Suisse : les grands lacs comme nouvelle source d'énergie ? - L'EnerGeek

Suisse : les grands lacs comme nouvelle source d’énergie ?

lac_suisse_chaleurSi les grands lacs helvétiques sont un des principaux attraits touristiques de la Suisse, ils pourrait également à terme être mis à profit pour produire de la chaleur et se substituer ainsi à d’autres sources d’énergies fossiles moins respectueuses de l’environnement. Selon une étude publiée par Eawag, un institut de recherche spécialisé dans le domaine de l’eau et des systèmes aquatiques, les grands lacs présenteraient en effet un potentiel d’approvisionnement en chaleur considérable.

Les profondeurs des grands lacs affichent une température constante de 4 degrés, suffisante pour produire de la chaleur à l’aide de pompes à chaleur, explique l’équipe du chercheur Alfred Wüest, professeur de physique aquatique chez Eawag.

Un constat qui a poussé ces chercheurs à calculer avec précision de quelle façon la température et la couche d’eau se modifieraient si un gigawatt en énergie était prélevé pour produire de la chaleur ou fournir du froid, sachant qu’un gigawatt ne représente qu’une part infime des 120 GW perdus chaque année par les lacs en raison du rayonnement infrarouge.

Cette étude démontre que le mercure à la surface de l’eau ne se refroidit que de maximum 0,2 degré si 1 gigawatt est prélevé pour chauffer et que la baisse de température générale n’excéderait pas 0,1 degré si la chaleur prélevée en hiver était compensée en été, en réinjectant de l’eau froide usagée dans le lac.

Des résultats encourageants lorsque l’on sait que les lacs Léman, de Neuchâtel, des Quatre-Cantons, de Constance et le lac de Thoune pourraient par exemple fournir plus de 60 gigawatts de chaleur utilisable (soit l’équivalent de 60 centrales nucléaires) et que 65% du chauffage dans les ménages suisses provient encore aujourd’hui de l’énergie fossile, comme le mazout.

L’étude affirme d’autre part que l’impact de cette exploitation sur l’environnement et l’écosystème des lacs serait minime au regard de la faible variation des températures qu’elle impliquerait. Une variation de plus ou moins 0,5 degrés n’aurait pas d’impact particulier d’un point de vue écologique.

S’il ne s’agit pour l’instant que d’une exploitation théorique, plusieurs projets plus concrets ont déjà été évoqués dans ce sens. Le projet «Genève Lac Nations» souhaiterait en effet exploiter l’eau du lac Léman pour chauffer ou rafraîchir les locaux de l’Ecole polytechnique fédérale, de l’Université de Lausanne et de l’ONU à Genève.

Crédits photo : Calista Z

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mer 14 Nov 2018
Avant la publication de la Programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE) en France, les problématiques énergétiques sont à l'ordre du jour au niveau européen. Le Parlement européen a voté trois textes, ce mardi 13 novembre 2018, en faveur de la transition énergétique. Ils…
ven 31 Juil 2020
Les îles Féroe installent actuellement une nouvelle technologie pour exploiter l'énergie marémotrice. Des "cerfs-volants marins" sont déployés par l'entreprise norvégienne Minesto. Ils doivent permettre d'augmenter encore la part des énergies renouvelables dans les îles Féroé. Le but ? Atteindre un…
jeu 31 Mai 2018
Souvent critiquée pour ses faibles rendements, l'énergie osmotique, appelée aussi « énergie bleue », continue pourtant d’occuper la recherche scientifique. Plusieurs dispositifs en cours d’expérimentation actuellement permettraient dans l’avenir d’exploiter plus efficacement le gigantesque potentiel de production de cette énergie…
lun 20 Oct 2014
Europlasma, groupe français spécialisé dans les technologies de production d'énergie propre, a annoncé mercredi 15 octobre que sa centrale électrique prototype de Morcenx, dans le département des Landes, venait d'atteindre son rendement nominal. Des résultats qui confirment les précédents essais…

COMMENTAIRES

  • Le project Wasser Energie Wende conferme que la Suisse peut faire energie avec step sur le grand lac en connection avec le lac alpine e le Roane et Donau.Caffese en Europe et in Italie conferme que le step peut produire more 300 TWh an et veut produire energie avec le passage step Suisse-Italie Roane-Ticino-Po e le passage Po-Mincio-Garda-Adige-Isarco-Inn-Donau.L’Europe peut produire avec la Suisse 2500 TWh.Wasser Energie Wende èst un vraie project d’integration europeenne lac-rivers-vie d’eaux avec step et turbines pompage-ripompage.Wasser energie Wende est un project “open” ouverte entre 28 pays e la Suisse pour faire l’eau intelligent en Europe

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.