Les panneaux solaires améliorés avec du tofu - L'EnerGeek

Les panneaux solaires améliorés avec du tofu

tofuÀ l’heure actuelle, les cellules photovoltaïques ne sont pas encore suffisamment efficaces : elles affichent en moyenne un taux de 15% d’efficacité énergétique de conversion. C’est pourquoi les chercheurs se focalisent sur les façons d’augmenter l’efficacité de cette source d’énergie verte. Étonnement, la dernière solution avancée utilise l’un des composants du tofu, le nigari ou chlorure de magnésium. Cet élément devrait permettre de faire baisser le coût de fabrication des panneaux solaires, de les rendre plus flexibles et moins polluants selon le journal londonien The Independent.

[stextbox id=”info”] Une découverte inattendue [/stextbox]

Les scientifiques cherchaient depuis longtemps quel élément pourrait remplacer la matière chère et toxique qu’est le chlorure de cadmium. Ils ont trouvé ce qu’ils cherchaient en la présence du sel servant à la coagulation du lait de soja pour préparer des tofus : le nigari. Les conséquences de cette découverte devraient être une baisse du prix, un recyclage simplifié des panneaux solaires et surtout une augmentation de l’efficacité énergétique de conversion. Le scientifique Jon Mason de l’université de Liverpool, interrogé par The Independant quant à sa découverte, a déclaré qu’elle induirait une « économie en matière de coûts massive ». Il reconnait cependant que cette découverte était « inattendue ».

Le chlorure de magnésium, aussi utilisé dans les sels de bains, est donc au centre d’un travail de recherche publié dans The Journal Nature et dévoilé à la conférence ESOF (EuroScience Open Forum) de Copenhague par Jon Mason. Pour rappel, plus de 90% des panneaux solaires sont fabriqués à partir de silicone contre 7% à partir de chlorure de cadmium. Il convient donc de relativiser la portée de cette découverte qui ne devrait pas s’appliquer à l’ensemble des panneaux solaires. Il s’agit néanmoins d’un progrès qui comble en partie certaines déficiences des panneaux constitués de chlorure de cadmium en matière de prix, d’efficacité et de pollution. Cette découverte s’inscrit dans une dynamique plus large qui tend à rendre l’énergie solaire, si ce n’est intéressante économiquement, du moins plus intéressante qu’avant.

[stextbox id=”info”] Des répercussions assez faibles sur les prix des panneaux [/stextbox]

Un scientifique de PV Consulting a ainsi déclaré à BBC News : « l’un de grands défis avec le solaire est de rendre cette source d’énergie suffisamment peu chère pour qu’elle puisse concurrencer les sources d’énergie conventionnelles. ».  Il rappelle toutefois que le chlorure de cadmium ne représente qu’une « fraction relativement restreinte des coûts de production » et que les répercutions sur le prix ne seront pas si grandes.

Selon le chercheur de Liverpool, le véritable frein à la baisse des coûts de production des panneaux solaires est le prix du tellure. Cet élément, appartenant à la famille des terres rares, est l’un des moins faciles à trouver sur Terre. Il est utilisé dans la composition des cellules solaires et n’a pas encore d’alternative viable.

Au vue de sa découverte, des chercheurs doivent déjà essayer de remplacer ce fameux tellure (ou tellurium) par tout ce qu’ils trouvent dans leur réfrigérateur…

Crédits photo : Mike Baker, Wagaung, avlxyz

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
jeu 30 Jan 2014
Le marché européen des éoliennes offshores continue de croître, avec 418 nouvelles unités installées et connectée au réseau en 2013, d’après les chiffres publiés par l’EWEA (European Wind Energy Association) dans son bilan annuel. La capacité de production du parc…
ven 11 Déc 2015
La ministre de l'Environnement, Ségolène Royal, a détaillé vendredi 4 décembre dernier le résultat de l'appel d'offres solaire photovoltaïque pour les installations solaires de grande puissance (plus de 250 kWc). Au total, près de 212 projets lauréats ont été sélectionnés…
jeu 25 Juil 2019
Le 19 juillet 2019, Emmanuelle Wargon était à Evry-Courcouronnes. La secrétaire d'état à la transition écologique et solidaire a signé le contrat de transition écologique (CTE) du Grand Paris Sud. C'est le premier CTE à être signé en Île-de-France, tandis…
ven 12 Déc 2014
Le fabricant de panneaux d'affichage lumineux Prismaflex, basée à Lyon, a annoncé la conception d'une enseigne capable de s'autoalimenter et de produire de l'énergie. Une prouesse rendue possible grâce à l'utilisation de la technologie Wysips, le film photovoltaïque transparent développé…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.