Nucléaire : des manifestations à Fessenheim - L'EnerGeek

Nucléaire : des manifestations à Fessenheim

syndicatsEn Alsace, la fermeture de la centrale nucléaire de Fessenheim continue de faire polémique. A la suite d’un courrier adressé par la ministre de l’Energie, Ségolène Royal, tous les syndicats se sont rassemblés pour dénoncer une décision politique. 

A la fin du mois d’octobre, une véritable chaîne humaine s’est tissée devant la centrale de Fessenheim, afin de protester contre la fermeture de l’installation nucléaire. A l’appel de l’intersyndicale CFDT-CFE-CGC-CGT-FO, des centaines de personnes ont donc décidé de dénoncer un courrier du ministère de l’énergie qui demande à EDF de fermer la centrale d’ici à « la fin juin 2016 ».

Lors de ce rassemblement, le slogan : «Je fais partie des 2200 emplois sacrifiés» a été largement diffusé. Comme l’explique Magali Chupin, déléguée CFDT, l’énergéticien français est pris en otage par le gouvernement, qui souhaite se priver « d’un outil de travail sûr et générateur d’emplois dans la région », pour satisfaire un marchandage politicien avec les écologistes.

De son côté, le délégué CGT, Laurent Raynaud, dénonce une volonté « de précipiter les choses ». Selon lui, cette décision ne se justifie pas, sauf « peut-être [pour] faire un effet d’affichage », avant « la prochaine présidentielle » et à l’approche des élections régionales. Parallèlement, une contre-manifestation était organisée par une trentaine d’écologistes à Colmar, « là où se réunissait la Commission locale d’information et de sécurité ».

Rédigé par : jacques-mirat

Avatar
ven 23 Déc 2016
Après les différentes péripéties que l’électricien français a connues à l’approche de l’hiver, celui-ci obtenait début décembre l’autorisation de l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) de remettre en fonction sept réacteurs nucléaires. Le processus de redémarrage pouvait alors débuter selon le planning…
mar 21 Oct 2014
Un des plus gros conglomérats de défense et d’aérospatial américain, la société Lockheed Martin, a annoncé mercredi 15 octobre avoir fait des progrès significatifs dans le domaine de la fusion nucléaire. Grâce aux avancées effectuées dans le cadre de son…
Pour sa première grande visite diplomatique hors du Vieux Continent, le Premier ministre français Bernard Cazeneuve est en Chine à compter d'aujourd'hui afin de renforcer les relations diplomatiques et commerciales avec Pékin dans un contexte international quelque peu bouleversé depuis…
jeu 23 Mai 2013
Dimanche dernier, le ministre algérien de l’Energie et des Mines Yousef Yousfi a annoncé que son pays pourrait mettre en service une centrale nucléaire d’ici 2025. En Algérie, le nucléaire apparaît comme une opportunité pour faire face à la demande…

COMMENTAIRES

  • Ben moi le provençal je suis monté pour un week end a mes frais manifester a Fessenheim pour que l’on ferme cette centrale. Chacun son truc. Des emplois il y en a ausi dans les ENR et pas qu’en Chine.

    Répondre
    • Raymond, le train ou la voiture qui vous a permis de rejoindre Colmar ont été fabriqués avec quelle énergie ?

      De l’électricité produite en France à 95 % sans CO2, avec des emplois non délocalisables et un mix “made in France”. Votre PC qui vous a permis d’écrire votre mail, il fonctionne avec cette électricité là, dont nous sommes fiers !

      Avant que les intermittents de l’énergie renouvelable ne mitent davantage nos paysages, aidés par des subventions scandaleuses que vous payez cher Raymond, cela s’appelle la CSPE.

      Allez Raymond, un peu de bon sens, l’idéologie et l’écologie ne produisent rien de bon … pour les générations futures, que de la culpabilité et des visions étriquées, sans solution économiquement viable et créatrice d’emplois locaux.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.