Le point sur la présence anormale de tritium à la centrale du Tricastin - L'EnerGeek

Le point sur la présence anormale de tritium à la centrale du Tricastin

centrale nucléaire tricastinLe 12 septembre l’ASN a demandé à EDF d’appliquer une surveillance renforcée des eaux souterraines de la centrale nucléaire du Tricastin, dans la Drôme, où l’électricien à détecté en juin “une présence anormale” de tritium dans les eaux souterraines situées sous la centrale. Le garant de la sûreté nucléaire exige que les équipements à l’origine de cette anomalie soient mis en conformité « au plus vite ». Contenues dans une enceinte en béton, les eaux souterraines où la présence anormale de tritium a été détectée n’ont pas de contact avec l’environnement extérieur de la centrale.

L’enceinte géotechnique, sur laquelle la centrale du Tricastin est construite, est une paroi en béton de 60 centimètres d’épaisseur et de 12 mètres de profondeur qui entoure les bâtiments de la centrale. Elle permet d’isoler de l’environnement extérieur le sous-sol et les eaux souterraines qui se trouvent sous la centrale.

Les eaux souterraines de la centrale sont soumises à des contrôles et rejetées en dehors de l’enceinte géotechnique après contrôle et dans le respect de la réglementation. EDF rappelle qu’elles « ne font l’objet d’aucun usage direct, ni pour l’eau potable, ni pour les besoins agricoles ».

Selon le directeur de la centrale du Tricastin, Laurent Delabroy, « il n’y a aucun impact sur l’environnent, on effectue des mesures renforcées à l’intérieur et à l’extérieur, on a des mesures journalières et on tient l’ASN informée régulièrement ».

Émis par l’activité des réacteurs nucléaires, le tritium est de l’hydrogène radioactif ayant une faible toxicité pour l’homme et pour l’environnement.

Rédigé par : arthur-leroy

Avatar
jeu 4 Jan 2018
Plus de six mois après avoir relancer officiellement son cinquième réacteur (le 6 juin 2017), le Japon poursuit lentement mais surement son retour sur la voie du nucléaire. L'autorité de régulation japonaise (NRA), seule apte à autoriser le redémarrage des réacteurs,…
lun 26 Mai 2014
Le directeur général de la filiale allemande de Veolia, Etienne Petit, a expliqué à l'hebdomadaire WirtschaftsWoche, que Veolia Environnement s’intéresse à une partie du juteux marché du démantèlement de centrales nucléaires en Allemagne. Dans ce but, le groupe a engagé…
jeu 9 Oct 2014
La Commission européenne a validé ce mercredi 8 octobre le projet de centrale nucléaire d'Hinkley Point C. Elle aura donc suivi les recommandations du président du Commissariat à la concurrence, Joaquim Almunia, qui s'était prononcé il y a quelque semaines en…
jeu 26 Déc 2013
EDF  a annoncé des investissements conséquents dans les Ardennes, destinés à préparer la prolongation de la durée de vie des deux plus gros sites de production électricité du département : l’usine hydroélectrique du Revin et la centrale nucléaire de Chooz. Ce programme de rénovation va d’abord concerner…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.