L'île de Pellworm : 100 % renouvelable mais pas encore autosuffisante - L'EnerGeek

L’île de Pellworm : 100 % renouvelable mais pas encore autosuffisante

800px-Pellworm_Solarkraftanlage_MS_P4140080@Michael SchuchardSituée au large des côtes allemandes de la mer du Nord, l’île de Pellworm, d’une superficie de 38 mètres carrés, a une particularité : l’électricité qu’elle produit est uniquement issue des énergies renouvelables. Ce sont exclusivement des éoliennes, des panneaux photovoltaïques et une centrale de production de biogaz, implantés sur l’île, qui alimentent en électricité ses 1000 habitants.

De plus, l’île produit plus d’électricité qu’elle n’en consomme la majeure partie du temps. Sa production énergétique annuelle est d’environ 21 Gwh alors que sa consommation locale est proche de 7 Gwh, soit trois fois moins. Grâce à une ligne sous-marine, elle peut ainsi fournir cet excèdent à la terre ferme. Le prochain objectif de l’île est de pouvoir stocker cette énergie excédentaire.

 

[stextbox id=”info”]Un mix énergétique parfait ?[/stextbox]

Sans l’appui de sa population, Pellworm ne bénéficierait peut être pas d’un mix énergétique écologique si parfait. De nombreux agriculteurs de l’île produisent de l’énergie éolienne ou solaire. Une centrale au biogaz utilisant maïs et fumier peut aussi produire de l’électricité. Parallèlement, des habitants ont installé des panneaux solaires en remplacement des toitures traditionnelles. Les ménages sont aussi équipés d’appareils électroménagers à faible consommation énergétique, subventionnés par les autorités locales.

Cette volonté de la population de ne vouloir dépendre que des énergies renouvelables est peut être liée à sa situation géographique : l’île est menacée par la montée du niveau des mers causée par le réchauffement climatique. “Nous vivons entourés d’eau, et nous devons bien admettre que le niveau de l’océan monte. Nous ne pouvons pas sauver le monde, mais nous pouvons apporter notre contribution” déclarait récemment à l’AFP Kai Edlefsen, l’adjoint au maire. L’altitude moyenne de l’île se situe à 1 mètre sous le niveau de la mer.

[stextbox id=”info”]Un objectif : l’auto-suffisance[/stextbox]

A terme, l’île de Pellworm souhaiterait pouvoir stocker le surplus d’énergie qu’elle produit lors des pics de production (et qu’elle exporte actuellement), notamment pour pouvoir l’utiliser en cas de pénurie par exemple. L’île doit en effet importer de l’électricité du continent en périodes de pointe, lorsque la demande dépasse la production. C’est pourquoi l’île désire devenir totalement auto-suffisante.

Le groupe EON doit tester prochainement plusieurs systèmes de stockage d’électricité et de réseaux intelligents. L’objectif est d’optimiser la consommation en fonction de la production.

Et à terme, l’île de Pellworm veut aussi ne plus devoir dépendre des carburants et du fuel domestique sur son territoire, encore nécessaire aux besoins quotidiens des ménages pour le transport et le chauffage.

La volonté des habitants de vivre sur une île 100% renouvelable permet à Pellworm de jouir aujourd’hui de sa notoriété. L’île est devenue une destination de vacances écologiques prisée, qui attire de plus en plus touristes et investisseurs.

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
lun 17 Oct 2022
Le président de la République Emmanuel Macron a annoncé une augmentation surprise du bonus écologique pour les voitures électriques. Annonce réalisée à l’occasion de l’ouverture du Mondial de l’Automobile à Paris. Un salon dont la dernière édition s’était tenue en…
mar 11 Oct 2022
La grève dans les raffineries de pétrole qui provoque une pénurie nationale d’essence aura-t-elle raison de la patience des automobilistes ? Après l’euphorie provoquée par la remise gouvernementale de 20 centimes, à laquelle s’ajoutait la remise exceptionnelle de 30 centimes…
ven 29 Mar 2024
50 sites industriels français, avec le soutien de l'État, prennent des mesures concrètes pour réduire leur consommation d'eau. Ces entreprises vont massivement investir Face à des sécheresses de plus en plus fréquentes, l'industrie française relève le défi de la gestion…
ven 22 Déc 2023
Volkswagen s'aligne sur les géants de l'industrie en adoptant la norme de recharge nord-américaine de Tesla, le NACS. Cette décision marque un tournant stratégique pour le groupe allemand et ses filiales, mais aussi pour le passage à l'électromobilité. Voiture électrique…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.