Facebook : un nouveau data center alimenté par les énergies renouvelables - L'EnerGeek

Facebook : un nouveau data center alimenté par les énergies renouvelables

Data center_photo BalticServersLe géant des réseaux sociaux Facebook a annoncé la construction d’un nouveau data center du côté de Fort Worth, au Texas. Alimenté principalement par l’énergie éolienne, ce data center écologique s’inscrit dans la volonté du groupe de prendre en compte le problème généré par la prolifération des centres de stockage de données, véritables gouffres énergivores.

« Notre usine de Fort Worth sera l’un des centres de calculs les plus avancées, efficaces et durables dans le monde », se félicite Ken Patchett, le responsable des opérations data center de l’Ouest des États-Unis. Avec la création de son cinquième data center, Facebook fait un pas en avant dans la transition énergétique en proposant un complexe reposant à 100% sur les énergies vertes.

Le centre basé à Fort Worth sera principalement alimenté par le biais d’une ferme éolienne d’une capacité de 200 MW. Située dans la zone du comté de Clay (à environ 150 kilomètres de Fort Worth) et s’étendant sur environ 6.800 hectares, l’usine de production verte sera pilotée par Citigroup Energy, Alterra Power et Starwood Energy. Elle devrait être opérationnelle d’ici 2016.

Le data center, dont le coût est estimé à 500 millions de dollars, ne sera pas seulement approvisionné par de l’énergie éolienne, mais il s’appuiera également sur des solutions énergétiques déjà testées dans d’autres data centers du groupe, tel que celui de Prineville (Oregon). Ken Patchett précise ainsi que le site de Fort Worth « sera refroidi avec de l’air extérieur au lieu de climatiseurs à forte consommation énergétique ».

Le groupe Facebook souhaite ainsi que, par ces initiatives, 50% de ses data centers soient alimentés par les énergies renouvelables d’ici à 2018. Au-delà de l’aspect écologique louable, Facebook précise également avoir économisé pas moins 2 milliards de dollars ces trois dernières années grâce à l’exploitation d’énergies renouvelables au sein de ses infrastructures.

 

Crédit photo : BalticServers

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
sam 13 Août 2016
Connue pour la forte pollution qui touche ses grandes agglomérations, la Chine s'est engagée pleinement depuis plusieurs années dans le développement des énergies renouvelables. A tel point qu'elle est devenue aujourd'hui le premier investisseur mondial dans le solaire, l'éolien et…
ven 9 Août 2013
La Chine va construire le parc éolien le plus haut du monde. Le développeur chinois, Longyuan Power, a en effet annoncé l’installation au Tibet de 33 éoliennes de 1,5 MW à 4.900 mètres d'altitude.   Le parc d’une puissance de…
lun 21 Mai 2018
Le gestionnaire du réseau de distribution d'électricité (Enedis) a publié mercredi 16 mai, en collaboration avec RTE et le syndicat des énergies renouvelables (SER), la dernière édition trimestrielle du panorama de la production d'électricité durable en France. Cette publication, destinée…
mer 15 Juin 2016
Si la France ne dispose actuellement d'aucune éolienne en mer en activité, elle entend bien combler son retard et compte notamment sur l'innovation dans l'éolien flottant. La construction de l'éolienne nouvelle génération Floatgen a été lancée le 1er juin dernier…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.