Grand Paris : RTE augmente de 10% ses investissements en Île-de-France - L'EnerGeek

Grand Paris : RTE augmente de 10% ses investissements en Île-de-France

la_defense_photo_Loïc LagardeEn mars dernier, RTE s’engageait à rehausser le montant de ses investissements sur le réseau électrique français, afin d’accompagner un certain nombre de projets : création de la liaison électrique souterraine entre la France et l’Italie, raccordement du parc photovoltaïque de Cestas (le plus grand d’Europe)… Conformément à cet engagement national, la filiale d’EDF vient d’annoncer qu’elle comptait augmenter de 10% ses investissements en Île-de-France pour la seule année 2015. L’objectif : accompagner le développement du Grand Paris et plus globalement anticiper la hausse de la consommation d’électricité qui devrait frapper la région parisienne dans les années à venir.

Le Grand Paris est un projet d’aménagement de la capitale française qui a pour objectif de créer une métropole à rayonnement international au sein de la région Île-de-France. La création de ce Grand Paris sous-tend notamment d’importants chantiers dans le domaine des transports et des infrastructures d’habitation, et donc une demande en énergie supplémentaire.

“Aux 1.600 MW qu’il faut prévoir en raison de l’évolution naturelle de la population, il faut ajouter 2.200 MW dus aux besoins du Grand Paris”, explique aux journalistes du Parisien le responsable RTE Île-de-France, Jean-Louis Muscagorry.

RTE estime par conséquent que la pointe de consommation devrait augmenter de 30% par rapport à 2011. Sans le projet du Grand Paris, cette augmentation n’aurait été que de 11%.

Aussi, afin d’assurer une alimentation électrique pérenne et de qualité en région parisienne, RTE a décidé d’investir 131 millions d’euros dans le réseau électrique de la capitale pour l’année 2015. Un investissement qui se chiffrera à 500 millions au total d’ici 2020. L’objectif est d’augmenter les capacités des lignes à haute tension et des 178 postes électriques de la région, qui rappelons-le, ne produit que 5% de l’électricité qu’elle consomme et doit donc en importer énormément depuis les autres régions.

RTE a d’ailleurs indiqué que le nouveau poste électrique de Nanterre, d’une puissance de 225.000 volts, serait mis en service dans le courant de l’automne 2015. Ce nouvel équipement permettra de désengorger les postes voisins, tout en sécurisant l’alimentation électrique de la zone de La Défense.

Crédit photo : Loïc Lagarde

Rédigé par : guy-belcourt

sam 3 Juin 2017
Remis au goût du jour par la loi de transition énergétique pour une croissance verte, le concept d'économie circulaire entend encourager le développement des filières industrielles de recyclage à la fois prometteuses économiquement et indispensables au regard des enjeux environnementaux…
lun 27 Mai 2013
Dans le but d’améliorer la gestion de l’énergie dans les régions insulaires, le groupe EDF a mis au point une opération-pilote du nom de Millener (Mille Installation de Gestion Energétiques dans les îles françaises). Un projet qui concerne 1.500 clients entre…
mer 4 Jan 2017
Si le marché des véhicules propres éprouve depuis plusieurs années les plus grandes difficultés à décoller, l'année 2016 pourrait bien marquer un tournant pour la filière électrique française. Boostées par le superbonus et autres mesures incitatives du gouvernement, les ventes…
lun 20 Fév 2017
Très froid, généralement sec et accompagné d'un temps très ensoleillé, le mistral, qui sévit dans le sud de la France, pourrait bientôt permettre de renforcer et de sécuriser le réseau électrique de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur. Le groupe RTE, gestionnaire…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.