R&D : avec Hydro'Like, Alstom imagine l'hydroélectricité de demain - L'EnerGeek

R&D : avec Hydro’Like, Alstom imagine l’hydroélectricité de demain

Barrage_de_RoselendAprès avoir inauguré, en février dernier, le siège mondial du centre de technologie dédié à l’hydroélectricité, Alstom renforce son engagement dans le secteur de l’énergie renouvelable hydraulique: le groupe énergétique français et son partenaire l’Institut Polytechnique de Grenoble (INP) ont en effet officiellement lancé Hydro’Like. Cette entité, voulue comme une véritable chaire industrielle dédiée au développement des machines hydrauliques de demain, permet ainsi à Alstom d’anticiper les futurs besoins d’une filière qui devrait gagner en importance dans le mix énergétique mondial.

 

Un centre technologique pour concevoir les machines hydrauliques du futur

Alstom et INP ont inauguré, jeudi 9 octobre à Grenoble, une chaire industrielle baptisée Hydro’Like. Conçue comme un véritable laboratoire dédié aux machines de demain, cette chaire vise à développer des installations hydrauliques compatibles avec les nouveaux besoins de ce secteur renouvelable. Alstom et l’INP ambitionnent de faire de ce centre de Recherche et Développement un lieu d’excellence où seront centralisés les efforts de plusieurs laboratoires académiques de la région de Grenoble.

Hydro’Like est doté d’un budget de 47 millions d’euros pour une période de 5 ans. Une enveloppe qui permettra la création d’une plateforme collaborative entre Alstom et l’INP mais également le déploiement d’un centre de R&D collaboratif baptisé Innov’Hydro (qui rassemblera 9 partenaires de la région) ainsi que le financement d’équipements divers, notamment d’une plateforme hydraulique.

“On a souvent l’idée d’une industrie mature, mais en réalité l’hydraulique a besoin de toujours plus de recherche pour faire face aux enjeux du futur”, explique Maryse François-Xausa, vice-présidente de la R&D chez Alstom. Dans un marché très concurrentiel, Altsom vise donc le développement de centrales à la fois plus flexibles mais également plus puissantes. “Gagner 1% de rendement sur des machines de près de 1.000 MW qui vont fonctionner pendant 40 ans, cela représente beaucoup au bout du compte”.

Promouvoir la filière et les métiers de du secteur hydraulique

Alstom et son partenaire souhaitent également mettre l’accent sur le développement d’actions de formation et sur la diffusion de la connaissance. Plusieurs programmes et des échanges internationaux, destinés à former les professionnels de demain, seront ainsi mis en place. Les associations humanitaires étudiantes qui militent pour la promotion de “concepts innovants pour la micro-hydraulique dans les pays en voie de développement” verront également leurs actions soutenues par Alstom et l’INP.

Selon la directrice générale de la Fondation partenariale INP Grenoble, deux étudiants en thèse ainsi qu’un étudiant post-doctorant seront accueillies chaque année sur le site d’Hydro’Like. De plus, au moins 2 places du Master spécialisé en eau, énergie et environnement seront réservées à des étudiants étrangers.

Car pour Brigite Plateaun, administrative générale de l’INP, “l’hydraulique n’est pas une discipline nouvelle mais il est important de faire connaître aux étudiants son potentiel et sa forte implication dans le développement des énergies renouvelables (…). Il s’agit de recherches très multidisciplinaires qui recouvrent un large spectre”.

Et si l’hydraulique était l’énergie renouvelable de demain ?

Avec plus de 25.000 MW installée en 2011, l’énergie hydraulique représente environ 10% du mix électrique français, soit la seconde source d’électricité après le nucléaire. Et la France devrait accroître de 3.000 MW sa puissance hydraulique d’ici à 2020. Mais les perspectives sont beaucoup plus importantes à l’étranger. Selon l’Agence Internationale de l’Énergie, le potentiel hydroélectrique mondial ne serait pour l’instant exploité qu’à un tiers de ses possibilités.

L’enjeu est donc de taille pour les industriels spécialisés dans les équipements hydrauliques. Réduire les coûts, augmenter la puissance des turbines, améliorer les capacités des installations de stockage d’électricité… Hydro’Like va ainsi permettre à Alstom de se positionner sur ce marché en plein renouveau et d’augmenter sa visibilité. Notamment à l’étranger où le groupe tricolore cumule 25% des capacités installés dans le monde. L’émergence de nouveaux fabricants (comme le chinois Dongfang Electric) a toutefois renforcé la concurrence.

“L’hydroélectricité va se développer sur trois aspects : les nouveaux projets dans les pays du sud qui ont besoin de produire plus d’énergie, la réhabilitation des vieux barrages en Europe et en Amérique du Nord et le stockage d’électricité grâce aux turbines-pompes”, prédit Maryse François-Xausa, senior vice-présidente de la R&D de la branche renouvelable du groupe.

Crédit photo : versgui

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mer 24 Août 2016
Le cabinet d’audit Ernst & Young (EY) a réalisé une analyse intitulée « Power transactions and trends », portant sur les activités financières du secteur énergétique. Selon ses observations au 2ème trimestre 2016, les ENR continuent de séduire les investisseurs…
mar 11 Fév 2014
RTE et le Syndicat des Energies Renouvelables, ERDF et l’Association des Distributeurs d’Electricité en France (ADEeF), ont rendu public, jeudi 6 février,  le panorama 2013 des énergies renouvelables (ENR). L’éolien et le photovoltaïque ont représenté respectivement 3,3 % et 1…
mer 9 Sep 2015
Voilà quatre ans que les ingénieurs de la société Geps Techno, PME basée à Saint-Nazaire, planchent sur un concept innovant et totalement inédit de centrale électrique offshore. Développé sous le nom de MLiner, ce projet vise la création d'une structure…
mar 31 Jan 2017
Convaincu du fort potentiel de développement de l'éolien flottant, Ideol a conçu une fondation flottante totalement nouvelle destinée à réduire les coûts de la conception à l’installation et à rendre ainsi l’éolien flottant le plus compétitif possible. Une innovation qui…

COMMENTAIRES

  • Le step en France ‘c’est plus fort.En Italie je fait un project step et step marine pour Gene e tout est ferme

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.