Nucléaire : des manifestations à Fessenheim - L'EnerGeek

Nucléaire : des manifestations à Fessenheim

syndicatsEn Alsace, la fermeture de la centrale nucléaire de Fessenheim continue de faire polémique. A la suite d’un courrier adressé par la ministre de l’Energie, Ségolène Royal, tous les syndicats se sont rassemblés pour dénoncer une décision politique. 

A la fin du mois d’octobre, une véritable chaîne humaine s’est tissée devant la centrale de Fessenheim, afin de protester contre la fermeture de l’installation nucléaire. A l’appel de l’intersyndicale CFDT-CFE-CGC-CGT-FO, des centaines de personnes ont donc décidé de dénoncer un courrier du ministère de l’énergie qui demande à EDF de fermer la centrale d’ici à « la fin juin 2016 ».

Lors de ce rassemblement, le slogan : «Je fais partie des 2200 emplois sacrifiés» a été largement diffusé. Comme l’explique Magali Chupin, déléguée CFDT, l’énergéticien français est pris en otage par le gouvernement, qui souhaite se priver « d’un outil de travail sûr et générateur d’emplois dans la région », pour satisfaire un marchandage politicien avec les écologistes.

De son côté, le délégué CGT, Laurent Raynaud, dénonce une volonté « de précipiter les choses ». Selon lui, cette décision ne se justifie pas, sauf « peut-être [pour] faire un effet d’affichage », avant « la prochaine présidentielle » et à l’approche des élections régionales. Parallèlement, une contre-manifestation était organisée par une trentaine d’écologistes à Colmar, « là où se réunissait la Commission locale d’information et de sécurité ».

Rédigé par : jacques-mirat

Avatar
ven 29 Juil 2016
Validé par le conseil d’administration d'EDF jeudi 28 juillet, le projet nucléaire Hinkley Point doit assurer l’avenir de la filière nucléaire française selon la CFDT. Le chef de l’Etat, François Hollande, peut notamment compter sur le soutien de la nouvelle Première…
Largement salué ces derniers jours pour avoir dépassé les objectifs de la loi de transition énergétique et entériné la "neutralité carbone" en France dès 2050, le plan climat du ministre de la Transition écologique et solidaire Nicolas Hulot décline une…
mar 6 Jan 2015
Le 31 décembre 2014, le réacteur de 1000 MW installé dans la centrale nucléaire de Kudankulam, dans le Sud de l’Inde, a débuté son exploitation commerciale. Ce réacteur, qui est le plus important du pays, a été construit avec l’appui…
lun 20 Juil 2015
Le marché du nucléaire sud-africain, très prometteur au regard des ambitions du gouvernement et qui reste en attente depuis plusieurs années pour des raisons de coût, devrait finalement aboutir. Le gouvernement du Jacob Zouma a laissé entendre, selon Bloomberg News,…

COMMENTAIRES

  • Ben moi le provençal je suis monté pour un week end a mes frais manifester a Fessenheim pour que l’on ferme cette centrale. Chacun son truc. Des emplois il y en a ausi dans les ENR et pas qu’en Chine.

    Répondre
    • Raymond, le train ou la voiture qui vous a permis de rejoindre Colmar ont été fabriqués avec quelle énergie ?

      De l’électricité produite en France à 95 % sans CO2, avec des emplois non délocalisables et un mix “made in France”. Votre PC qui vous a permis d’écrire votre mail, il fonctionne avec cette électricité là, dont nous sommes fiers !

      Avant que les intermittents de l’énergie renouvelable ne mitent davantage nos paysages, aidés par des subventions scandaleuses que vous payez cher Raymond, cela s’appelle la CSPE.

      Allez Raymond, un peu de bon sens, l’idéologie et l’écologie ne produisent rien de bon … pour les générations futures, que de la culpabilité et des visions étriquées, sans solution économiquement viable et créatrice d’emplois locaux.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.