Un accord international prévoit le gel de la production pétrolière - L'EnerGeek

Un accord international prévoit le gel de la production pétrolière

pétroleLes producteurs de pétrole tentent de réagir à la chute des cours pétroliers. Ainsi, l’Arabie saoudite, la Russie, le Venezuela et le Qatar viennent d’annoncer la signature d’un accord visant à « geler la production ». De nouvelles mesures pourraient être prises dans les prochains mois.

D’après le ministre de l’énergie et de l’industrie qatari, Mohammed Saleh al-Sada : « Afin de stabiliser les marchés pétroliers, les quatre pays sont convenus de geler la production à son niveau de janvier, pourvu que les autres grands producteurs fassent de même ». Cette mesure serait selon lui prise dans l’intérêt de l’économie mondiale qui souffre de la forte fluctuation des prix des hydrocarbures.

En effet, pour le ministre saoudien du pétrole, Ali al-Nouaïm, l’objectif est de « répondre à la demande et stabiliser les prix ». Un choix qui serait cependant à l’origine de la nouvelle baisse des prix du baril de brent selon Le Figaro. C’est probablement la raison pour laquelle M. al-Nouaïm a précisé qu’il s’agissait « d’un processus que nous évaluerons dans les tout prochains mois pour décider si d’autres mesures sont nécessaires pour stabiliser le marché ».

Rédigé par : jacques-mirat

Avatar
lun 14 Déc 2020
Durant le sommet pour le climat des Nations Unies, ce samedi 12 décembre 2020, le premier ministre du Royaume-Uni, Boris Johnson, a confirmé que son pays cesserait de financer les exploitations d'énergies fossiles à l'étranger. Il s'agit de la première…
sam 2 Juin 2018
Alors que les voitures électriques ont pris une nette avance sur le marché français, Nicolas Hulot vient de s'exprimer en faveur de la voiture à hydrogène. Si cette technologie offre un potentiel intéressant et compétitif par rapport aux batteries électriques,…
lun 7 Jan 2019
En dépit des sanctions américaines, la République Islamique d'Iran parvient à exporter son pétrole. C'est du moins ce qu'affirme son ministre du pétrole, Amir Hossein Zamani-Nia. Après les sanctions décidées par Donald Trump le 5 novembre 2018, le principal rival de…
mar 27 Juin 2017
Si certaines tranches au charbon bénéficient d’un programme complet de modernisation et de reconversion, comme au Havre ou à Cordemais par exemple, la majorité des anciennes centrales thermiques du groupe EDF, ont déjà fermé ou fermeront prochainement. Inadaptées aux nouvelles…

COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.