Geodeep : un nouveau fonds de soutien pour la filière géothermique - L'EnerGeek

Geodeep : un nouveau fonds de soutien pour la filière géothermique

geodeepLa filière géothermique française s’organise progressivement et bénéficiera désormais du plein soutien du gouvernement français. Ségolène Royal, ministre de l’Environnement, du Développement durable et de l’Energie a en effet annoncé ce mardi 31 mars, la création d’un fonds de garantie destiné à accompagner le développement de la géothermie via une sécurisation des investissements engagés dans les activités de prospection.

Si Geodeep désigne avant tout un cluster crée en 2014, composé de groupes industriels français et destiné à développer à l’échelle nationale puis internationale, la technologie française en matière de géothermie profonde, cette appellation est reprise ici par le gouvernement comme le symbole de son soutien à une filière d’avenir en pleine structuration.

Un soutien financier qui prendra la forme d’un fonds de garantie offrant aux porteurs de projet une assurance contre le risque financier de trouver une ressource géothermale insuffisante. Ainsi, en cas d’échec des forages d’exploration ou d’exploitation, les entreprises concernées pourront prétendre à une indemnisation publique via cette réserve financière. Une véritable incitation à l’engagement qui doit permettre de favoriser un développement rapide de cette filière d’activité à la fois respectueuse de l’environnement et créatrice d’emplois.

Le ministère espère en effet que le lancement de ce fonds engendrera la réalisation d’un “investissement de plus de 500 millions d’euros”, et la création de “plus de 700 emplois pour la construction (études de faisabilité, compagnes de forage, constructions de centrales) et de plus de 120 pour la phase d’exploitation (plus de 15 ans par centrale)”. Ce fonds sera doté de 50 millions d’euros (et non de 100 millions d’euros comme l’espérait le cluster Geodeep), dont 25 millions apportés par l’ADEME, 15 millions par des opérateurs privés et 10 millions par la Caisse des dépôts.

Rappelons que la technologie de la géothermie profonde, actuellement en plein essor à l’international, permet de produire de l’électricité ou de co-générer chaleur et électricité, et devra jouer un rôle à part entière dans la transition énergétique engagée par le gouvernement français et l’augmentation de la part des énergies renouvelables.

Le cluster GeoDep regroupe les groupes Alstom, GDF Suez, Clemessy, Fonroche, ESG (rattachée à EDF), Cryostar, le Bureau de Recherches Géologiques et Minières (BRGM) ou le Syndicat des Energies Renouvelables (SER). L’ensemble compte pour 119 milliards d’euros de chiffre d’affaires et représente près de 300 000 salariés.

Pour rappel, la seule centrale française productrice d’électricité géothermique en service à ce jour est située à Bouillante, en Guadeloupe, et est exploitée par EDF.

Crédits photo : Claus Ableiter

Rédigé par : livingston-thomas

Avatar
mer 28 Juin 2017
Première énergie renouvelable de France à la fois décarbonée et réactive aux brusques fluctuations de la demande en électricité, l'hydroélectricité présente à ce jour tous les avantages pour accompagner durablement le mouvement de transition énergétique et accentuer son poids dans…
mer 23 Jan 2013
Le chantier d'une nouvelle centrale photovoltaïque dans le Lauragais (Haute-Garonne) par Ténergie vient de démarrer. Avec la construction de cette centrale photovoltaïque, le groupe Ténergie, basé à Aix-en-Provence, et spécialisé dans le développement de projets de production d'énergies renouvelables, se…
ven 12 Mai 2017
Pourvue d'un taux ensoleillement record et de vents significatifs, la péninsule ibérique était considérée au début des années 2000 comme l'un des pays pionniers en matière d'énergies propres. Mais la crise de 2008 et le moratoire décrété en 2012 à…
ven 17 Nov 2017
Considérant la performance énergétique et environnementale, non pas comme un handicap, mais bien comme une opportunité de développement, l’Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe) veut promouvoir les mesures d’efficacité énergétique au sein des entreprises françaises. L’Ademe…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.