Au Turkménistan, le Président veut mettre fin à la gratuité de l'énergie - L'EnerGeek

Au Turkménistan, le Président veut mettre fin à la gratuité de l’énergie

Cela peut surprendre évidemment, mais il est un pays où l’énergie est totalement gratuite et pour tout le monde. Au Turkménistan, les citoyens bénéficient d’un approvisionnement en électricité, en gaz et eau gratuit depuis 1993 et le système mis en place par l’ancien dirigeant Saparmourat Niazov. Un avantage qui fait de ce pays d’Asie centrale un cas unique au monde mais qui pourrait bientôt prendre fin. Le président turkmène actuel Gourbangouly Berdymoukhamedov a en effet proposé mercredi 14 juin 2017, de supprimer la gratuité de l’approvisionnement énergétique.

Introduit pour dix ans en 1993, puis reconduit jusqu’en 2030, le système de gratuité de l’énergie au Turkménistan garantit à chaque personne sans aucun frais un minimum de 35 kilowatts d’électricité, 50 mètres cubes de gaz par mois, et 250 litres d’eau par jour. Un avantage social certainement très apprécié de la population mais qui serait devenu contre productif pour le président Gourbangouly Berdymoukhamedov. “Il est évident que le système d’avantages sociaux est devenu actuellement tout à fait inefficace”, a déclaré M. Berdymoukhamedov, lors d’une réunion du gouvernement.

Lire aussi : Nucléaire : Areva participe à la construction d’une nouvelle usine de combustible au Kazakhstan

Ce dernier aurait donc ordonné à son vice-Premier ministre chargé de l’économie d'”élaborer prochainement des propositions sur la suppression de tous les avantages sociaux”, tout en précisant que de système resterait en vigueur pour ceux “qui ont vraiment besoin de l’assistance sociale”.

Lire aussi : L’Iran sélectionne 29 compagnies pour participer aux appels d’offres pétroliers et gaziers

Au pouvoir depuis 2006, M. Berdymoukhamedov a été réélu en février avec près de 98% des voix et 97% de participation dans ce pays qui est l’un des plus fermés au monde, où l’accès à Internet et à des médias indépendants est sévèrement contrôlé. Sur le plan énergétique, le Turkménistan renferme de gigantesques réserves d’hydrocarbures, notamment de gaz naturel, qu’il exporte principalement vers la Chine, la Turquie et l’Iran.

Crédits photo : APA

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
ven 20 Juin 2014
C'est en toute discrétion, via un simple communiqué de presse publié mardi 17 juin, que le gouvernement canadien de Stephen Harper a indiqué avoir approuvé le projet de l'oléoduc Northern Gateway. Ce pipeline, dont la construction est largement contestée par…
mar 25 Mar 2014
Alors que les pays émergents voit leur demande énergétique exploser, l’ONU s’inquiète dans son rapport « Eau et Energie » 2014, dévoilé le vendredi 19 mars. En effet, pour produire de l’énergie, 600 milliards de mètres cubes d’ « or bleu » sont utilisés chaque…
jeu 26 Sep 2019
Le Salon Smart City + Smart Grid se prépare à ouvrir ses portes à Paris les 2 et 3 octobre 2019. A cette occasion, de nombreux intervenants professionnels discuteront des enjeux liés à la mise en place des smart grids.…
mar 1 Oct 2019
Le 23 septembre 2019, Fiat a annoncé son intention de tester prochainement une solution vehicle-to-grid (V2G) en Italie. Le constructeur n'est pas le seul à s'intéresser au potentiel de l'électromobilité. En France, Renault et Nissan ambitionnent également de se positionner…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.