements. Mais alors que vous êtes de plus en plus nombreux à équiper votre habitation d’un climatiseur pour des raisons de confort, pensez à bien l’entretenir, pour votre santé autant que pour celle de la planète.

Pourquoi et quand le nettoyer ?

L’utilisation croissante de la climatisation dans le monde n’est pas anodine sur le plan de la consommation énergétique. Même si les nouveaux modèles sont plus sobres, les climatiseurs restent des appareils gourmands en énergie et consomment environ 10% de l’électricité mondiale. L’Agence internationale de l’énergie (AIE) a récemment fait part de ses inquiétudes concernant la croissance du marché des climatiseurs : le nombre de climatiseurs pourrait passer de 1,6 milliard aujourd’hui (dont la moitié en Chine et aux Etats-Unis) à 5,6 milliards d’ici 2050.

Pour limiter la consommation d’énergie liée à la climatisation, il est donc nécessaire d’adopter quelques bons réflexes. L’un d’eux consiste à nettoyer régulièrement son climatiseur. Un entretien régulier permet d’améliorer le rendement de l’appareil et donc de réduire votre facture d’électricité. Il rallonge par ailleurs la durée de vie du système. L’intérêt est également d’ordre sanitaire, puisque un climatiseur empoussiéré dégradera la qualité de l’air de votre logement.

Comment savoir quand nettoyer votre climatiseur ? Idéalement au printemps avant les grosses chaleurs. En revanche, si l’appareil se met à faire un bruit inhabituel ou dégage une odeur suspecte, c’est probablement le signe que l’appareil est encombré. D’une manière générale le filtre à air doit être nettoyé au moins tous les 6 mois, mais le nettoyage devra être plus régulier si vous faites une utilisation intensive du climatiseur.  Ventilateur et bac à condensats doivent être nettoyés une fois par an.

Il est par ailleurs recommandé de faire vérifier votre climatiseur par un professionnel une fois par an. Ce dernier contrôlera sa pression et ses circuits. La loi vous oblige en outre à faire contrôler votre climatiseur par un professionnel au moins une fois tous les 5 ans.

Comment le nettoyer ?

Avant toute manipulation de votre climatiseur, pensez à le mettre hors tension pour des raisons de sécurité.

L’entretien des filtres où la poussière s’accumule permet de s’assurer que l’air soit sain. Une fois retirés du bloc, les filtres à air doivent être nettoyés à l’aspirateur. Un chiffon légèrement humidifié à l’eau savonneuse fera l’affaire pour parfaire le nettoyage. Veillez à bien attendre que les filtres soient secs avant de les repositionner. Si les filtres à air vous semblent en mauvais état, n’hésitez pas à les changer.

Le nettoyage de l’unité intérieure se fait également à l’aide d’un chiffon légèrement humide, alors qu’un textile sec servira à bien l’assécher. Videz et nettoyez le bac à condensats avec une éponge, et vérifier que le tuyau d’évacuation n’est pas obstrué (si vous constater un écoulement au niveau de votre climatiseur, c’est probablement le cas).

Pour le nettoyage de l’unité extérieure, toujours à l’aide de vos chiffons humides et secs, insistez particulièrement sur les sorties d’air, qui peuvent être obstrués par des débris et notamment des feuilles, et sur le ventilateur.

Rappelons que le nettoyage est une bonne occasion pour vérifier l’état des câbles électriques de l’appareil.

Crédits photo : Koch Electricité

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
ven 4 Nov 2016
Alors que les projets de quartiers durables et autonomes en énergie se multiplient à l'échelle locale, l'intermittence des énergies renouvelables et les progrès limités des technologies de stockage freinent pour le moment leur développement. Plusieurs initiatives sont en cours dans…
mer 1 Mai 2019
La hausse des tarifs réglementés de l’électricité doit permettre aux énergéticiens de couvrir leurs investissements. En effet, avec la transition énergétique, d'importantes dépenses restent à effectuer, tant pour les énergies renouvelables, que pour le stockage de l'électricité. Cependant, en pleine…
mer 27 Mar 2013
Afin de financer et de commercialiser ses lampadaires solaires, la start-up Sunna Design, basée à Blanquefort dans la banlieue bordelaise a levé des fonds à hauteur de 1,3 millions d’euros auprès de Demeter Partners (fonds européen de cleantech), d’Aquitaine Création…
lun 21 Sep 2015
Composé à 95% d'énergies décarbonées, le système électrique français dispose de multiples ressources, renouvelables, nucléaire et fossiles, qu'il est en en partie possible de moduler en fonction des besoins et des événements climatiques. Le dernier rapport mensuel du gestionnaire de réseau…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.