Gazéification plasma : le CHO Power de Morcenx atteint son rendement nominal - L'EnerGeek

Gazéification plasma : le CHO Power de Morcenx atteint son rendement nominal

cho_power_imageEuroplasma, groupe français spécialisé dans les technologies de production d’énergie propre, a annoncé mercredi 15 octobre que sa centrale électrique prototype de Morcenx, dans le département des Landes, venait d’atteindre son rendement nominal. Des résultats qui confirment les précédents essais de cette unité et qui valident le fonctionnement de cette centrale qui produit de l’électricité à partir de déchets et de biomasse grâce au procédé de la gazéification plasma.

CHO Power est un dispositif technologique développé par Europlasma et qui permet de valoriser en gaz, puis en électricité, les déchets résiduels et la biomasse. La production de cette centrale électrique, au cœur de laquelle se déroulent des essais visant à tester ses performances énergétiques et environnementales, présente la particularité de reposer sur un procédé de gazéification amélioré par l’utilisation du plasma.

Une batterie de test effectuée en septembre dernier a démontré que le processus utilisé par Europlasma permet de porter le pouvoir calorifique inférieur du gaz de synthèse obtenu de 2,5 à 4,2 MJ/kg . Des essais qui permettent “de valider le fonctionnement de la centrale à son rendement nominal” : une unité de production CHO Power peut délivrer au réseau électrique 5 MWe d’électricité renouvelable grâce à la valorisation de 4 tonnes de déchets/biomasse par heure.

Le retard de la livraison préliminaire de la centrale, qui devait intervenir en juin dernier, est dû au manque d’expérience d’Europlasma qui développe ici un procédé unique au monde. Les résultats qui viennent d’être obtenus démontrent cependant que le procédé est maintenant maitrisé. “La courbe d’expérience a été pentue ces derniers mois, les efforts ont été soutenus, et le fonctionnement de la centrale à son rendement nominal est une étape fondamentale dans le processus de validation définitive de la technologie innovante Cho Power”, a déclaré Jean-Eric Petit, directeur général d’Europlasma.

Alors que les essais de performances vont se poursuivre (sous forme d’essais d’endurance pour confirmer notamment la qualité et la stabilité du gaz de synthèse), Europlasma va s’atteler à augmenter la puissance de sa centrale en remplaçant les auxiliaires fragiles et les équipements sous-dimensionnés. La livraison définitive du CHO Morcenx est toujours prévue au 1er trimestre 2015.

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
jeu 7 Juil 2016
Une nouvelle étude prospective de l'Agence pour l'environnement et la maîtrise de l'énergie (Ademe), publiée le jeudi 30 juin dernier, met en avant le rôle des énergies renouvelables dans le retour de la croissance économique et de l'emploi. L'Agence affirme…
jeu 28 Jan 2016
Avec le lancement du projet R&D Airmes, l’objectif est de permettre à des drones de surveiller les réseaux de grandes entreprises comme la SNCF ou EDF. Si les travaux de l’entreprise toulousaine Eurogiciel se concrétisent, la surveillance de plusieurs infrastructures…
jeu 16 Jan 2014
Le constructeur photovoltaïque français Helexia a lancé sa centrale solaire implantée sur la toiture d'une grande surface Leroy Merlin, dans la zone commerciale du sud de la ville de Perpignan (Pyrénées-Orientales). Cette installation a pour objectif de couvrir l'ensemble des…
mar 5 Fév 2013
Une société américaine produira bientôt un panneau solaire en forme de cône. D'après son fabricant, le « CoolSpin » produira une électricité un tiers moins chère que celle des meilleurs panneaux solaires plats. La société américaine V3Solar développe un panneau solaire de forme…

COMMENTAIRES

  • je vous soutien, venez aussi en Afrique faire ces exploits surtout dans la république démocratique du Congo ily a bocoup de problème d’electricité .

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.