Batterie Powerwall de Tesla : un stockage électrique à domicile moins cher - L'EnerGeek

Batterie Powerwall de Tesla : un stockage électrique à domicile moins cher

batterie tesla_photo teslaC’est depuis le siège social de Telsa Motors, à Palo Alto en Californie qu’Elon Musk, le dirigeant de cette dernière, a annoncé le lancement prochain d’un nouveau type de batterie capable de stocker l’énergie électrique provenant de la production solaire et éolienne. Cette annonce, faite jeudi dernier, pourrait engendrer un bouleversement dans le secteur de l’énergie électrique puisque ces nouvelles batteries, proposées à des prix relativement abordables, permettront à des milliers de ménages ou d’entreprises d’être plus indépendants sur le plan de leur consommation électrique et de pratiquer plus facilement l’auto-consommation.

Tesla : de la batterie automobile à la grande consommation

Fondée en 2003, la société Tesla Motors s’est faite un nom dans le secteur de l’énergie grâce à la production de voitures électriques haut de gamme, mais le lancement prochain de sa nouvelle batterie, la Tesla Powerwall, pourrait faire rentrer l’entreprise dans une nouvelle dimension en « changeant la totalité de l’infrastructure énergétique dans le monde » selon son dirigeant, Elon Musk. Pourtant cette batterie se fonde sur une technologie (lithium-ion) déjà bien connue, qui permet de stocker l’énergie produite par intermittence par des éoliennes ou des panneaux photovoltaïques, et de la redistribuer en fonction de la demande en énergie d’un foyer.

Cette nouvelle batterie domestique permet aussi de stocker l’électricité provenant du réseau lors de ce qu’on appelle les heures creuses (plages horaires où l’électricité est bon marché), les ménages pourront ainsi utiliser l’électricité stockée dans la batterie durant les heures pleines (plages horaires où l’électricité est plus chère) et ainsi faire de sérieuses économies. La démocratisation de ce type de batteries serait un pas de plus fait dans l’approche du stockage de l’énergie électrique quand on sait que le principal défaut de cette dernière est qu’elle est difficilement stockable et que les batteries présentes sur le marché sont qualifiées de « nulles » par le Elon Musk (elles sont selon lui trop chères, inesthétiques et difficiles à installer).

La stratégie de Tesla est de proposer des modèles de cette batterie à la fois aux particuliers disposant de panneaux solaires et souhaitant stocker leurs surplus d’énergie mais aussi aux entreprises qui souhaitent réduire leurs coûts et gagner en indépendance énergétique. Ainsi des batteries de 7 Kwh et 10 Kwh seront disponibles pour les particuliers à un prix plutôt intéressant car elles coûteront respectivement 3000$ et 3500$, de quoi alimenter en énergie un studio de 30m² mais non suffisant pour une maison d’un ménage classique (il est toutefois possible d’installer des batteries en série pour une plus grande indépendance énergétique). Mais des batteries beaucoup plus puissantes allant jusqu’à 100Kwh seront aussi proposées aux entreprises. A cet égard, la société Amazon, qui consomme beaucoup d’énergie électrique pour stocker les données d’autres entreprises (Amazon Web Service) va mettre à l’essai ce concept dans les prochain mois, tout comme la chaîne de distribution Target ou encore une des centrales électrique du groupe Edison.

Une batterie annoncée à un prix très compétitif

Après la voiture électrique ou encore le projet spatiale SpaceX, le fameux entrepreneur Elon Musk entend perturber les habitudes des Américains ou des Européens en les incitant à quitter les réseaux électriques traditionnels pour viser plus d’indépendance. Selon lui, « le design est prêt et la production pourrait démarrer dans six mois environ » grâce notamment à SolarCity, une entreprise leader dans le solaire où Musk est aussi actionnaire et qui installe le tiers des panneaux photovoltaïques aux Etats-Unis. A ce propos, Tesla et SolarCity ont déjà mené toute une batterie de tests pour équiper des centaines de maisons en batterie et prévoie de les commercialiser dès octobre prochain.

