Forte baisse de la consommation d'électricité en Alsace sur l'année 2013 - L'EnerGeek

Forte baisse de la consommation d’électricité en Alsace sur l’année 2013

Alsace_consommation_énergie_baisseL’Alsace affiche pour l’année 2013 une consommation d’électricité en forte de baisse de 4 %. Une évolution qui s’oppose à la stabilisation générale sur le territoire français et qui fait de l’Alsace un cas particulier. Si les Alsaciens consomment bien moins d’électricité que la moyenne, leur région en produit plus que nécessaire.

Alors que la consommation d’énergie au niveau national se stabilise depuis plusieurs années, elle n’aura augmenté que de 1,1 % pour l’année 2013 par rapport aux chiffres de 2012, l’Alsace se démarque clairement de cette tendance et présente pour cette année des statistiques très marquées. La région voit en effet sa consommation d’énergie chuter de près de 4 %, et même de 5, 6% si l’on tient compte du facteur météorologique.

Cette chute de la consommation d’électricité s’explique notamment par la forte diminution de la consommation dans le secteur industriel alsacien. Comme nous l’explique Patrick Bortoli, délégué régional Grand Est de RTE, « les particuliers ainsi que les petites et moyennes entreprises et industries, qui représentent 85 % de la demande, ont vu leur consommation baisser de 1,5 % » tandis que « la chute a été plus importante dans la grande industrie où la consommation électrique baisse de 16 % (soit 2 005 GWh)». Cette chute de la consommation industrielle est une conséquence directe de la crise économique…

Ces résultats pour l’année 2013 ne sont toutefois pas surprenants, puisque cette région de l’est de la France avait déjà vu sa consommation globale diminuer de 8,3 % lors des sept dernières années, alors qu’à l’échelle nationale, la consommation d’énergie a augmenté de 3 % sur la même période. Une différence conséquente que RTE, Réseau de Transport d’électricité, explique principalement par l’association de plusieurs facteurs démographiques, météorologiques et industriels bien spécifiques à chaque région française.

Toutefois, si l’Alsace consomme de moins en moins d’énergie, elle en produit toujours suffisamment pour subvenir à ses besoins et approvisionner d’autres régions moins bien pourvues. En effet, malgré une baisse de 15 % en 2013, la production alsacienne représente encore près de 130 % de sa consommation d’énergie, une production excédentaire donc, qui permet à RTE de compenser en partie les déséquilibres entre les productions et les consommations sur l’ensemble du territoire français et d’assurer la solidarité entre les régions.

Fournissant plus de 50 % de la consommation d’électricité de la région, la production nucléaire de la centrale de Fessenheim joue donc un rôle prépondérant qu’il faudra pouvoir compenser lors de la fermeture. Patrick Bortoli rappelle ainsi  que « la centrale de Fessenheim permet non seulement d’approvisionner la région mais également de réguler la tension électrique afin de pouvoir garantir une qualité de l’alimentation en énergie de l’Alsace ».

Les renouvelables encore très peu présents en Alsace, le photovoltaïque représente 0,6 % et l’énergie thermique renouvelable 0,5 %, devront alors se développer suffisamment pour  prendre en partie le relais.  Il est prévu dans ce cadre par RTE d’augmenter considérablement les capacités de production de l’éolien et du photovoltaïque d’ici 2020. De plus, plus de 60 millions d’euros seront investis par RTE d’ici 2016 afin d’adapter la distribution d’énergie en Alsace à la disparition programmée de la centrale nucléaire de Fessenheim. Il s’agira ici principalement de réorienter les flux entre l’Allemagne et la France et d’éviter ainsi de surcharger le réseau du sud de la région alsacienne.

Crédits photo : Alexandre Prévot

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mar 16 Jan 2018
Dans un communiqué publié lundi 15 janvier 2018, le gendarme de l’énergie recommande d'augmenter en moyenne de 0,8% les tarifs réglementés de vente d'électricité, « du fait des évolutions récentes de certains éléments entrant dans la composition de ces tarifs…
jeu 24 Mai 2018
Invitée à participer au débat national sur la révision de la Programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE), l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie a publié mardi 22 mai dernier plusieurs propositions. Selon l’Ademe, la France doit réduire avant…
jeu 25 Juin 2015
Le groupe Alstom a annoncé, jeudi 18 juin, avoir signé un contrat de 260 millions d'euros avec l'opérateur électrique chilien Transmisión Eléctrica del Norte. Selon les termes de l'accord, l’industriel français fournira 4 postes électriques clés en main destinés à…
jeu 14 Juin 2018
En tant que région la plus riche et la plus densément peuplée de France, l'Île-de-France est particulièrement scrutée en matière de stratégie énergique. A l'heure de la transition énergétique, le territoire va devoir s'adapter et revoir son approvisionnement s'il veut…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.