Energy Floors : quand la danse devient source d'énergie - L'EnerGeek

Energy Floors : quand la danse devient source d’énergie

piste_danse_photo_Energy_FloorsSi la danse, en tant qu’activité physique, a toujours été bonne pour la santé, elle pourrait également devenir éco-responsable. Se déhancher toute la nuit au rythme d’une musique incessante serait en effet un bon moyen de dépenser son énergie et d’en produire. Energy Floors, une société de Rotterdam aux Pays-Bas, a mis au point un nouveau système de sol permettant de transformer vos déplacements en énergie et vos pas de danse en électricité.

A la recherche d’une technologie innovante pour rendre les discothèques et autres bars dansants plus économes en énergie, la société Energy Floors et son fondateur Michel Smit ont réalisé la première piste de danse durable permettant de mettre à profit l’énergie humaine dépensée.

“Pourquoi ne pas utiliser l’énergie de milliers de personnes qui dansent, qui sautent, qui font les fous, afin d’avoir un impact positif sur l’environnement ? C’est comme ça qu’on a commencé à développer ces sols générant de l’électricité”, explique Alain Smit sur BFM TV. Cette piste de danse durable (Sustainable Dance Floor) utilise en effet le mouvement des danseurs en tant que source d’énergie.

D’un point de vue technique, les modules de plancher fléchissent légèrement lorsque l’on marche dessus ce qui crée un mouvement transformé en énergie électrique par un petit générateur interne. Chaque module affiche une puissance d’environ 35 watts, soit l’équivalent de 5 à 20 Watt par personne. Comme le précise, Johan Paulides, à l’origine de cette technologie, “un seul pas sur ces dalles produit entre 2 et 20 joules, en fonction du mouvement de la personne qui se trouve dessus”. Cette énergie cinétique est convertie en électricité qui alimente les LED lumières de la piste de danse et crée l’ambiance de la salle.

De cette façon, le sol réagit au public et implique les danseurs dans une expérience de danse interactive et dans une démarche environnementale. “Généralement le public est soit spectateur, soit acteur. Avec ce sol générateur d’énergie, les danseurs se sentent impliqués dans notre projet”, ajoute analyse Michel Smit.

Si cette technologie reste confidentielle à l’heure actuelle , de multiples applications sont envisageables pour améliorer l’efficacité énergétique des bâtiments ou des lieux de rassemblement. Energy Floors travaillerait déjà sur de nouvelles installations pour piétons à déployer dans des zones très fréquentées comme les stades, les aéroports, les gares ou encore les centres commerciaux.

Crédits photo : Hanneke Himmen – Energy Floors

Rédigé par : livingston-thomas

Avatar
lun 21 Fév 2022
Le 2 février dernier, Pierre-Franck Chevet, le président de l'IFP Energies Nouvelles, a partagé les prévisions de l'institut sur les prix de l'énergie en 2022. S'il prévoit une stabilité des prix des carburants, les autres énergies devraient se maintenir à…
jeu 12 Mar 2020
La ville d'Amiens s'apprête à clore, le 13 mars, son concours de start-up. Le but : atteindre l'autonomie énergétique en 2050 en développant des activités locales en faveur des ENR. Mais ce grand projet n'est que le dernier chapitre en…
mer 19 Fév 2014
Le bénéfice net de la filiale d’EDF dédiée à la gestion du réseau électrique haute tension, a augmenté de 21% en 2013. RTE a profité d’un climat froid l'hiver dernier, ainsi que de l’augmentation des échanges d'électricité aux frontières. Un résultat propice aux investissements…
jeu 18 Oct 2018
Le Mondial de l'automobile de Paris a refermé ses portes le 14 octobre dernier après avoir attiré, cette année encore, beaucoup de visiteurs. L'édition 2018 a notamment été marquée par la présence, toujours plus forte, de la voiture électrique. Les…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.