Stockage de gaz naturel : Nicolas Hulot salue le succès de la réforme

Stockage de gaz naturel : Nicolas Hulot salue le succès de la réforme

Stockage_gaz_naturel

Encore incertain ces derniers mois, notre approvisionnement en gaz naturel pour l’hiver 2018-2019 est désormais assuré grâce notamment à la réforme du système de stockage de gaz naturel dont les premières mesures ont été mises en place en mars dernier. Nicolas Hulot, ministre de la Transition écologique et solidaire s’est félicité, mardi 24 avril 2018, du succès de ce nouveau dispositif basé sur la commercialisation aux enchères des capacités de stockage.

Mis à contribution l’hiver dernier dans le secteur de la production d’électricité, le gaz constitue une énergie d’appoint rapidement mobilisable permettant de couvrir de manière efficiente les pics de consommation hivernaux. Cette solution de secours impose toutefois de disposer des volumes de gaz suffisants en réserves alors que les stocks semblaient ces derniers mois de plus en plus difficiles à reconstituer, du fait d’un écart réduit entre les prix été-hiver. Les fournisseurs qui ont pour habitude d’acheter du gaz moins cher l’été pour le revendre à un prix plus élevé l’hiver, sont en effet depuis plusieurs années moins enclins à investir dans des stocks de gaz alors que les coûts de stockage ne sont plus couverts par les prix, faisant courir le risque d’une pénurie.

Régulation économique et commercialisation par enchères

Pour éviter un tel scénario et inciter les fournisseurs à stocker davantage, une réforme de la régulation des stockages souterrains de gaz naturel, proposée en février dernier par la CRE, a été intégrée dans la loi mettant fin à la recherche ainsi qu’à l’exploitation des hydrocarbures. Elle impose la définition des infrastructures de stockage souterrain nécessaires à la sécurité d’approvisionnement en gaz naturel dans le cadre de la Programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE), et prévoit une régulation économique des opérateurs de ces infrastructures de stockage afin d’assurer un meilleur contrôle des coûts au bénéfice du consommateur final et leur couverture par le tarif d’utilisation des réseaux de transport de gaz naturel.

Enfin, cette réforme met également en place la commercialisation des capacités de stockage des infrastructures dans le cadre d’enchères. Ce nouveau système est d’ores et déjà un succès puisqu’il a permis de vendre la quasi-totalité des capacités de stockage, et d’atteindre un niveau de stocks supérieur à celui estimé nécessaire pour assurer la sécurité d’approvisionnement l’hiver prochain. « Le succès de cette première étape importante confirme le bien-fondé de la réforme des stockages de gaz qui permet d’améliorer la sécurité d’approvisionnement en gaz naturel et d’optimiser le fonctionnement du système gazier, sans bouleverser les coûts supportés par le consommateur de gaz naturel » a déclaré le ministre.

Crédits photo : Engie

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
ven 19 Août 2016
La consommation mondiale d'hydrocarbures aurait-elle entamé une phase de déclin ? C'est ce que laisse supposer l'Agence américaine d'information sur l'énergie (EIA) qui vient de publier une étude portant sur les revenus des pays producteurs de pétrole. Selon celle-ci, les…
lun 19 Oct 2020
Ce samedi 17 octobre 2020, le président turc Recep Tayyip Erdogan a annoncé, depuis un navire de forage, que le gisement de gaz naturel découvert cet été par la Turquie dans la Mer Noire était plus important que prévu. Les…
lun 21 Déc 2015
Dans le département du Nord, la France modernise son parc thermique afin de s’adapter à la nouvelle donne énergétique. En installant, à Bouchain, une centrale à Cycle Combiné Gaz (CCG) de nouvelle génération, EDF et General Electric apportent une réponse…
jeu 25 Oct 2018
Après l'Islande début septembre, c'est au tour du Danemark d'annoncer la fin programmée des voitures thermiques. Le pays nordique, où les mobilités douces sont déjà bien ancrées dans les habitudes de la population, compte interdire la vente des voitures thermiques…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.