Gaz de schiste : l’Ecosse va interdire la fracturation hydraulique

Gaz de schiste : l’Ecosse va interdire la fracturation hydraulique

gaz-schiste-fracturation-hydraulique

Le gouvernement écossais a annoncé, mardi 3 octobre 2017, son intention de faire interdire la fracturation hydraulique pour exploiter le gaz et le pétrole de schiste, évoquant notamment le respect de l’environnement et l’opposition des riverains. L’Ecosse rejoint ainsi la France et l’Allemagne dans le camp du “non” au grand dam des industriels largement favorables à l’exploitation des gaz non conventionnels.

Contrairement aux autorités britanniques qui ont donné ces derniers mois le feu vert à plusieurs projets de forage expérimentaux, l’Ecosse devrait suivre l’exemple de la France et de l’Allemagne en interdisant prochainement la fracturation hydraulique pour une durée indéterminée. Comme l’a précisé devant le Parlement d’Edimbourg Paul Wheelhouse, ministre de l’Energie du gouvernement régional, le moratoire mis en place sur cette pratique début 2015 sera désormais prolongé de manière indéfinie.

Lire aussi : Les députés confirment l’interdiction des gaz de schiste en France

Nous avons écrit aujourd’hui aux autorités locales à travers l’Ecosse pour leur signifier que le moratoire resterait en place indéfiniment”, a-t-il expliqué, mettant ainsi un terme définitif à plusieurs années de débat sur la question. “Cette décision que j’annonce signifie que la fracturation hydraulique ne peut avoir lieu et qu’elle n’aura pas lieu en Ecosse”, a souligné le ministre, ajoutant que les mesures prises seraient “suffisantes pour interdire efficacement l’extraction du pétrole et du gaz non conventionnel en Ecosse”.

Lire aussi : Gaz de schiste : quelle stratégie pour la Grande-Bretagne ?

Pour justifier sa décision, le ministre s’appuie sur une large adhésion de la population (99% des populations habitant dans les zones concernées, interrogées lors d’une enquête, se sont dit opposés à la fracturation hydraulique) et sur la nécessité de limiter l’exploitation des hydrocarbures dans le but d’atteindre dans les délais les objectifs écossais de réduction des émissions de gaz à effet de serre.

Crédits photo : pxhere

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
jeu 16 Mai 2019
L'Agence internationale de l'énergie a publié, le 26 mars 2019, un rapport sur la consommation mondiale de gaz. En pleine transition énergétique, cette consommation enregistre une forte croissance. Le marché du gaz est en plein essor, aidé par l'arrêt des…
mar 5 Sep 2017
Lourdement handicapée par les nombreuses sanctions économiques décidées par l’ONU, la Corée du Nord est de plus en plus isolée sur la scène internationale et privée de sources de revenus cruciales. Pourtant, en plein cœur de cette tempête diplomatique, il…
mer 28 Déc 2016
La dépendance européenne au gaz russe se confirme. Selon les dernières déclarations du géant russe Gazprom, la Russie aurait couvert en 2016 près du tiers de la consommation de gaz du continent européen. Un niveau record qui ne semble pas…
lun 4 Nov 2019
Ce dimanche 3 octobre, le régulateur saoudien de l'énergie a donné son accord à l'entrée (partielle) en Bourse d'Aramco. Ce mastodonte du pétrole est l'entreprise la plus rentable au monde, et celle disposant des réserves de brut les plus importantes…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.