Japon : inauguration d'une éolienne flottante à Fukushima - L'EnerGeek

Japon : inauguration d’une éolienne flottante à Fukushima

prefecture_fukushima_photo_likeablerodentLe gouverneur de la préfecture de Fukushima (photo) et un représentant du ministère de l’Industrie japonaise ont mis en route, lundi 11 novembre, la première éolienne du futur parc qui sera implanté au large de cette province, victime d’un des plus graves accidents nucléaires de ces 25 dernières années.

“Je voudrais que ce soit un grand succès pour symboliser la reconstruction post-tsunami et pour que la préfecture de Fukushima, blessée par l’accident nucléaire, soit à l’avant-garde de l’utilisation des énergies renouvelables”, a déclaré Kazuyoshi Akaba, vice-ministre de l’Industrie.

Haute de 106 mètres et large de 80 mètres, cette éolienne affiche une puissance de 2.000 kW. Elle doit permettre de vérifier la viabilité du modèle d’éolienne qui sera par la suite déployé pour constituer le parc.

Prévue pour être entièrement réalisée à l’horizon 2016, cette ferme éolienne ambitionne d’atteindre une capacité de production de 12.000 kilowatts. Elle permettrait de couvrir les besoins en électricité de milliers de foyers japonais.

Encore sous le choc de l’accident nucléaire de mars 2011, la préfecture de Fukushima a décidé de se lancer dans le développement des énergies renouvelables (éolienne et solaire).

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
jeu 4 Juin 2015
Ségolène Royal, ministre de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie, a définitivement validé le projet d'implantation d'un parc éolien marin dans la baie de Saint-Brieuc mardi. Le consortium Ailes Marines, qui avait remporté l'appel d'offres lancé en 2011, a reçu la…
mer 13 Mar 2013
Après un long parcours entre les deux chambres du Parlement, la loi Brottes sur l’énergie a été définitivement adoptée par l’Assemblée Nationale dans la soirée du lundi 11 mars. Cette loi satisfait les professionnels du secteur éolien qui y voient…
lun 10 Oct 2016
Après la restructuration d’Alstom et de General Electric, l’industriel allemand Siemens prépare un plan de réorganisation de sa branche Energy management en France. Sur les 405 salariés du groupe localisés à Grenoble, la suppression d’un cinquième des postes est ainsi…
mer 22 Oct 2014
Le chantier naval de STX France implanté à Saint-Nazaire (Loire-Atlantique) a accueilli lundi 20 octobre la première pierre du projet Anemos. Dédiée aux énergies marines renouvelables, cette future usine d'assemblage vise à étendre et renforcer les activités du constructeur naval…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.