Maintenance nucléaire : Areva vend une technique innovante aux USA - L'EnerGeek

Maintenance nucléaire : Areva vend une technique innovante aux USA

schema_arevaLa multinationale française Areva et le producteur d’électricité américain Exelon ont annoncé la signature d’un contrat, lundi 9 février. Cet accord va permettre à Exelon de prolonger la durée d’utilisation de certains composants de ses réacteurs nucléaires grâce à l’adoption de la technique de maintenance d’Areva baptisée “grenaillage par jet de cavitation”.

Comme l’explique Areva dans son communiqué de presse, le grenaillage par jet de cavitation est une technique qui consiste “à projeter un jet d’eau sous haute pression à la surface des composants afin d’améliorer leurs propriétés matérielles et d’augmenter leur résistance à la corrosion”.

Ce procédé est employé préventivement pour effacer les nombreuses causes de vieillissement des composants des réacteurs à eau bouillante et à eau pressurisée. Le grenaillage par jet de cavitation permet notamment de lutter contre les fissurations des pièces qui composent ces réacteurs.

Cette nouvelle technique facilite, selon Areva, la prolongation de la durée d’utilisation des composants de manière fiable et efficace, notamment dans des espaces difficiles d’accès,  et ce sans risquer d’endommager le matériel. Ce procédé sera utilisé pour la première fois dans les cuves des réacteurs nucléaires de Byron et de Braidwood, situés dans l’Illinois.

“À travers cette technologie développée dans le cadre de son programme Forward Alliance, Areva offre aux électriciens une solution économique et innovante pour renforcer la sûreté des composants nucléaires et prolonger leur durée d’exploitation”, a fait valoir Philippe Samama, directeur du Business Group Réacteurs et Services d’Areva.

schema_areva

Crédit photo : Areva

Rédigé par : guy-belcourt

Avatar
lun 28 Nov 2022
Il ne faudrait pas s’inquiéter autant des risques de coupures d’électricité cet hiver, d’après la présidente de la Commission de régulation de l’énergie. Qui est beaucoup plus préoccupée par l’hiver 2023. Interviewée par BFM Business, Emmanuelle Wargon, présidente de la…
ven 17 Mai 2024
Après des années de retard et une explosion du budget, l’EPR nouvelle génération de Flamanville commence son chemin vers la production d’électricité. Le processus qui doit amener à la combustion nucléaire vient de débuter. Premières étapes du démarrage de l’EPR…
ven 3 Mai 2024
La centrale nucléaire de Cattenom en Moselle met en pause son réacteur numéro 1 pour une durée de cent jours. Cette décision, loin d'être une conséquence d'incidents techniques, répond à une surproduction d'électricité en France. Centrale nucléaire de Cattenom :…
mar 13 Déc 2022
Ce n’est pas l’objectif qui avait été fixé à date, mais tout de même : la France, confrontée à des températures glaciales, peut tout de même compter sur 42 de 56 réacteurs nucléaires pour alimenter en électricité les Français. Pour…

COMMENTAIRES

  • bonjour ; comment l’exploitant pourra-t-il se rendre compte de l’efficacite de cette operation de grenaillage et au bout de combien de temps ?
    Une telle operation serait-elle envisageable dans le parc nucleaire francais ?
    Merci

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.