Le point sur la présence anormale de tritium à la centrale du Tricastin - L'EnerGeek

Le point sur la présence anormale de tritium à la centrale du Tricastin

centrale nucléaire tricastinLe 12 septembre l’ASN a demandé à EDF d’appliquer une surveillance renforcée des eaux souterraines de la centrale nucléaire du Tricastin, dans la Drôme, où l’électricien à détecté en juin “une présence anormale” de tritium dans les eaux souterraines situées sous la centrale. Le garant de la sûreté nucléaire exige que les équipements à l’origine de cette anomalie soient mis en conformité « au plus vite ». Contenues dans une enceinte en béton, les eaux souterraines où la présence anormale de tritium a été détectée n’ont pas de contact avec l’environnement extérieur de la centrale.

L’enceinte géotechnique, sur laquelle la centrale du Tricastin est construite, est une paroi en béton de 60 centimètres d’épaisseur et de 12 mètres de profondeur qui entoure les bâtiments de la centrale. Elle permet d’isoler de l’environnement extérieur le sous-sol et les eaux souterraines qui se trouvent sous la centrale.

Les eaux souterraines de la centrale sont soumises à des contrôles et rejetées en dehors de l’enceinte géotechnique après contrôle et dans le respect de la réglementation. EDF rappelle qu’elles « ne font l’objet d’aucun usage direct, ni pour l’eau potable, ni pour les besoins agricoles ».

Selon le directeur de la centrale du Tricastin, Laurent Delabroy, « il n’y a aucun impact sur l’environnent, on effectue des mesures renforcées à l’intérieur et à l’extérieur, on a des mesures journalières et on tient l’ASN informée régulièrement ».

Émis par l’activité des réacteurs nucléaires, le tritium est de l’hydrogène radioactif ayant une faible toxicité pour l’homme et pour l’environnement.

Rédigé par : arthur-leroy

Avatar
mar 26 Avr 2016
Au lendemain de la 4ème conférence environnementale, la transition énergétique reste le grand chantier de François Hollande. Alors que ce dernier souhaite proposer un nouveau modèle énergétique pour le pays, son intervention ne fait cependant pas l’unanimité. (suite…)
lun 23 Mar 2015
Située à quelques 5 kilomètres de la commune de Thionville, dans le département de la Moselle, la centrale nucléaire de Cattenom affiche une puissance de près de 5.500 MW grâce à ses 4 réacteurs mis en service entre 1986 et 1991.…
mar 15 Nov 2016
« La Boule », nom donné au premier réacteur nucléaire à usage civil de France, près de Chinon, sera éclairée tous les soirs à partir du 8 novembre 2016. Un spectacle lumineux sera également projeté sur la sphère deux jours par semaine,…
jeu 11 Juil 2019
Dans un rapport publié le 4 juillet 2019, la Cour des comptes dévoile son analyse sur les déchets nucléaires avec dix propositions phares. Alors que le débat autour du site de stockage géologique de Bure se poursuit, elle s'inquiète du…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.