EDF expérimente la fête des voisins du nucléaire - L'EnerGeek

EDF expérimente la fête des voisins du nucléaire

EDF_superphénix_fête_des_voisinsLe centre EDF de Creys-Malville a organisé ce vendredi 23 mai dans le cadre de la journée nationale des voisins, sa propre fête sur le site de la centrale nucléaire Superphénix actuellement en phase de démantèlement. Destinée avant tout à informer les riverains sur l’avancement des opérations de déconstructions, cette initiative aura surtout permis de renouer les liens.

En effet, envisagée comme un moyen de communication de proximité original, la fête des voisins mise en place par EDF aux abords du chantier de démantèlement de la centrale Superphénix aura permis d’échanger et de répondre aux éventuelles interrogations que pouvaient se poser les habitants des communes alentours concernant les délais des travaux ou le stockage des éléments radioactifs.

Comme l’a précisé Thierry Taponard, attaché de communication EDF sur site de Creys-Malville (Isère), si EDF entretient de bons rapports avec les élus locaux et les responsables d’associations, « depuis le début du démantèlement, les contacts s’étaient éloignés avec les riverains » et il semblait important de renouer les liens afin de répondre à toutes leurs questions. Ainsi, plus de 1000 habitants de la région ont été invités vendredi à participer à un apéritif devant l’entrée du site. EDF offrait également la possibilité de profiter des explications d’une guide conférencière et d’une visite exclusive de l’intérieur de la centrale.

Fermée en 1998 par le gouvernement de Lionel Jospin, le site nucléaire de Creys-Malville a atteint à ce jour un taux de déconstruction de 50 % et devrait être définitivement démantelé à l’horizon 2028. EDF aurait ainsi terminé la phase de transformation des 5.900 tonnes de sodium liquide (substance hautement inflammable) présents dans le surgénérateur nucléaire Superphénix, ainsi que dans les circuits secondaires. Ce sodium, transformé en soude et contenu dans des blocs de bétons, est pour le moment stocké sur le site.

Sur le même principe, EDF a également ouvert les portes ce vendredi 23 mai, de la centrale nucléaire de Civaux (Vienne) afin de présenter plus en détails les activités et les moyens dont dispose la FARN, la force d’action rapide nucléaire mise en place en 2012 à la suite de la catastrophe de Fukushima.

Crédits photo : Yann Forget

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mar 3 Sep 2013
La centrale nucléaire de Paluel (Normandie) est l’une des quatre bases retenues par EDF pour accueillir sa nouvelle force d’action rapide du nucléaire (FARN). La création de la FARN a été décidée après la catastrophe de Fukushima, afin de renforcer…
Deux semaines après avoir publié le bilan du débat public sur la révision de la Programmation pluriannuelle de l’énergie, la Commission particulière du débat public (CPDP) et son président Jacques Archimbaud présentait officiellement mercredi 12 septembre 2018 les enseignements clés…
mer 2 Mai 2018
Alors que tous les yeux étaient tournés vers la Chine, qui développe une flotte de réacteurs nucléaires embarqués sur des navires, c'est pourtant la Russie qui vient de mettre à l'eau son tout premier réacteur nucléaire flottant. Une avancée significative…
jeu 16 Fév 2017
En difficulté suite à l'annonce d'une forte dépréciation de ses actifs américains fin 2016, le conglomérat industriel japonais a précisé, le 14 février dernier, vouloir désormais se retirer de nombreux projets à l'international. Cette réorientation stratégique ne devrait toutefois pas concerner…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.