Climat : l'Inde réaffirme son soutien à l'accord de Paris - L'EnerGeek

Climat : l’Inde réaffirme son soutien à l’accord de Paris

A l’instar de la Chine et de l’Union européenne, l’Inde s’est elle aussi posée en défenseur de l’accord de Paris sur le climat suite au retrait américain annoncé par Donald Trump jeudi 1er juin 2017. Narendra Modi, le Premier ministre indien, a notamment assuré, samedi 3 mai lors d’une visite à Paris, de son plein engagement dans l’accord et de son ambition de surpasser les objectifs fixés.

Dans le cadre d’une tournée européenne, le Premier ministre indien était à Paris samedi pour rencontrer officiellement le nouveau Président français. Une étape dont il a profité pour répondre à l’appel lancé par Emmanuel Macron en faveur du climat et du respect des engagements pris dans le cadre de la COP21 de Paris.

Lire aussi : Accord de Paris : Donald Trump annonce le retrait des Etats-Unis

Jugeant mardi 30 mai dernier à Berlin qu’il serait “moralement criminel” pour le monde de ne pas lutter pour le climat, Narendra Modi a souhaité réaffirmer cette fois l’engagement de son pays, actuellement quatrième émetteur de CO2 au monde. “L’accord de Paris est notre patrimoine commun” et l’Inde luttera contre le réchauffement climatique “même au-delà” des engagements de l’accord, a-t-il déclaré à l’issue d’une rencontre de deux heures avec le dirigeant français. Une détermination qui prend d’autant plus de poids alors que Donald Trump, pour justifier sa décision, avait accusé le texte de favoriser l’Inde et la Chine au détriment des Etats-Unis. “L’accord est injuste (…) l’Inde est autorisée à doubler sa production”, a affirmé Donald Trump jeudi.

Lire aussi : Climat : un rapport d’économistes plaide pour une hausse du prix du carbone

Les deux partenaires ont également évoqué le développement de leurs coopérations dans les énergies renouvelables. Le Président français doit se rendre avant la fin de l’année en Inde pour “le premier sommet de l’Alliance mondiale solaire”, une alliance pour l’énergie solaire initiée par la France et l’Inde en 2015, lors de la COP21, et qu’ils souhaitent élargir à de “nombreux autres pays”.

Crédits photo : Emmanuel Macron (Twitter)

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mar 10 Déc 2013
EDF Luminus va fermer temporairement deux centrales à gaz à Angleur (78 MW, photo) et Izegem (22 MW) faute de rentabilité. Le groupe, qui possède 10% de la capacité électrique outre-Quiévrain, annonce également la fermeture définitive de l’unité fioul de…
ven 5 Déc 2014
La République de Madagascar fait actuellement face à de nombreux problèmes de délestage, en raison de l'incapacité de son parc de production à couvrir les besoins des 23 millions d'habitants de l'île. Alors que la saison des pluies tarde à…
mer 5 Juin 2019
Avec les Jeux Olympiques qui se tiendront à l’été 2024, Paris sera plus que jamais la plus belle vitrine du monde. D'ailleurs, de nombreuses entreprises comptent profiter de cette exposition ; Orange, la Française des Jeux ou encore Bouygues Construction…
mer 16 Oct 2013
Selon les données du baromètre publié par Bloomberg New Energy Finance (BNEF), les investissements mondiaux dans les énergies renouvelables ont connus, au cours du troisième trimestre 2013, une baisse de 20% par rapport à la même période l'année dernière. Au…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.