Manuel Valls défend les énergies vertes au congrès du SER - L'EnerGeek

Manuel Valls défend les énergies vertes au congrès du SER

manuel_valls_photo_Parti socialisteAlors que le Sénat souhaite retirer du projet de loi sur la transition énergétique l’article qui propose de ramener à 50% la part du nucléaire dans la production globale d’électricité française d’ici 2025, le chef du gouvernement a confirmé l’objectif de réduction de la part de l’atome tout en rappelant que le nucléaire reste “une filière d’avenir”. Invité à s’exprimer mercredi 11 février au cours du Congrès annuel du Syndicat des Énergies Renouvelables (SER), le Premier ministre Manuel Valls a par ailleurs affiché un soutien sans faille aux énergies vertes dont le développement peut selon lui être porteur de croissance économique.  

“Nous avons fixé un objectif pour 2025, 50% de nucléaire dans notre production électrique, et c’est cet objectif que nous devons atteindre”, a déclaré le Premier ministre, rappelant toutefois que l’atome “gardera une part importante [et] reste, nous le savons, une filière d’avenir”.

Lors de son intervention devant les représentants du SER, M. Valls a évidemment aussi évoqué les énergies renouvelables, “absolument nécessaires” pour faire de 2015 “une année verte” pour la France. Le Premier ministre a souligné l’importance des “nombreux chantiers engagés qui jalonnent notre parcours jusqu’à la conférence Paris Climat 2015”. Un rendez-vous climatique majeur qui doit permettre la signature d’un accord mondial sur la réduction des émissions de gaz à effet de serre.

Le chef du gouvernement a défendu le modèle de l’économie verte, rappelant qu’écologie, économie et compétitivité n’étaient pas des termes opposés. “On entend souvent que les régulations environnementales seraient un frein pour la croissance. C’est faux”.

Manuel Valls a enfin évoqué un éventuel retour de la taxe carbone, même si l’important est de tenir compte de nos industries “car il n’est pas question qu’elles s’en aillent hors d’Europe: ce serait néfaste pour l’emploi comme pour l’environnement”.

Crédit photo : Parti socialiste

Rédigé par : guy-belcourt

Avatar
lun 19 Août 2019
Du 24 au 26 août 2019, la ville de Biarritz accueillera un événement suivi et commenté à travers le monde : le G7. La réunion des dirigeants des sept pays les plus puissants au monde génère déjà beaucoup de réactions…
jeu 16 Fév 2017
Désireux de se rapprocher de la Chine dans un environnement commercial international incertain depuis l'élection aux Etats-Unis de Donald Trump, adepte du protectionnisme, l'Union européenne devrait alléger les mesures anti-dumping en cours depuis 2013 contre les produits solaires chinois. La…
mar 8 Déc 2020
Le 12 décembre 2015, à l'occasion de la COP21, les Parties à la Convention-Cadre des Nations unies sur les changements climatiques (CCNUCC) signaient à Paris un accord historique, le premier accord mondial sur le climat et le réchauffement climatique, sous…
mer 22 Oct 2014
Le plan de secours organisé par le gouvernement belge et l'énergéticien Electrabel s'est concrétisé cette semaine avec le redémarrage progressif du premier réacteur de la centrale nucléaire de Tihange. Ce redémarrage anticipé avait été décidé afin de combler le déficit…

COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.