Electranova Capital : EDF s'ouvre aux start-up de l'innovation énergétique - L'EnerGeek

Electranova Capital : EDF s’ouvre aux start-up de l’innovation énergétique

fonds_investissement_photo_électranova_capitalDéjà largement impliqué dans la R&D (on pense notamment à la construction de son nouveau campus de Saclay), le groupe EDF poursuit sa quête de l’innovation dans le cadre d’un programme de financement de start-up dans le domaine des éco-technologies de l’énergie (cleantech). Cette stratégie d’Open Innovation menée par le fonds d’investissement Electronova Capital depuis 2012, permet à l’électricien français d’envisager les expérimentations et les démonstrations préalables à de nouveaux partenariats technologiques, tout en mettant en valeur les jeunes talents de demain. Le fonds vient d’investir dans sa huitième start-up. 

Une stratégie de veille technologique

Au delà de ses programmes de recherche développés en interne et évalués à plus de 650 millions d’euros en 2014, le groupe EDF s’est engagé en 2012 à hauteur de 30% dans le fonds d’investissement Electranova Capital. Une initiative qui s’inscrit dans une démarche plus large d’Open innovation mise en place dès 2010 et destinée à la détection et au transfert d’innovations externes.

Nous n’avons pas le monopole en matière d’innovation, donc l’idée est d’ouvrir notre recherche et développement. Ce qu’on veut c’est être complètement au courant de tout ce qui se fait dans le monde des start-up dans le monde entier, et on y arrive assez bien“, a expliqué Bernard Salha, le directeur de la R&D chez EDF, lors d’une présentation à l’occasion du troisième anniversaire du fonds.

Le fonds Electranova Capital est géré par Idinvest en partenariat avec EDF, Bpifrance et Allianz. Il est doté de 90 millions d’euros et a pour objectif de prendre des participations minoritaires de l’ordre d’un million à 10 millions d’euros dans des entreprises du secteur des technologies propres. Il a déjà investi plus de 45 millions d’euros dans huit start-up à travers le monde.

Des start-up au cœur de l’innovation énergétique

Si seules huit start-up ont pu bénéficier à ce jour des fonds d’Electranova Capital, le processus très sélectif mis en place lui a permis d’analyser plus de 1.000 entreprises, et d’en rencontrer environ 300. Parmi les start-up innovantes et prometteuses sélectionnées, on retrouve notamment la société française Actility spécialisée dans les smart grids, la société norvégienne Seatower qui a développé une solution de fondations gravitaires novatrices pour l’éolien en mer, ou encore la société Forsee Power qui conçoit des systèmes de batteries. Cette dernière a d’ailleurs déjà signé des partenariats d’échange technologique avec EDF, sur les batteries ou la mobilité.

La société Forsee Power développe en effet des systèmes de stockage d’énergie, en coopération avec des centres de recherche spécialisés, et intégrant les différents niveaux d’architecture permettant de réaliser un dispositif complet et optimisé. Ce système, largement moins médiatisé que le Powerwall de Tesla, propose un service similaire et n’a à priori rien à envier à la nouvelle batterie domestique du constructeur automobile américain.

“Le Powerwall de Telsa est un produit très bien commercialisé, beaucoup de gens veulent l’acheter juste parce qu’il s’agit de Tesla. De notre côté, nous passons beaucoup de temps depuis leur annonce à expliquer que nous proposons le même produit mais que nous ne l’utilisons pas de la même manière”, explique Christophe Gurtner, fondateur de la société Forsee Power qui vise davantage les marchés du tertiaire, de l’industrie et des transports que les particuliers.

Souhaitant accélérer son développement face à une concurrence croissante, la société créée en 2011 sur la base des actifs industriels d’Uniross, prévoit une introduction en Bourse dès 2016 pour lever les fonds propres nécessaires.

Enfin, huitième et dernier investissement en date, la société nord-américaine FirstFuel est spécialisée quant à elle dans l’efficacité énergétique à partir de l’analyse des données de consommation des bâtiments. Elle propose dans ce cadre une plateforme logicielle dématérialisée permettant de comprendre les dépenses énergétiques des bâtiments commerciaux ou des bureaux, et révélant ainsi de nouvelles opportunités d’efficacité énergétique.

Crédits photo : Electranova Capital

Rédigé par : livingston-thomas

Avatar
jeu 9 Mar 2017
Très prometteur, le marché chinois de la voiture électrique est aussi très réglementé et très difficile d'accès pour les constructeurs étrangers. Si aucun constructeur autre que chinois n'était autorisé jusqu'à présent à vendre des véhicules électriques en Chine, les nouvelles…
mer 5 Mai 2021
D'après des indiscrétions publiées ce lundi 3 mai 2021, l'Arabie Saoudite souhaiterait disposer prochainement de sa propre marque de voitures électriques. Cet objectif est cohérent avec la diversification en cours de l'économie saoudienne, notamment sur le volet énergétique. L'Arabie Saoudite…
mer 30 Jan 2013
EDF et Network Rail, le gestionnaire du réseau ferroviaire britannique, ont signé un contrat de 3,6 millions d’euros, en vertu duquel l’électricien français alimentera en électricité les lignes de chemins de fers d’outre-Manche jusqu’en 2014. Cette coopération pourrait s’inscrire dans…
jeu 27 Juil 2017
Alors que le congrès des Etats-Unis adoptait mardi 25 juillet 2017, de manière unilatérale, de nouvelles sanctions contre la Russie, l’Iran et la Corée du Nord, la Commission européenne s’est déclarée de son côté, très inquiète des répercussions que pourraient…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.