EDF expérimente la fête des voisins du nucléaire - L'EnerGeek

EDF expérimente la fête des voisins du nucléaire

EDF_superphénix_fête_des_voisinsLe centre EDF de Creys-Malville a organisé ce vendredi 23 mai dans le cadre de la journée nationale des voisins, sa propre fête sur le site de la centrale nucléaire Superphénix actuellement en phase de démantèlement. Destinée avant tout à informer les riverains sur l’avancement des opérations de déconstructions, cette initiative aura surtout permis de renouer les liens.

En effet, envisagée comme un moyen de communication de proximité original, la fête des voisins mise en place par EDF aux abords du chantier de démantèlement de la centrale Superphénix aura permis d’échanger et de répondre aux éventuelles interrogations que pouvaient se poser les habitants des communes alentours concernant les délais des travaux ou le stockage des éléments radioactifs.

Comme l’a précisé Thierry Taponard, attaché de communication EDF sur site de Creys-Malville (Isère), si EDF entretient de bons rapports avec les élus locaux et les responsables d’associations, « depuis le début du démantèlement, les contacts s’étaient éloignés avec les riverains » et il semblait important de renouer les liens afin de répondre à toutes leurs questions. Ainsi, plus de 1000 habitants de la région ont été invités vendredi à participer à un apéritif devant l’entrée du site. EDF offrait également la possibilité de profiter des explications d’une guide conférencière et d’une visite exclusive de l’intérieur de la centrale.

Fermée en 1998 par le gouvernement de Lionel Jospin, le site nucléaire de Creys-Malville a atteint à ce jour un taux de déconstruction de 50 % et devrait être définitivement démantelé à l’horizon 2028. EDF aurait ainsi terminé la phase de transformation des 5.900 tonnes de sodium liquide (substance hautement inflammable) présents dans le surgénérateur nucléaire Superphénix, ainsi que dans les circuits secondaires. Ce sodium, transformé en soude et contenu dans des blocs de bétons, est pour le moment stocké sur le site.

Sur le même principe, EDF a également ouvert les portes ce vendredi 23 mai, de la centrale nucléaire de Civaux (Vienne) afin de présenter plus en détails les activités et les moyens dont dispose la FARN, la force d’action rapide nucléaire mise en place en 2012 à la suite de la catastrophe de Fukushima.

Crédits photo : Yann Forget

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mar 22 Mar 2016
Le groupe international d’ingénierie et de conseil en innovation, Assystem, affiche de bons résultats en 2015, entre autres grâce à ses activités dans l’énergie. L’entreprise française est engagée dans le nucléaire avec ITER et l’EPR, mais elle a aussi renforcé…
lun 18 Juil 2016
En plus de deux REP toujours en fonction, la centrale nucléaire de Saint-Laurent-des-Eaux est composée de deux réacteurs graphite-gaz (A1 et A2) fermés respectivement en avril 1990 et mai 1992. Le démantèlement de ces unités, qui devait être achevé en 2034,…
jeu 18 Sep 2014
Un exercice de simulation de catastrophe a été organisé à la centrale nucléaire de Chooz dans les Ardennes ce mardi 16 septembre 2014. Destiné à tester la réactivité et l'efficacité du plan d'urgence prévu du côté français comme du côté…
mer 20 Déc 2017
La phase de construction terminée, l’équipe du chantier de l’EPR de Flamanville a débuté, lundi 18 décembre 2017, les essais à « froid » du réacteur, conformément au calendrier établi en 2015. Une étape déterminante qui permettra notamment de vérifier…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.