"En 2021, plus d'un tiers de la capacité photovoltaïque et éolienne sera située en Chine" d'après l'AIE - L'EnerGeek

“En 2021, plus d’un tiers de la capacité photovoltaïque et éolienne sera située en Chine” d’après l’AIE

aie_energies_renouvelablesL’Agence Internationale de l’Energie (AIE) vient de revoir à la hausse sa prévision concernant la production des énergies renouvelables en 2021. D’après les experts de l’OCDE, le solaire, l’éolien et l’hydroélectricité produiront alors 825 gigawatts (GW), soit 42 % de plus qu’aujourd’hui.

L’AIE a publié le 25 octobre son rapport sur le marché des énergies renouvelables à moyen terme. Dans ce document, l’organisation se montre optimiste pour la production des énergies renouvelables, saluant au passage le volontarisme d’Etats clefs comme la Chine et les Etats-Unis, tout en confirmant la baisse des coûts des ENR sur la période.

D’ailleurs, pour le directeur du secteur des ENR à l’AIE, Paolo Frankl, « 2015 à été une année record, qui a marqué un tournant pour les énergies renouvelables ». En effet, explique-t-il, « pour la première fois, les renouvelables ont représenté plus de la moitié, 55 % exactement, des nouvelles capacités annuelles de génération d’électricité. Et elles ont détrôné le charbon en termes de capacités de productions cumulées installées dans le monde ».

Actuellement, l’éolien terrestre et le solaire photovoltaïque sont les deux principaux moteurs du développement des énergies renouvelables. Entre 2010 et 2015, les experts évoquent par exemple une baisse des coûts de 70 % des modules photovoltaïques, une tendance qui devrait également se poursuivre en 2021 (-25 %). Idem pour l’éolien terrestre, dont les coûts auraient diminué de 30 % au cours des cinq dernières années, tandis qu’une réduction de 15 % est espérée au cours des cinq années à venir.

Qui plus est, des pays comme les Etats-Unis, le Mexique et surtout la Chine, contribuent activement à la mise en œuvre de la transition énergétique au niveau mondial. Ainsi, d’après les prévisions de l’AIE, « en 2021, plus d’un tiers de la capacité photovoltaïque et éolienne sera située en Chine ».

Lire aussi : Les investissements dans les énergies renouvelables diminuent selon l’AIE

Crédit Photo : @AIE

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
lun 19 Oct 2015
Si l'énergie solaire concentrée offre aujourd'hui de fortes perspectives de développement et devrait assurer près de 10% de la production électrique mondiale à l'horizon 2050 selon les experts de l’Agence internationale de l’énergie, le problème du stockage de l'électricité inhérent…
lun 14 Août 2017
Après les déchets industriels, agricoles et domestiques, les eaux usées sont elles aussi destinées à participer à la transition énergétique des collectivités locales. Le processus de valorisation énergétique des eaux d'égouts, mis en place dans une piscine municipale parisienne et…
ven 16 Mar 2018
Pris par un vent d’optimisme suite à l’annonce de la mise en construction possible d’un premier projet cet été, la filière éolienne offshore française n’aura pas mis longtemps à redescendre sur terre. L’amendement déposé en dernière minute par le gouvernement…
mer 1 Juin 2016
Si les énergies renouvelables se développent aujourd'hui à un rythme soutenu aux quatre coins du monde, certains pays semblent plus attractifs que d'autres et suscitent toujours plus d'investissements en la matière. C'est ce que révèle le baromètre établi par le…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.