Quel bilan pour la sûreté nucléaire suisse en 2013 ? - L'EnerGeek

Quel bilan pour la sûreté nucléaire suisse en 2013 ?

photo : Luigi Rosa
photo : Luigi Rosa

L’Inspection fédérale de la sécurité nucléaire suisse (IFSN) vient de livrer son rapport pour l’année 2013. Il en ressort qu’aucun incident grave n’a été en signalé parmi les 34 irrégularités recensées (7 à Beznau, 7 à Gösgen, 7 à Leibstadt et 13 à la centrale de Mühleberg).

En effet, tous les événements ont été classés de niveau 0 sur l’échelle INES de gravité des incidents et accidents nucléaires qui en compte 7. Et aucun arrêt d’urgence n’a été signalé en 2013.

L’IFSN signale que 460 inspections ont été menées l’an dernier dans les installations nucléaires suisses, à savoir les centrales de production d’électricité ainsi que les réacteurs de recherche de Lausanne et de Bâle.

Si tous les réacteurs suisses ont reçu une appréciation positive (de « bon » à « élevé »), les exploitants des centrales vont toutefois devoir redoubler d’efforts pour ne pas voir leur note se dégrader.

Samedi 5 juillet, le réacteur de la centrale de Leibstadt  s’est arrêté automatiquement lors du réglage mensuel de la puissance. Cet arrêt d’urgence a également été classé de niveau 0, les systèmes de sécurité ayant parfaitement fonctionné.

Par ailleurs l’IFSN signale que plusieurs réacteurs ont fait ou doivent faire l’objet de réparations : Beznau I a été reconnecté au réseau mardi 1er juillet après deux semaines d’arrêt nécessaires pour réparer une fuite dans le système d’eau de refroidissement.

A Leibstadt, des réparations ne nécessitant pas l’arrêt de la centrale seront effectuées jusqu’au 18 juillet : il s’agit de traiter un problème de trous de perçage non conformes dans l’enceinte de confinement de la cuve du réacteur.

Enfin à la centrale de Gösgen, c’est un arrêt de révision annuelle qui a dû être prolongé pour, comme à Beznau 1, réparer une fuite du système d’eau de refroidissement.

Cinq réacteurs, répartis dans quatre centrales, sont actuellement en service en Suisse. En 2011, le pays s’est orienté vers une sortie progressive du nucléaire, et son dernier réacteur devrait être mis à l’arrêt en 2034.

Crédits photo : luigirosa

Rédigé par : arthur-leroy

Avatar
lun 16 Oct 2023
Le Conseil européen ne prévoit pas de réguler les prix de l'électricité Les délibérations sur la réforme en cours du marché européen de l'électricité sont en cours de négociations intenses entre les pays de l'UE. Les 27 ministres de l'Énergie…
lun 28 Nov 2022
Il ne faudrait pas s’inquiéter autant des risques de coupures d’électricité cet hiver, d’après la présidente de la Commission de régulation de l’énergie. Qui est beaucoup plus préoccupée par l’hiver 2023. Interviewée par BFM Business, Emmanuelle Wargon, présidente de la…
mar 13 Déc 2022
Ce n’est pas l’objectif qui avait été fixé à date, mais tout de même : la France, confrontée à des températures glaciales, peut tout de même compter sur 42 de 56 réacteurs nucléaires pour alimenter en électricité les Français. Pour…
jeu 29 Sep 2022
Voilà certainement une polémique dont EDF n’avait certainement pas besoin. L’association de consommateurs CLCV vient d’interpeller la Commission de Régulation de l’Energie. Affirmant qu’elle devait revoir le calcul du Tarif Réglementé de Vente pour l’année 2022. Au coeur de la…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.