Ségolène Royal au colloque annuel de l’Union française de l’électricité - L'EnerGeek

Ségolène Royal au colloque annuel de l’Union française de l’électricité

UFELors du colloque annuel de l’Union française de l’électricité, la ministre de l’Énergie Ségolène Royal a annoncé la publication d’un « calendrier des appels d’offres sur 2016 et 2017 » pour les énergies renouvelables. D’après les premières indications de la responsable politique à l’Agence France Presse, ces appels d’offres concerneront 4 solutions technologiques : l’éolien en mer, le solaire, la petite hydroélectricité et la biomasse.

Le 8 octobre 2015, le colloque annuel des responsables des industries électriques et gazières recevait la ministre de l’énergie, Ségolène Royal. Devant le parterre de professionnels, l’ancienne candidate à la présidentielle a notamment déclaré : « Je vais mettre sur la table avant la fin de ce mois les trajectoires par filières d’énergies renouvelables et donner les calendriers des appels d’offres sur 2016 et 2017 ».

L’objectif est de donner de la visibilité aux industriels sur les futurs projets énergétiques du pays, à l’heure de la transition énergétique. Ségolène Royal a précisé que ces appels d’offres concerneraient « l’éolien en mer, le solaire, la petite hydroélectricité et la biomasse », tout en évoquant également les problématiques de l’efficacité énergétique, de la sécurité d’approvisionnement et de la flexibilité et les infrastructures énergétiques.

Ce rassemblement a enfin été l’occasion de donner des indications sur l’avenir du secteur hydroélectrique. La ministre de l’énergie a ainsi affirmé « qu’avant la fin de l’année, quatre nouveaux textes d’application de la loi, dans le domaine des concessions de barrages hydroélectriques, première source d’énergie renouvelable en France », allaient être publiés. Ces textes, qui seront soumis au Conseil supérieur de l’énergie (CSE) en octobre puis au Conseil d’Etat en novembre, auront officiellement vocation à « simplifier et moderniser la gestion de ces concessions ».

 

Rédigé par : jacques-mirat

Avatar
lun 30 Jan 2017
Souvent critiquées pour leurs coûts trop élevés, les énergies renouvelables traditionnelles bénéficient depuis plusieurs années de larges progrès technologiques leur permettant d'abaisser de manière significative leur coût de production. C'est notamment le cas de l'éolien terrestre, des centrales solaires et de la…
mar 21 Fév 2017
Le secrétaire d'Etat à l'Enseignement supérieur Thierry Mandon était à Perpignan lundi 20 février pour saluer l'ouverture à l'automne dernier de la première école d'ingénieurs de France dédiée aux énergies renouvelables. Baptisée Sup'Enr, cette nouvelle institution, ouverte au sein de…
mar 10 Mar 2015
Faire le tour du monde en avion à la seule énergie que procurent les rayons du soleil (et donc sans utiliser une seule goutte de carburant). C'est le défi écologique un peu fou que se sont lancés André Borschberg et…
mer 10 Sep 2014
EDF EN, la filiale énergies renouvelables du groupe EDF, a annoncé officiellement le mardi 9 août 2014, la mise en activité de deux nouvelles fermes éoliennes au Royaume-Uni. Par l'intermédiaire de sa filiale britannique, EDF EN poursuit donc son développement des…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.