Appels d’offres solaires : le gouvernement sélectionne 127 lauréats supplémentaires - L'EnerGeek

Appels d’offres solaires : le gouvernement sélectionne 127 lauréats supplémentaires

panneaux-solaires-bresil

Si le volume des raccordements photovoltaïques a légèrement ralenti en 2017, le gouvernement ne s’en laisse pas conter et poursuit ses efforts pour encourager les projets solaires dans l’Hexagone. Le ministère de la Transition écologique et solidaire a dévoilé jeudi 8 février 2018, une liste de 127 lauréats supplémentaires dans le cadre de deux appels d’offres concernant les installations au sol de grande puissance et l’installation de panneaux solaires « innovants ».

En accord avec l’objectif annoncé dans son Plan climat d’atteindre 32 % d’énergies renouvelables en 2030, le ministère de la Transition écologique continue d’encourager le développement de la filière solaire française via l’attribution de nombreux appels d’offres. Le secrétaire d’Etat à la Transition écologique Sébastien Lecornu a notamment annoncé, jeudi 8 février 2018, avoir sélectionné 127 lauréats pour deux appels d’offres concernant l’installation de panneaux photovoltaïques.

Un prix moyen en baisse pour les installations solaires de grande puissance

Le premier appel d’offres comprend 77 lauréats et représente une capacité totale de 508 mégawatts (MW) pour un prix moyen de 61,6 euros par mégawattheure produit. Ces 508 MW représentent la troisième tranche (sur six tranches étalées sur trois ans), d’un appel d’offres de 3.000 MW consacré aux installations solaires de grande puissance. Pour rappel, la deuxième tranche de 500 MW, attribué en août 2017 avait débouché sur un prix moyen de 63,9 euros/MWh. Cela représente une baisse de 4% par rapport aux appels d’offres précédents, « ce qui est particulièrement encourageant », a déclaré M. Lecornu, en marge du 19e colloque annuel du Syndicat des énergies renouvelables (SER).

Le ministère a également retenu 50 projets lauréats, pour un volume de 73 MW, dans le cadre de l’appel d’offres dédié aux installations solaires innovantes. Lancé en 2017 pour une période de trois ans lui aussi, cet appel d’offres porte sur un volume total de 210 MW réparti en trois périodes de candidatures. Les projets lauréats de la première période valoriseront l’électricité produite à un prix moyen de 80,7 euros/MWh toutes innovations confondues. Ces projets « utilisent des technologies novatrices : panneaux solaires flottant sur lac, logiciels de prévision de la production optimisés, serres solaires optimisant le partage lumineux entre l’agriculture et la production d’énergie, modules bifaces, etc.», a précisé le ministère.

Crédits photo : Veolia

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mar 17 Oct 2023
La France, malgré ses ambitions élevées en matière d'énergie éolienne, peine à atteindre ses objectifs. Les problèmes sont nombreux, et la situation pourrait empirer. L’Hexagone risque en effet d’être sanctionné par l’Union européenne pour non-respect de ses directives. Déploiement des…
mar 5 Déc 2023
Dans le paysage financier actuel, la prise de conscience écologique a redéfini les stratégies d'investissement. Les ETF (Exchange-Traded Funds) éco-responsables émergent comme une alternative aux investissements traditionnels. Mais quelle est la différence entre ces deux options ? Cet article explore…
Mauvaise nouvelle pour les propriétaires de voitures électriques. Plusieurs sénateurs ont déposé un amendement visant à introduire, dès 2025, une taxe pour tous les véhicules dont le poids dépasse un certain seuil. Voitures électriques : un malus poids dès 2025…
dim 24 Sep 2023
L'autoconsommation énergétique n'est plus une tendance émergente ; elle est devenue une réalité palpable en France. Les particuliers, les collectivités et même les copropriétés adoptent de plus en plus cette pratique, cherchant à devenir des acteurs actifs de la transition…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.