Suisse : fabriquer les « meilleures cellules solaires du monde » - L'EnerGeek

Suisse : fabriquer les « meilleures cellules solaires du monde »

HJT-Querschnitt_2_bg-white_320x240_bf54d69765A Hauterive, près de Neufchâtel (Suisse), la société Meyer Burger a annoncé le 17 novembre la production pilote de cellules solaires ultra-performantes. La technologie est fondée sur l’hétérojonction, qui permet des rendements plus élevés (22% supplémentaires) et des coûts de fabrication moins importants. Cette production doit permettre à la Suisse de réduire sa dépendance énergétique mais aussi de conquérir le marché asiatique.

 

Accroitre les rendements du photovoltaïque

Le groupe de fabrication de panneaux photovoltaïques Meyer Burger vient de présenter une installation pilote de fabrication photovoltaïque plus performante. Cette expérimentation menée conjointement avec le Centre suisse d’électronique et de microtechnique (CSEM), l’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne et le laboratoire neufchâtelois de photovoltaïque doit permettre d’accroitre de 22% les rendements des panneaux, tout en réduisant leurs coûts de production.

Pour cela, l’installation photovoltaïque pilote utilise le procédé de l’hétérojonction, qui consiste d’abord à déposer des couches ultra-fines de silicium amorphe sur les deux faces d’une galette de silicium monocristallin. Dans un deuxième temps ces éléments sont insérés dans des filaments d’argent, qui permettent de conduire l’énergie et la transformer en électricité.

Cette technique permet de réduire la quantité de matériaux nécessaires à la fabrication des panneaux (dont l’argent, nécessaire aux contacts mais très coûteux), l’énergie nécessaire à leur production et d’accroître les performances grâce aux températures élevées.

L’installation testée dispose d’une capacité de production de 600 kW.

 

Un projet porteur d’ambitions

Le projet, intitulé Swiss Inno HJT, représente un investissement de 10 millions de francs suisses (8,3 millions d’euros) sur trois ans et est soutenu par les autorités publiques (Canton de Neufchâtel et Office fédéral de l’environnement), au titre de la recherche dans l’innovation dans les énergies renouvelables. En 2020, l’objectif est d’atteindre une hausse de performance de 30% par rapport aux technologies actuelles.

Après différentes phases de tests des panneaux mais aussi de leur procédé de fabrication, cette technologie est destinée à l’export, principalement à destination de l’Asie, qui constitue un marché très demandeur de technologie photovoltaïque.

Ces nouveaux panneaux solaires plus performants pourrait également un jour permettre à la Suisse de réduire sa dépendance énergétique. En effet, la Suisse importe aujourd’hui 78% de son énergie, ce qui représente un coût annuel de 31 milliards de francs suisses.

Crédit photo : Meyer Burger

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
ven 13 Jan 2023
Enfin ! Depuis le début de l’année, la France est à nouveau exportatrice d’électricité. Ce n’était plus arrivé depuis des mois et des mois. Mais c’est surtout la météo qui explique ce renversement de la vapeur.   1,4 TWh. Tel…
mar 20 Fév 2024
Alors que les Français s'apprêtent à serrer la ceinture face à l'annonce d'une nouvelle augmentation du tarif d'utilisation du réseau de gaz au 1ᵉʳ juillet 2024, comme annoncée par la CRE, cette dernière semble leur apporter une lueur d'espoir. Des…
lun 5 Déc 2022
Lundi 5 décembre matin, plusieurs membres du gouvernement ont investi les plateaux télé ou radio pour dire que finalement, le risque de coupures de courant n’était qu’une hypothèse de « dernier recours ». Un élément de langage que l’on a retrouvé dans…
Après la mise à l'arrêt du projet NEMO, développé par Naval Energies et Akuo Energy en 2018, un groupe de sept entreprises européennes, réuni derrière Global OTEC, lance un nouveau projet de conversion d'énergie thermique des mers (ETM) aux îles…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.