Centrale d'Aston: EDF s'attèle au remplacement de la conduite forcée - L'EnerGeek

Centrale d’Aston: EDF s’attèle au remplacement de la conduite forcée

montagne_ariege_photo_Magnus ManskeC’est sur les pentes de la commune d’Aston, à quelques kilomètres au-dessus de la centrale hydroélectrique du même nom, qu’EDF vient d’entamer les travaux préparatoires de déboisement d’un chantier qui devrait s’étaler sur 3 ans et coûter près de 15 millions d’euros. Un important chantier qui prend place dans le département de l’Ariège, en Midi-Pyrénées, où l’électricien français s’apprête à installer quelques 600 mètres de conduite forcée neuve.

Mise en service dans les années 1947, la centrale d’Aston affiche une puissance de 101 MW. Avec une production annuelle de 392 millions de kWh (de quoi couvrir les besoins en électricité de 160.000 habitants), il s’agit de la centrale pyrénéenne qui produit le plus.

C’est à la conduite forcée d’Aston, un des éléments clefs permettant à une centrale hydraulique de produire de l’électricité, qu’a décidé de s’attaquer EDF. Il s’agit en effet d’un équipement qui permet d’amener l’eau de la vanne de tête jusqu’aux turbines de production, dans la centrale.

Dans le cas du chantier d’Aston, la société française Savco est en charge de la fabrication de la nouvelle conduite. Il s’agira de fabriquer des tronçons de 10 mètres, puis de les acheminer sur le chantier pour les assembler les uns aux autres. Une étape de travail qui s’annonce délicate en raison d’un terrain montagneux difficile d’accès : EDF a d’ores-et-déjà annoncé l’utilisation d’un blondin (un téléphérique temporaire).

“Nous allons procéder à la construction de la nouvelle conduite forcée à côté de la conduite à remplacer. En 2016, quand elle sera prête, on arrêtera la production de la centrale le temps de la raccorder”, explique Stéphane Lamasson, directeur du GEH Aude-Ariège, conscient de l’importance de réduire au maximum le temps de déconnexion de cette centrale (l’énergie hydroélectrique est en effet très utile pour répondre à une pointe de consommation).

Le chantier accueillera également en 2015 une équipe de techniciens en charge de réaliser des travaux de peinture sur l’ensemble des deux conduites forcées qui alimentent la centrale. A cet effet, afin de pallier les difficultés naturelles induites par le relief de l’endroit, un échafaudage de 380 tonnes sera érigé sur la conduite.

Ces chantiers s’inscrivent dans le cadre d’un programme plus vaste de remise à niveau d’installations hydroélectriques d’EDF dans les vallées d’Ax et du Vicdessos. Ce sont quelques 90 millions d’euros que l’électricien va devoir investir jusqu’en 2020 afin de remplacer, notamment, les galeries d’alimentation de la centrale de Laparran et de Sabarat, à Tarascon-Vicdessos, ou encore la peinture des conduites forcées de L’Hospitalet-près-l’Andorre.

Crédit photo : Magnus Manske

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
ven 6 Juil 2018
L’île de la Martinique est actuellement en pleine réflexion pour définir son futur modèle énergétique. Une réflexion qui a pris la forme d’une consultation populaire jusqu'au 6 juillet 2018, et qui doit déboucher sur une toute nouvelle Programmation pluriannuelle de…
mar 14 Juin 2016
La filière des énergies marines représentent un gisement d’énergies renouvelables considérable pour la transition énergétique. Selon la feuille de route du Syndicat des Energies Renouvelables (SER), elles pourraient générer jusqu'à 15 GW à l’horizon 2030. (suite…)
lun 22 Fév 2016
Depuis l'adoption de la loi sur la transition énergétique en août dernier, on connait plus précisément les modalités de la transition énergétique en France. Ainsi, pour rééquilibrer son mix énergétique, la France devra augmenter la part des ENR et conserver la…
jeu 24 Déc 2015
Pour sa quatrième édition, le Concours Énergie Intelligente a distingué plusieurs entrepreneurs en distribuant 5 prix. Organisée par EDF, en partenariat avec la Chambre de Commerce et d’Industrie (CCI) et de la Banque Publique d’Investissement (BPI), cette initiative vise à…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.