Recherche : exploiter les courants d'air dans la production d'électricité - L'EnerGeek

Recherche : exploiter les courants d’air dans la production d’électricité

courant_d_air_électricictéDeux équipes de recherche de l’Université de Nantes, l’Institut d’électronique et télécommunication de Rennes (IETR) et l’Institut de Recherche en Génie Civil et Mécanique (GeM), ont émis la possibilité d’exploiter les courants d’air comme source de production d’énergie propre et durable. Un défi rendu possible par la conception de micro-générateurs innovants constitués de couches minces et flexibles et réagissant aux faibles courant d’air qui meublent les espaces urbains.

Basés sur le principe de la piézoélectricité, “ces matériaux présentent les caractéristiques idéales”, explique Raynald Séveno, chercheur à l’Institut d’électronique et télécommunication de Rennes (IETR) et responsable du projet de recherche régional N-air-J. “Ils ont l’avantage de produire de l’énergie électrique lorsqu’ils sont soumis à des contraintes mécaniques. Ils sont des plus faciles à mettre en œuvre, à bas coût de production, et sensibles au moindre flux d’air.”

Plus concrètement, si ce projet est toujours en phase d’étude théorique, il devrait prochainement donner lieu à la fabrication d’un premier prototype de micro-générateur aéroélectrique afin de réaliser des tests empiriques sur sa capacité à créer de l’électricité dans des quantités exploitables. Ce générateur imaginé comme un “film flexible sensible” devra être à la fois assez large pour optimiser sa prise au vent et d’une épaisseur minimale afin de garantir sa flexibilité.

Si l’efficacité et le rendement de ce micro-générateur restent encore hypothétiques, on peut d’ores et déjà imaginer les nombreuses applications possibles dans notre quotidien. Tous les endroits soumis à courants d’air pourraient alors en être équipés comme la surface des bâtiments, les bouches de métro ou les voitures.”Il s’agit là d’un pari scientifique qui, en cas de succès, peut déboucher sur une valorisation industrielle et économique importante dans un contexte de transition énergétique”, ajoute Raynald Séveno.

Fruit de la collaboration entre deux laboratoires de l’Université de Nantes, l’un spécialiste dans le domaine de la mécanique (GeM), l’autre dans la synthèse des couches minces pour une application électronique (IETR), le projet doit encore approfondir les différentes possibilités techniques de récupération de l’énergie par des matériaux souples à très haut rendement et les moyens d’intégrer mécaniquement ces micro-générateurs dans les constructions ou le mobilier urbain. Ce projet de recherche programmé sur quatre ans, prendra fin en 2018.

Crédits photo : Komakai

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mar 2 Sep 2014
Alstom Grid, la branche d'Alstom spécialisée dans les réseaux électriques, a annoncé lundi 25 août la signature de 3 "contrats majeurs", pour un montant total de 800 millions d'euros. Selon le communiqué du géant français, ces contrats à l'international portent…
mar 22 Mar 2022
Ce mardi 22 mars 2022, au Japon, les autorités ont lancé un appel aux entreprises et aux particuliers de la région de Tokyo pour qu’ils réduisent au maximum leur consommation électrique, pour éviter de méga-coupures sur le réseau. Le Japon…
mer 30 Mar 2016
Choisie par le président de la République François Hollande pour une visite de courtoisie le jeudi 17 mars dernier, l'entreprise française Forsee Power, spécialiste de l’énergie rechargeable et fabricant de batteries nouvelle génération, continue son ascension. A la suite de…
mar 7 Mai 2019
L'Alliance européenne pour les batteries (AEB) a été officialisée le 2 mai 2019. Bruno Le Maire et son homologue allemand, Peter Altmaier, ont lancé le projet, sous le regard bienveillant de Maroš Šefčovič. Ainsi, l'Airbus de l'énergie vient finalement de…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.