Les députés confirment l'interdiction des gaz de schiste en France Les députés confirment l'interdiction des gaz de schiste en France

Les députés confirment l’interdiction des gaz de schiste en France

gaz de schiste

En discussion à l’Assemblée nationale depuis le 24 janvier dans le cadre de la réforme du code minier, l’interdiction d’exploration et d’exploitation des gaz de schiste a finalement été confirmée par les députés. Cette nouvelle disposition votée en commission via un amendement du rapporteur et président de la Commission développement durable, Jean-Paul Chanteguet (PS), est destinée à compléter la loi de juillet 2011 qui limitait l’interdiction à la seule technique de la fracturation et ne visait pas la matière première recherchée.

En première lecture du projet de loi consacrant un nouveau cadre législatif aux activités minières, l’Assemblée nationale a entériné, mercredi, l’interdiction des gaz de schiste. Avant d’adopter l’ensemble de la proposition de loi socialiste, les députés ont en effet voté à une large majorité l’article qui interdit d’explorer et d’exploiter les hydrocarbures non conventionnels, c’est à dire les huiles et gaz de schiste. Le texte prévoit désormais que l' »exploration et l’exploitation, par quelque technique que ce soit, des hydrocarbures non conventionnels, sont interdites sur le territoire national ».

Lire aussi : L’interdiction du gaz de schiste entre en débat à l’Assemblée nationale

Si les écologistes se sont félicités dans l’ensemble de cette décision, ils regrettent toutefois que les gaz de couche (gaz contenu dans les veines de charbon par exemple) ne soient pas concernés par cette interdiction au motif qu’ils ne nécessitent pas l’emploi de la fracturation hydraulique.

Lire aussi : Climat et gaz de schiste, les premières mesures controversées du Président Donald Trump

D’autres députés ont quant à eux dénoncé un effet d’annonce compte tenu du calendrier choisi pour l’examen de cette loi. N’étant pas programmée à l’ordre du jour du Sénat avant fin février, date de la suspension des débats parlementaires, ce texte ne devrait pas être adopté sous cette législature et le résultat des prochaines élections présidentielles pourrait bien changer la donne.

Crédits photo : Anita Starzicka

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mer 30 Nov 2016
Sur la lancée des autorités canadiennes qui annonçaient la semaine dernière leur intention de bannir le charbon de leur mix énergétique dès 2030, la Finlande a elle aussi renforcé ses ambitions en matière de transition énergétique. Le gouvernement finlandais prévoit…
mar 18 Mar 2014
A partir de demain jeudi, la centrale thermique du Havre sera à l’arrêt. Avec la douceur des températures, les centrales thermiques françaises fortement sollicitées pendant les pics de consommation,  sont peu ou pas utilisées en ce moment. Mais la centrale…
Grâce à ses unités de production majoritairement décarbonnées (centrales nucléaires et hydrauliques) ainsi qu'à un vaste plan de réhabilitation de son parc thermique, l'électricien français EDF devrait diviser par deux ses émissions de gaz à effet de serre à l'horizon…
ven 10 Fév 2017
Souhaitant intensifier la lutte contre la précarité énergétique, la ministre du Logement, Emmanuelle Cosse, a annoncé lundi 6 février dernier la signature en collaboration avec le distributeur de gaz GRDF et l'Agence nationale de l'habitat (Anah), d'une nouvelle convention relative…

COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *