Les Chinois plébiscitent les énergies vertes selon l'IPSOS - L'EnerGeek

Les Chinois plébiscitent les énergies vertes selon l’IPSOS

Chine_PollutionDans une étude réalisée par l’IPSOS, 90 % des Chinois interrogés s’inquiètent de la pollution de l’air dans leur pays. Alors que la puissance asiatique est déjà le premier marché mondial pour les énergies renouvelables, le sondage montre également que la population compte désormais sur le développement de ces énergies vertes pour améliorer la situation.

Une association chinoise militant en faveur des énergies renouvelables vient de commander une enquête à l’IPSOS pour jauger l’opinion locale sur la question énergétique. Réalisée auprès de 3 000 citadins, ses résultats attestent d’un véritable engouement pour les technologies vertes : 92,6 % des personnes interrogées préconisent de miser sur les énergies vertes afin de limiter la pollution atmosphérique.

La Chine, qui dispose notamment « du plus grand programme nucléaire civil au monde », représente également le premier marché pour les énergies renouvelables. En effet, selon les prévisions de l’Agence Internationale de l’Energie (AIE),  « d’ici 2035, les investissements en énergie renouvelable y dépasseront la somme de ceux engagés en Europe, aux Etats-Unis et au Japon ».

Toujours d’après les chiffres obtenus par l’IPSOS, 90 % des sondés consentent à voir leur facture énergétique grimper jusqu’à 10 % afin de s’approvisionner en énergie propre, alors qu’actuellement 39 milliards de kilowattheures d’électricité propres sont gaspillés, faute de capacité de stockage suffisante. Enfin, « 87 % des répondants souhaitent disposer d’informations concernant la source d’énergie utilisée pour produire leur électricité ».

Pour mémoire, l’université californienne de Berkeley indiquait en 2015 que «  la pollution de l’air due aux particules fines PM2,5 (celles d’un diamètre inférieur à 2,5 micromètres, qui se nichent profondément dans les poumons) tue 1,6 million de personnes chaque année ». C’est pourquoi, à l’occasion du G20 qui aura lieu à Hangzhou ce week end, la présidence chinoise demande à la communauté internationale de « prendre des mesures actives pour mettre en œuvre les aboutissements de la COP21 sur la question du financement pour le climat ».

Lire aussi : L’aluminium face au défi du réchauffement climatique

Crédit Photo : @LExpress

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mar 29 Sep 2015
L'École Polytechnique Fédérale de Lausanne (EPFL) a inauguré la semaine dernière son nouveau centre de recherche sur les plasmas et sur la fusion nucléaire : le Swiss Plasma Center. Cette nouvelle, très importante pour le milieu de la recherche nucléaire,…
jeu 2 Mar 2017
En l’espace d’une quinzaine d’années, l’Inde est devenu l’un des pays les plus pollués de la planète. Une pollution causée, entre autres, par des dépenses énergétiques importantes qui reposent dans une large partie sur l’industrie du charbon. Mais la pollution…
ven 28 Juil 2017
Dans son dernier bilan mensuel publié jeudi 27 juillet 2017, le gestionnaire du réseau à haute tension (RTE) a détaillé comme à son habitude les évolutions de la production et de la consommation électrique française et noté pour le mois…
mar 14 Nov 2017
Alors que le groupe Engie poursuit sa mue et confirme la réorientation de ses activités vers les filières de production énergétique bas carbone, le groupe Total devrait devenir dès 2018, le numéro deux mondial sur le marché du gaz naturel…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.