General Motors veut commercialiser une voiture électrique à bas prix

General Motors veut commercialiser une voiture électrique à bas prix

general-motors-voiture-electrique-Chine

Profitant d’une baisse progressive du coût des batteries, de meilleurs subventions publiques et d’un réseau de stations de recharge croissant, la voiture électrique a de beaux jours devant elle et devrait poursuivre son développement à l’international. Un contexte favorable qui permettra notamment au groupe américain General Motors de lancer prochainement un nouveau modèle à bas prix (5300 dollars, soit environ 4500 euros) sur un marché chinois actuellement en plein boom.

Premier marché mondial pour les véhicules électriques, la Chine est aujourd’hui le théâtre d’un mouvement de démocratisation des Nouveaux Véhicules Energétiques (NEV, l’appellation officielle en Chine pour les voitures électriques ou hybrides rechargeables). De nombreux constructeurs occidentaux tentent en effet d’intégrer ce marché aux perspectives illimitées et proposent pour cela de nouveaux modèles bon marché bien moins chers que partout ailleurs dans le monde.

Lire aussi : Voiture électrique : les quotas chinois inquiètent Bruxelles et Washington

Née d’un partenariat entre le constructeur automobile chinois Baojun, General Motors et SAIC Motors, qui se chargera de son lancement en Chine, la E100 est un modèle compact, doté d’une autonomie de 155 Km pour une durée de rechargement d’environ sept heures et demi. Rien d’exceptionnel donc pour ce nouveau modèle qui entend surtout faire la différence sur le prix. Accessible dès 4500 euros sur le marché chinois, la E100 sera en effet la voiture électrique la moins chère du monde, et s’avère en outre parfaitement adaptée aux déplacements urbains et périurbains spécifiques aux grandes agglomérations chinoises. Selon General Motors, 5000 personnes seraient déjà inscrites pour le premier lancement de 200 voitures, et Baojun a déjà fait connaître son intention d’augmenter ses prévisions de production.

Lire aussi : Voiture électrique : l’américain Tesla lance son “Model 3”

Le constructeur américain n’est toutefois pas le seul sur le segment de la voiture électrique low-cost. Le français Renault-Nissan prévoit depuis plusieurs mois déjà le lancement en Chine d’une voiture électrique au prix de 8.000 dollars, sans subvention gouvernementale. Ce modèle est conçu en partenariat avec les ingénieurs chinois du groupe Dongfeng et pourrait être commercialisé sur le marché dès 2018.

Crédits photo : GM / Baojun

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
Elon Musk, la figure emblématique derrière Tesla et SpaceX, a récemment secoué la sphère publique par une prédiction : une pénurie mondiale d'électricité dès 2025. Lors de la prestigieuse conférence Bosch Connected World, le PDG de Tesla a partagé ses…
Vinci s'engage pour l'électromobilité. Le gestionnaire du réseau autoroutier français va bientôt lancer les premières phases de tests sur un tronçon de route électrifiée. Son projet promet de décarboner le secteur des transports en permettant aussi bien aux véhicules légers…
jeu 16 Mai 2024
L'Agence internationale de l'énergie (AIE) a ajusté à la baisse ses prévisions de croissance de la demande de pétrole pour 2024, citant une série de facteurs économiques et environnementaux. Pétrole : un ralentissement de la demande en Europe L'Agence internationale…
HysetCo, la start-up française spécialisée dans les transports urbains à hydrogène, vient de franchir une étape décisive pour le développement de ses activités grâce à une levée de fonds de 200 millions d’euros, menée par Hy24, son principal actionnaire. Hy24…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.