Energie thermique des mers : un projet de centrale DCNS en Polynésie - L'EnerGeek

Energie thermique des mers : un projet de centrale DCNS en Polynésie

Lagune de Papeete - Remi jouanA Tahiti, le soleil et la mer devraient bientôt permettre de produire de l’énergie ! En effet, l’entreprise française DCNS a présenté la semaine dernière au Cluster maritime de Polynésie Française son projet de centrale à énergie thermique marine (ETM), qui exploite la différence de température entre les eaux de surface et les eaux profondes de l’océan. Un projet qui doit encore trouver des financements, mais qui ouvre de belles perspectives pour un pays où l’électricité reste coûteuse.

L’entreprise DCNS, spécialiste des énergies marines, était à Tahiti entre les 8 et 12 juin pour échanger avec les acteurs du Cluster maritime de Polynésie Française et leur présenter son projet de centrale à énergie thermique marine (ETM), c’est-à-dire capable d’exploiter la différence de température entre la surface chaude de l’Océan Pacifique(26 degrés) et les profondeurs plus froides (4 degrés) pour créer de l’énergie..

En effet, la Polynésie souffre d’une électricité chère, du fait de sa position insulaire. Or, selon le directeur général de DCNS, l’archipel bénéficie d’une situation exceptionnelle pour exploiter l’énergie thermique marine, et ce d’autant plus que le pays compte 99% d’espace maritime contre 1% d’espace terrestre.

Pour financer le projet, il sera nécessaire de mobiliser des investisseurs polynésiens, mais son prix n’a pas encore été communiqué par DCNS, qui ne se dit « pas inquiet ». Plusieurs mois de travail sont encore nécessaires avant de passer à la phase opérationnelle du projet de centrale tahitienne.

Toutefois, avec la mise en place d’une nouvelle source d’énergie propre et renouvelable, le pays pourrait poser l’une des pierres du développement d’un nouveau secteur industriel.

Le projet polynésien n’est en effet pas le premier projet de centrale ETM porté par DCNS : en effet, l’entreprise grenobloise devrait inaugurer en 2018 sa première centrale à énergie thermique marine d’une puissance de 10 MW en Martinique. Si la technologie est encore en cours de développement, la multiplication des projets dans plusieurs Océans laisse entrevoir un bel avenir pour les centrales à énergie thermique marine.

Crédit photo : Remi Jouan

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
lun 29 Oct 2018
Si les nouvelles directives européennes et gouvernementales réglementant l'exploitation des rivières dans le sens d'une protection croissante de la biodiversité, contraignent logiquement le développement de la filière hydroélectrique, les canalisations artificielles offrent quant à elles un potentiel certain pour l’installation…
ven 13 Déc 2013
La deuxième phase du projet Millener (Mille installations de gestion énergétique dans les îles) a été déployée en Corse, vendredi 6 décembre, lorsqu'EDF a lancé un appel à candidatures pour recruter une centaine de foyers volontaires. Ces derniers, qui doivent…
jeu 12 Sep 2013
Le groupe Areva, a été choisi par la consortium Biomasse Energie Commentry pour construire une centrale de cogénération biomasse dans l'Allier, dans la commune de Commentry. Le montant de l'investissement s'élève à 55 millions d’euros. L'industriel français, assisté par la…
jeu 26 Déc 2013
La société française Disasolar, basée dans la ville de Limoges, a installé ses panneaux solaires au sommet de la plus haute tour du monde, la tour de Burj Khalifa qui culmine à quelques 828 mètres de hauteur à Dubaï. Ces…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.