Nucléaire : la Finlande dispose du premier site de stockage "éternel" - L'EnerGeek

Nucléaire : la Finlande dispose du premier site de stockage “éternel”

OlkiluotoLa Finlande a finalement autorisé la construction du premier site de stockage “éternel” de déchets nucléaires au monde. Réalisé par l’entreprise Posiva, ce site pourra conserver les combustibles usagés pendant 100.000 ans, à proximité de l’EPR d’Olkiluoto.

Dans un communiqué du gouvernement finlandais, on apprend que les autorités ont « accordé à Posiva une licence pour construire une unité de traitement du combustible nucléaire usagé et un espace de stockage sur le site d’Olkiluoto ». Posiva, l’entreprise chargée de la gestion des déchets nucléaires finlandais aura donc la délicate mission de gérer les déchets issus du prochain réacteur actuellement en construction par Areva.

En effet, une cave creusée dans le granite à 400-450 mètres de profondeur pourra désormais stocker les déchets nucléaires à haute activité (HA). Ainsi que le souligne le journal Le Figaro, il s’agit du « premier site au monde d’enfouissement permanent » (une durée de 100 000 ans est actuellement évoquée).

Par ailleurs, ce projet n’est pas sans rappeler celui de Cigéo qui prévoit la création d’un laboratoire souterrain à Bure  (Meuse). A partir de 2025/2030, un tombeau placé à 500 mètres sous la surface de la Terre pourrait alors isoler les résidus radioactifs des centrales nucléaires françaises.

Rédigé par : jacques-mirat

Avatar
mar 21 Mai 2013
L’Agence fédérale de contrôle nucléaire belge (AFCN), équivalente de l’ASN en France, vient d’annoncer que les deux réacteurs arrêtés depuis l’été 2012, suite à la découverte de microfissures sur les cuves, vont pouvoir être relancés. Les deux réacteurs concernés, Doel…
mer 5 Juin 2019
Dans le cadre du débat public sur le Plan national de gestion des matières et déchets radioactifs (PNGMDR), l’Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN) a réalisé un panorama international des alternatives au stockage géologique. De la mine jusqu’au…
lun 13 Août 2018
Après l'acier et l'aluminium, l'administration Trump se penche désormais sur la filière de l'uranium américain. Alors que la part d'uranium américain n'a fait que diminuer ces trente dernières années et que les importations ont augmenté, le président américain envisage de…
lun 11 Fév 2019
La Belgique s’est engagée dans un processus de sortie du nucléaire depuis 2003. Quinze années plus tard et malgré le renouvellement de cet objectif, le pays ne semble pas prêt pour une sortie rapide malgré l’approche de l’échéance de 2025.…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.