Loi de transition énergétique : le Sénat s'oppose à l'Assemblée Nationale sur le nucléaire - L'EnerGeek

Loi de transition énergétique : le Sénat s’oppose à l’Assemblée Nationale sur le nucléaire

Panorama_de_l'hémicyle_de_l'assemblée_nationaleLe Sénat, majoritairement à droite, s’est opposé à l’objectif de réduction de la part du nucléaire à 50% du mix électrique d’ici 2025, précédemment retenu par l’Assemblée Nationale, majoritairement à gauche.

Après avoir été adopté à l’Assemblée Nationale en deuxième lecture fin mai, puis examiné en commissions au Sénat durant le mois de juin, le projet de loi de transition énergétique fait désormais l’objet d’un examen devant la Haute Assemblée – du 10 au 17 juillet.

Principale modification apportée au texte : la suppression de l’échéance de la réduction de la part du nucléaire à 50% du mix électrique français, initialement fixée à 2025 dans le texte approuvé par l’Assemblée Nationale.

“Si le Sénat consacre la réduction de la part du nucléaire grâce à la montée en puissance des énergies renouvelables, la Haute Assemblée a souhaité de nouveau avertir le gouvernement sur les dangers d’une sortie prématurée du nucléaire”, explique Bruno Retailleau, président du groupe Les Républicains au Sénat. “Dans un contexte économique chaque jour plus incertain, l’énergie d’origine nucléaire, malgré ses limites, demeure parmi les derniers avantages comparatifs dont la France peut se targuer”.

Le projet de loi de transition énergétique retournera le 22 juillet en dernière lecture devant l’Assemblée Nationale, majoritairement acquise à la gauche, et qui aura le dernier mot.

 

Crédit photo : Richard Ying & Tangui Morlier

Rédigé par : Fabien Maout

Avatar
mer 24 Sep 2014
Le groupe nucléaire français Areva prévoit de créer 200 emplois dans le cadre du grand chantier de démantèlement de l'ancienne usine UP2-400 située à la Hague, dans le Cotentin. Un ensemble de bâtiments destinés aujourd'hui au stockage de déchets radioactifs…
ven 25 Avr 2014
Le chef spirituel des bouddhistes tibétains est en déplacement au Japon pendant 12 jours. En passant par les régions dévastées par le tsunami de mars 2011 le lundi 21 avril, le Dalaï Lama en a également profité pour vanter les…
lun 14 Avr 2014
Bernard Bigot, actuel administrateur général du Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives et qui envisage de postuler à un troisième mandat dès janvier 2015, affirme que la construction de 35 réacteurs nucléaires est aujourd’hui inévitable si l’on veut …
mer 19 Juil 2017
L’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) a présenté dans un rapport officiel publié mercredi 12 juillet 2017, ses appréciations concernant l’état de la sûreté et de la radioprotection au sein du parc nucléaire français. Le gendarme de la filière, en charge…

COMMENTAIRES

  • Pourtant, il est tout à fait possible de produire 48% de l’électricité consommée en France à partir des énergies renouvelables, sans augmenter la contribution de l’hydraulique.

    http://energeia.voila.net/renouv2/renouvelable_possible.htm

    L’effort à réaliser en 14 ou 15 ans pour développer l’éolien, le solaire et la biomasse est moins important que celui réalisé sur la même durée au cours des quinze dernières années, alors que les techniques ont beaucoup progressé et que les coûts ont baissé.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.