La visite du 1er ministre indien placée sous le signe de l'énergie - L'EnerGeek

La visite du 1er ministre indien placée sous le signe de l’énergie

Energie_solaire_IndeActuellement en déplacement officiel dans différents pays d’Europe, le Premier ministre de l’Inde Narendra Modi est attendu en France à partir du vendredi 10 avril. Une visite pendant laquelle il rencontrera le Président de la République François Hollande, notamment afin de discuter de diverses opportunités d’investissements dans le cadre d’une coopération énergétique entre la France et l’Inde. Les énergies nucléaire et solaire ainsi que les smart cities seront à l’ordre du jour.

Même si la visite de Narendra Modi n’y est pas étroitement liée, le projet nucléaire franco-indien de Jaipur devrait être un des sujets abordés par François Hollande et le Premier ministre indien. Désireux de renforcer la puissance nucléaire de sa nation, Narendra Modi envisage en effet de déployer 6 nouveaux réacteurs nucléaires de 1.650 MW chacun dans le Nord-Ouest de l’Inde. Des négociations entre la société française Areva et la Nuclear Power Corporation of India auraient déjà débuté.

“Nous sommes d’accord avec la position du Premier ministre Narendra Modi sur la question de l’énergie nucléaire et du changement climatique : l’atome est un élément essentiel de la lutte contre le changement climatique”, a notamment déclaré aux médias indiens François Richier, ambassadeur français en Inde, mardi 7 avril.

Toujours dans le domaine de la production d’électricité, la France pourrait également intervenir dans la mise en place du programme d’énergie solaire indien. Le gouvernement de Narendra Modi ambitionne en effet de construire près de 100 GW d’énergie photovoltaïque au cours de 5 prochaines années. Un programme ambitieux pour lequel des sociétés françaises devraient être sollicitées (elle sont déjà impliquées dans la production de 10% de l’électricité solaire indienne).

Enfin, les discussions devraient porter sur des questions relevant du domaine du développement urbain et des villes intelligentes. La France et l’Inde ont en effet déjà évoqué la possibilité de développer conjointement une ville intelligente, dans le cadre du programme des “100 nouvelles cités intelligentes” de Narendra Modi.

Grâce à ce plan d’industrialisation ambitieux, le Premier Ministre souhaite notamment régler un des grands problèmes contemporains de l’Inde : l’énorme flux migratoire des campagnes vers les villes. La France serait heureuse d’y contribuer, a affirmé l’ambassadeur Richier.

Crédit photo : sandeepachetan.com

Rédigé par : arthur-leroy

lun 14 Déc 2015
Concentrant une grande partie de la recherche scientifique actuelle à travers le monde, le stockage de l'électricité prend aujourd'hui des formes diverses. En Suède par exemple, des chercheurs du laboratoire d'électronique organique de l'Université de Linköping ont développé un papier…
jeu 27 Fév 2014
Echy est le produit de deux jeunes français. Cette innovation née sur les bancs de l’École polytechniques en 2009 propose, grâce à un système de fibres optiques, une nouvelle façon d'éclairer des surfaces en sous-sol ou des pièces privées de…
ven 13 Avr 2018
Si l'énergie thermique des mers (ETM) est considérée comme une source d'énergie d'avenir dans les zones tropicales du monde entier, le seul projet français en cours actuellement, conduit en Martinique par les groupes Naval Energies et Akuo Energy, vient de…
mar 6 Juin 2017
A l’instar de la Chine et de l’Union européenne, l’Inde s’est elle aussi posée en défenseur de l’accord de Paris sur le climat suite au retrait américain annoncé par Donald Trump jeudi 1er juin 2017. Narendra Modi, le Premier ministre…

COMMENTAIRES

  • Pas de réunion avec l’U.E. à Bruxelles pour M. Modi?
    Le problème de la détention illégale des deux Sous-Officiers de la Marine italienne va jeter une ombre sur sa visite.
    Pour connaître la vérité cachée sur le cas des deux Marins italiens, vous pouvez regarder cette courte vidéo en anglais https://www.youtube.com/watch?v=HpopTBBV2q0
    M.me Merkel, M. Hollande et M. Harper (Allemagne, France et Canada) ne doivent pas fermer leurs yeux sur ce cas! The Italian Marines are innocent!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.