Hydrelec : le musée de l'hydroélectricité a rouvert ses portes - L'EnerGeek

Hydrelec : le musée de l’hydroélectricité a rouvert ses portes

Musée_hydrolecLe musée Hydrelec, connu pour être l’unique musée consacré à l’hydroélectricité en France, a fêté ses vingt-quatre ans d’existence en 2012. Une période pendant laquelle il aura accueilli plus de 400.000 visiteurs. Après 3 années de travaux, il a rouvert ses portes le samedi 13 décembre dernier et dévoile désormais une nouvelle scénographie agrandie, modernisée et entièrement transformée.

Situé à Oisans en Isère (38), à proximité de la puissante centrale hydroélectrique de Grand’Maison, le musée EDF Hydrelec a rouvert le samedi 13 décembre 2014. Détaillant les grandes découvertes de la recherche scientifique en matière de production hydroélectrique, il rend hommage aux nombreux scientifiques, ingénieurs et techniciens qui ont contribué à la réalisation des centrales hydroélectriques et des barrages. Des installations industrielles qui sont devenues pour certains de véritables œuvres d’art enrichissant le patrimoine français.

Créé par EDF pour transmettre et préserver son patrimoine industriel, ce musée a bénéficié depuis près de trois ans d’un programme de rénovation et d’extension complet avec la mise en place d’un nouveau parcours muséographique. Un parcours qui s’étend désormais sur près de 900 m2 et qui retrace l’épopée de la production électrique dans la filière hydraulique et présente l’hydroélectricité sous ses multiples facettes : historique, technique, scientifique, mais aussi humaine et sociétale.

Une programmation culturelle est également prévue mettant en scène le caractère scientifique et technique via des activités et animations ludiques et artistiques. Les grandes dates de manifestations culturelles européennes, et les événements locaux, seront des occasions d’inviter le public à vivre et découvrir le monde de l’électricité sous le regard des arts vivants.

La prochaine exposition temporaire intitulée “Mondes électriques” et présentée du 5 mars au 24 mai 2015 sera l’occasion de faire le point sur les différentes représentations sociales et culturelles de l’électricité, cette énergie invisible, immédiatement disponible et facile d’usage mais qui recèle pourtant des réalités techniques et géographiques très complexes.

Le musée Hydrelec est situé dans la région Rhône-Alpes, une région dotée d’une forte capacité de production hydraulique avec plus de 10,7 GW de puissance installée et 465 aménagements hydroélectriques, produisant près de 40 % de la production nationale. Il est labellisé «musée de France» et propose des collections uniques d’objets scientifiques et techniques en provenance principalement de l’Arc Alpin et datant des XIXe et XXe siècles.

Crédits photo : Hydrelec

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mar 6 Fév 2018
Élevée au rang de modèle de développement durable pour toutes les zones non-interconnectées lors de la COP22 de Marrakech en novembre 2016, la Guadeloupe se rêve aujourd’hui en véritable pionnière de la transition énergétique. Le département d’outre-mer qui vise une…
mer 25 Juil 2018
Les éoliennes sont encore relativement récentes dans le paysage énergétique hexagonal : le premier programme éolien français date de 1996. Pourtant, compte tenu de la durée de vie moyenne d’une éolienne,  la question de leur démantèlement et de leur recyclage…
lun 1 Oct 2018
Si le nombre d’éoliennes ne cesse de croître en France, portant désormais leur part dans la production d’électricité nationale à plus de 5%, elles gagnent également en performance et tentent d’optimiser au mieux leur espace d’exploitation. C’est notamment le cas…
mer 7 Déc 2016
Une nouvelle étude de l'Observatoire français des conjonctures économiques publiée le 2 décembre dernier met en avant le rôle des énergies renouvelables et de la transition énergétique dans le retour de la croissance économique et de l'emploi en France. L'OFCE…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.