Cette opération pourrait rapporter à Tesla plus de 4,5 milliards de dollars selon la Deutsche Bank, Musk s’est même fixé une capitalisation boursière de 700 milliards de dollars d’ici dix ans. Toutefois, force est de constater que Tesla n’est pas la seule à vouloir révolutionner le stockage de l’énergie électrique puisque Total, General Electric ou encore Siemens sont aussi sur le coup. Mais la force de Tesla Motors est le prix de la batterie qu’elle propose, très compétitif et relativement abordable pour à la fois les particuliers et les entreprises. Néanmoins cette stratégie à un coût puisque d’après Cosmin Laslau de Lux Research, un cabinet de conseil de Boston, ces batteries qui se vendront entre 3000 et 3500$ selon le modèle auraient un coût de production supérieur à 4000. Mais cela ne semblerait pas poser de grands problèmes à Tesla qui s’appuie sur une grande usine de plus de 5 milliards de dollars construite en collaboration avec le géant de l’électronique Panasonic, ce qui devrait lui permettre à terme d’absorber les coûts de la production des batteries.

L’Allemagne et la Californie pourraient devenir les deux principaux marchés de la nouvelle batterie de Tesla car elles font partie des régions du monde les plus équipées en panneaux photovoltaïques domestiques. Ce type de batterie pourrait aussi connaître un franc succès dans les pays en développement où il permettrait de faire face aux nombreuses coupures d’électricité qui sont un obstacle important au développement. Les batteries permettraient aussi d’assurer une fourniture électrique plus constante dans des localités isolés non reliées au réseau électrique et équipées de panneaux solaires.

 

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mer 10 Sep 2014
L'énergéticien français EDF, via sa filiale énergies renouvelables EDF EN, a annoncé la mis en place en 2015 d'éoliennes furtives nouvelle génération dans le parc éolien Ensemble Éolien Catalan en cours d'aménagement dans le sud de la France.  Cette technologie développée par le…
mar 7 Avr 2015
Le fabricant de panneau publicitaire Prismaflex  vient de lancer en France et en Belgique des panneaux publicitaires autonomes en énergie grâce à une technologie photovoltaïque innovante baptisée Blue Tech. Il y a deux ans, Prismaflex annonçait travailler sur une solution…
ven 21 Juil 2017
Si le réseau électrique national de Côte-d'Ivoire se développe à un rythme soutenu ces dernières années, nombreuses régions du pays sont encore peu ou mal desservies, et l’énergie solaire hors-réseau apparait dans ce cadre comme une solution alternative viable économiquement.…
mar 8 Nov 2016
Une étude réalisée par l’institut de sondage Toluna montre que les énergéticiens tricolores bénéficient d’une bonne réputation. Ainsi, alors qu’EDF se place troisième dans le classement des meilleures entreprises françaises pour travailler, le pétrolier Total est considéré comme la septième…

COMMENTAIRES

  • La révolution “majeure” du XIX° siècle fut technologique : l’introduction de la “vulgaire” lampe à pétrole, avec son réservoir de verre vert-glauque, qui lui donnait une allure de magot chinois, à l’abdomen obèse !…
    Cette lampe était aussi bon marché qu’efficace et détruisit le monopole des bougies , très coûteuses et à l’éclairage inférieur : l’ Obscurité était définitivement vaincue et de façon radicale et démocratique !… Désormais, les pauvres n’étaient plus obligés de “se coucher comme les poules” , à la merci des ténèbres !…
    Le privilège des riches était brisé !… “L’éclairage de nos aïeux” bouleversa les cycles circadiens , permettant à l’Humanité de vaincre “La Nuit” … mais pas d’effacer leur part d’ombre !…

    De même, la “Pile Musk” devrait réaliser une importante évolution énergétique … y compris dans les pays couverts par un réseau de distribution d’électricité !… Une réalisation comme EDF s’avère un outil précieux et incontournable, mais il est lourd et coûteux !… Il devra donc tôt ou tard céder à des formules plus souples , où la production et le stockage se feront au niveau même du foyer social !… Y compris si l’énergie de fusion ( thermonucléaire ou froide ) finit par être mise au point !… Pour les mêmes motifs !…

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.