L'écologiste Brice Lalonde veut privilégier le nucléaire au charbon - L'EnerGeek

L’écologiste Brice Lalonde veut privilégier le nucléaire au charbon

brice LalondeL’ancien ministre de l’Environnement et fondateur des Amis de la Terre, Brice Lalonde, reprend son bâton de pèlerin et continue sa croisade contre le réchauffement climatique. Au lendemain de la COP21, le conseiller spécial développement durable aux Nations unies espère convaincre l’opinion publique de l’urgence de favoriser le nucléaire au détriment du charbon.

A l’occasion d’un déplacement à Lille fin janvier, Brice Lalonde a rappelé l’importance de lutter contre le réchauffement climatique. Dans une interview qu’il accorde à cette occasion au journal local La Voix du Nord, il lance un appel aux écologistes : « j’étais un anti-nucléaire farouche mais il ne faut pas fermer la porte à ces technologies quand il y a urgence à engager une transition vers une énergie propre ».

Le 8 février, c’est au tour du titre de presse régionale La Montagne de relayer son message. L’auteur du livre intitulé Le ciel nous tombe sur la tête ?, nous assure « qu’en matière de changement climatique, l’ennemi est le charbon, pas le nucléaire ». A l’origine du mouvement Génération Ecologie, Brice Lalonde poursuit donc son engagement pour la planète, tout en refusant la politisation de l’écologie.

Rédigé par : jacques-mirat

Avatar
mer 26 Avr 2017
Déjà acquéreur de 5% du capital de la nouvelle entité NewCo contre un investissement de 250 millions d'euros dans le cadre d'un accord officialisé fin mars 2017, le japonais Mitsubishi Heavy Industries (MHI) pourrait investir 335 millions supplémentaires dans le…
ven 9 Août 2013
Jeudi soir, un dégagement de fumée a été détecté sur le site du surgénérateur Superphénix de Creys-Malville, dans l’Isère. Cet incident, qui s’est déroulé dans une partie non-nucléaire de ce site en cours de démantèlement, n’a pas eu de conséquences…
ven 11 Juil 2014
Le gestionnaire du réseau éclectique belge tire la sonnette d’alarme. Selon Elia la sûreté d’alimentation électrique sera précaire au cours des prochains hivers si les réacteurs nucléaires de Doel 3 et de Tihange 2 ne sont pas remis en service.…
jeu 11 Déc 2014
Les grands groupes énergétiques français ne sont pas opposés à l'idée de s'impliquer dans le développement de l'énergie nucléaire en République Tchèque. C'est ce qu'a déclaré Manuel Valls, Premier ministre du gouvernement français, mardi 9 décembre au cours d'un forum…

COMMENTAIRES

  • bonjour

    M’étonne même pas ! Ce pseudo écolo à l’égo boursouflé a toujours été vendu !
    Proche d’alain Madelin, houla ! Et pourquoi pas de gérard Longuet ?
    Les écolos pro nuke ! Une spécificité bien française !
    Sacré brice ! Et t’inquiètes pas, avec Placé ta succession est assurée !
    Tu as vu comme il est content depuis qu’il est ministre?
    Il fait plaisir à voir !
    Perso, j’attends de le voir éclater en direct devant les caméras !
    hu, hu !
    Allez , vive le nuke !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.