Rendement photovoltaïque : un record mondial de 46% pour le français Soitec - L'EnerGeek

Rendement photovoltaïque : un record mondial de 46% pour le français Soitec

soleil_photo_ComputerHotlineL’énergie solaire photovoltaïque est le terme qui désigne l’électricité obtenue à la suite de la transformation du rayonnement solaire. Ce phénomène est rendu possible grâce aux cellules photovoltaïques, des composants électroniques qui captent les photons contenus dans la lumière du soleil et les transforment en électricité. Alors que le solaire permet de produire moins de 1,5% de l’électricité française, le principal enjeu de cette technologie est d’aboutir à un rendement le plus élevé possible, afin de convertir la plus grande “quantité de soleil” captée en électricité. La société française Soitec a annoncé l’établissement d’un nouveau record du monde dans le domaine de la conversion de la lumière du soleil en électricité : 46%!

 

Un nouveau record d’efficacité pour un panneau solaire

La société Soitec et ses partenaires, le CEA-Leti (France) et l’Institut Fraunhofer pour les Systèmes Energétiques Solaires (Allemagne), ont annoncé lundi 1er décembre être parvenu à un nouveau record du monde en termes de conversion directe de la lumière du soleil en énergie électrique. Grâce à l’utilisation d’une cellule solaire multi-jonctions, issue de cette coopération franco-allemande, ils ont réussi à convertir 46% du rayonnement solaire en électricité.

Cette performance exceptionnelle, mesurée à un facteur de concentration de 508 soleils, a été vérifiée et confirmée par “The National Institute of Advanced Industrial Science and Technology”, un laboratoire indépendant basé au Japon. Les 3 partenaires européens battent ainsi officiellement un record de productivité que détenait précédemment… Soitec! En effet, la firme tricolore était parvenue à un rendement de 44,7% en septembre 2013, à l’aide de ses cellules III-V à concentration.

 

La technologie des cellules multi-jonctions

Les cellules solaire multi-jonctions de Soitec, à la base de ce nouveau record du monde, sont composées de 4 sous-cellules qui convertissent chacune un quart des photons contenus dans la lumière du soleil (dans une plage de longueur d’onde comprise entre 300 et 1750 nm) en électricité. Ces cellules affichent ainsi un très fort potentiel de rendement mais s’avèrent toutefois très coûteuses. Il s’agit d’une technologie qui doit être associée à un système à concentration.

En effet, les cellules solaires multi-jonctions sont utilisées dans les systèmes photovoltaïques à concentration. Ce type d’installation photovoltaïque, particulièrement adapté aux régions à forts taux d’ensoleillement, utilise une lentille de Fresnel pour concentrer les rayons du soleil et ainsi minimiser les pertes en photon et maximiser le volume d’électricité produit.

Selon les déclarations de la vice-présidente de Soitec chargée du développement des cellules solaires, Jocelyne Wasselin, la société devrait atteindre dans un avenir proche un rendement énergétique de 50%. Et ainsi battre encore une fois son propre record?

Crédit photo : ComputerHotline

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
ven 31 Juil 2020
Les îles Féroe installent actuellement une nouvelle technologie pour exploiter l'énergie marémotrice. Des "cerfs-volants marins" sont déployés par l'entreprise norvégienne Minesto. Ils doivent permettre d'augmenter encore la part des énergies renouvelables dans les îles Féroé. Le but ? Atteindre un…
jeu 27 Mar 2014
Le chantier de la future usine de méthanisation Méthalandes a débuté récemment dans la commune d’Hagetmau dans les Landes. Conçue pour être la plus grande unité de méthanisation du territoire français, cette installation aura pour mission de produire de l’énergie…
lun 19 Mai 2014
Partie prenante avec EDF EN et Alstom du consortium perdant lors de la récente attribution par Ségolène Royal des deux champs d’éoliennes offshore d’Yeu-Noirmoutier et du Tréport, le groupe WPD Offshore France conteste devant le tribunal administratif l’avis rendu par la…
lun 23 Nov 2015
Dans son rapport annuel, l’Agence Internationale de l’Energie affirme que la demande mondiale d'énergie va augmenter de 30% d'ici à 2040. A l’origine de cette hausse de la consommation, la publication évoque la croissance chinoise et indienne. Si ce scénario se…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.