General Motors veut commercialiser une voiture électrique à bas prix - L'EnerGeek

General Motors veut commercialiser une voiture électrique à bas prix

general-motors-voiture-electrique-Chine

Profitant d’une baisse progressive du coût des batteries, de meilleurs subventions publiques et d’un réseau de stations de recharge croissant, la voiture électrique a de beaux jours devant elle et devrait poursuivre son développement à l’international. Un contexte favorable qui permettra notamment au groupe américain General Motors de lancer prochainement un nouveau modèle à bas prix (5300 dollars, soit environ 4500 euros) sur un marché chinois actuellement en plein boom.

Premier marché mondial pour les véhicules électriques, la Chine est aujourd’hui le théâtre d’un mouvement de démocratisation des Nouveaux Véhicules Energétiques (NEV, l’appellation officielle en Chine pour les voitures électriques ou hybrides rechargeables). De nombreux constructeurs occidentaux tentent en effet d’intégrer ce marché aux perspectives illimitées et proposent pour cela de nouveaux modèles bon marché bien moins chers que partout ailleurs dans le monde.

Lire aussi : Voiture électrique : les quotas chinois inquiètent Bruxelles et Washington

Née d’un partenariat entre le constructeur automobile chinois Baojun, General Motors et SAIC Motors, qui se chargera de son lancement en Chine, la E100 est un modèle compact, doté d’une autonomie de 155 Km pour une durée de rechargement d’environ sept heures et demi. Rien d’exceptionnel donc pour ce nouveau modèle qui entend surtout faire la différence sur le prix. Accessible dès 4500 euros sur le marché chinois, la E100 sera en effet la voiture électrique la moins chère du monde, et s’avère en outre parfaitement adaptée aux déplacements urbains et périurbains spécifiques aux grandes agglomérations chinoises. Selon General Motors, 5000 personnes seraient déjà inscrites pour le premier lancement de 200 voitures, et Baojun a déjà fait connaître son intention d’augmenter ses prévisions de production.

Lire aussi : Voiture électrique : l’américain Tesla lance son “Model 3”

Le constructeur américain n’est toutefois pas le seul sur le segment de la voiture électrique low-cost. Le français Renault-Nissan prévoit depuis plusieurs mois déjà le lancement en Chine d’une voiture électrique au prix de 8.000 dollars, sans subvention gouvernementale. Ce modèle est conçu en partenariat avec les ingénieurs chinois du groupe Dongfeng et pourrait être commercialisé sur le marché dès 2018.

Crédits photo : GM / Baojun

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
lun 13 Mai 2019
Le 7 mai 2019, EDF a inauguré la plus grande installation d'autoconsommation collective de France. Elle est implantée dans une résidence de logements sociaux, dans la ville d'Alès. Avec ce projet, l'énergéticien s'engage aux côtés de l'Ademe et de la…
ven 15 Déc 2017
Alors que le groupe américain s’apprête à licencier plusieurs milliers d’employés au niveau international dans le cadre d'un plan visant à réduire ses coûts structurels d'un milliard de dollars, les créations d’emplois promises lors du rachat de la branche énergie…
mar 23 Déc 2014
La société canadienne Hydro-Québec, l’un des premiers producteurs d’électricité dans le monde, vient d’annoncer l’implantation en France prochainement d’un laboratoire d’une des filiales du groupe, SCE France. Dédié à la recherche sur les batteries, ce laboratoire sera basé à Lacq,…
Développement des énergies renouvelables, promotion de l'efficacité énergétique ou de la rénovation thermique, rôle de l'énergie nucléaire dans la transition énergétique... Alors que le débat de l'entre-deux tours s'est avéré animé mercredi 3 mai 2017, les questions énergétiques semblent être…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.